Baisée dans l'ascenseur

Dialogue chaud :
0892 23 41 74Télephone rose chaud
Sans attente 0,34€/minute
  • 131 22

    Baisée dans l'ascenseur

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut à tous, c'est Pauline je vous ai déjà raconté mon renouveau sexuel avec Sam un stripteaseur rencontré lors de l' enterrement de vie de jeune fille d'une amie.
    Et bien c'est toujours la folie avec lui!

    Ayant quitté mon compagnon, j' ai emménagé dans un joli appartement il y a de ça deux semaines et il s'en va de soit que nous l'avons baptisé (si je puis dire..) dans toutes les pièces et presque toutes les positions mais il manquait un endroit...un lieu dont beaucoup fantasme et moi aussi alors pour mon plus grand plaisir je l'ai réalisé!

    Nous étions sortis ce soir là avec des amis dans un bar du coin, la soirée avait été bien arrosé et j'étais particulièrement émoustillée...
    D'abord toute la soirée, je l'ai préparé physiquement en me frottant à lui à chaque occasion ce qui le faisait monter en température, puis en rentrant en voiture il m'a avoué qu'il adorait ma subtilité quand je suis ivre ( ironie ), car les autres hommes de la soirée qui avaient remarqué mon petit manège l'avaient jalousé... Ça nous a bien fait rire et j'ai continué à le titiller pendant qu'il conduisait, je lui mordillais le lobe de l'oreille, l'embrassais le cou, lui remontait ma main le long de sa cuisse, j'ai bien senti sa queue toute gonflée sous son pantalon...

    Arrivés dans le hall, nous sommes montés dans l'ascenseur et là nos regards coquins ce sont croisés et il a de suite appuyé pour bloquer l'ascenseur entre deux étages... Bon à deux heures du matin le risque est moins grand de se faire prendre qu'en pleine journée ;) J'avais quand même super peur de ne pas pouvoir repartir, il m'a dit qu'il savait ce qu'il faisait, euh, a priori ce n'était pas la première fois :(
    Donc l'ascenseur s'arrêta, et je me suis accroupie devant lui pour délivrer son sexe, je l'ai entièrement sorti bourses comprises et j'ai commencé la pipe du siècle, je m'étais jamais autant attardé sur une bite!
    J'embrasse délicatement ses boules, tout en les massant, avec la pointe de ma langue je remonte les nervures de son membre jusqu'à venir titiller son gland, je recommence plusieurs fois, puis je me sers de toute la largeur de ma langue pour laper son gland en faisant couler de la salive afin de le branler plus facilement, je sens sa peau frissonner, il me tient par les cheveux, puis il enfonce son sexe au fond de ma gorge... "stop, aujourd'hui c'est moi qui gère la situation..." lui ai-je dis.

     Je l'ai aspiré, branlé, léché, dans les moindres recoins de son organe et sous ses gémissements je me caressai, mon abricot coulait a flot et réclamer une pénétration, je n'en pouvais plus, je me suis levée, dos à lui les mains plaqués sur le miroir mural, je me suis cambrée au maximum pour lui offrir mes orifices dans leur intégralité..
    Il s'est accroupi derrière moi à son tour, il m'a écarté les jambes, les fesses et a commencé à lécher mon anus tout en entrant deux doigts dans mon vagin, mes mains devenaient moites sur le miroir, je gémissais de plus en plus, mes tétons tendus sous mon petit débardeur et ma peau avait la chair de poule, puis il s'est relevé il m'a plaqué contre le miroir, et il a rentré son engin au plus profond de mon anatomie, tellement fort, tellement violemment que j'ai lâché un cri qui a dû réveiller les voisins...il a plaqué sa main sur ma bouche et m'a dit: " t'aime ça te faire maîtriser hein?!"
    Je  ne pouvais pas répondre tellement sa main serrait ma bouche " j'adore ça" me suis-je dis.
    Il a continué ses allers retours violents, et j'adorais ça, chaque fois qu'il s'enfonçait tout au fond de moi et butait, je sursautais et j'étais prise de spasme de plaisir, mes abdominaux se contractaient, j'en bavais sur le miroir, puis j'ai eu chaud, très chaud, il l'a senti et il allait venir aussi, il a lâché ma bouche pour me laisser jouir bruyamment et s'est lâché en moi en même temps, j'ai senti sa semence brûlante envahir mon corps, double plaisir!

    Imaginez l'état du miroir! Il y avait les traces de mes lèvres, la buée de mon souffle, la marque de ma joue et même quelques cheveux s'y étaient collés!
    Je me suis rhabillée qu'à moitié, le string en boule dans ma main et quand la porte s'est ouverte je n'avais que le palier à traverser pour m'introduire dans mon appart, par contre un voisin à quand même sorti la tête de sa porte pour voir si on avait pas de soucis, innocemment il lui a répondu que tout allait bien.

    Il m'a avoué plus tard que l'ascenseur n'était pas du tout bloqué et que n'importe qui aurai pu l'appeler et donc nous surprendre...Rrrr je me suis faite avoir.

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
0892 23 41 74Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
(seulement 0,34€ /min)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
0892 23 41 74Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

0,34€/minute

Les commentaires pour cette histoire

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par momo :
a tu des gros seins ????

Les autres aventures coquines de Pauline

Pauline

Espace auteurs certifiés | Contactez-nous

* Tarifs des appels :
Numéro type 0892 = 0,34€ par minute
Numéro type 0899 = 1,35€ par Appel + 0,34€ par minute