Baisée dans le vidéo club

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0007 - Durée : 08 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0007 - Durée : 08 minutes
  • 393 58

    Baisée dans le vidéo club

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Je m'appelle Tinan , j'ai 24 ans , je suis métisse des île au yeux gris . On peut dire que la nature m'a plutôt bien gâtée . J'ai des cheveux couleurs miel frisées qui m'arrivent au bas du dos , la peau satinée dorée , une bouche en forme de cœur , pulpeuses , de longs cils brun . Mes mensurations attirent la jalousie des femmes et rendent fou d'excitation les hommes .
    Je fait 1m70 , un petit 38 au niveau de la taille , un 40 au niveau des hanches , et je porte en soutien gorge du 95D , mes seins sont gros , ronds ,fermes avec de gros tétons bruns qui durcissent très rapidement . je suis imberbe car j'aime la sensation de douceur de ma peau sans poil .Je suis entièrement naturelle. fière de mon corps , de mes courbes , de mes rondeurs ,j'adore l'effet que je procure aux hommes quand je m'habille sexy .Cela me fait terriblement mouiller de savoir qu'un homme est en train de me dévorer des yeux et qu'il a envie de me prendre sans attendre . Du coup je fais tout pour les allumer .

    Hier , justement , je suis allée au vidéo club de mon quartier , un peu avant sa fermeture , je vais toujours au vidéo club car je suis fan des films pornographiques et il est plus facile de choisir les thématiques qui me plaisent là bas . Il faisait froid mais cela ne m'a pas freiné dans ma tenue vestimentaire , j'avais choisi une mini jupe en cuir avec un collant fin transparent de la couleur de ma peau , des cuissardes noires moulantes , un pull noir et une petite veste en cuir .
    Non non , il ne manque rien , il m'arrive de sortir sans culottes et soutien gorge , surtout si je vais à côté . Je fais partie de ses filles que vous voyez dans la rue et pour lesquelles vous vous dites "Wahou, elle aime la queue celle-ci !"

    Arrivée au vidéo club je me suis dirigée comme à mon habitude au rayon x , ce que j'aime dans mon vidéo club c'est que ce rayon est en sous sol et très bien isolé des autres parties .
    A mon arrivée il m'avait semblé vide , je m'étais donc dirigée vers le secteur "gang bang " mon préféré , je comptais choisir un film ou la fille se ferai baiser par 6 ou 7 mecs , et là surprise , un homme faisait déjà son choix . iI était seul . Je le détaillai rapidement , type européen , trentaine d'année grand , des cheveux coupés courts ,un peu grisonnant pas vraiment musclé mais d'un charme saisissant .
    Il leva les yeux vers moi me détaillant de la tête au pied avec un regard qui aurait fait prendre les jambes à son cou n'importe qu'elle pucelle effarouchée .Mais moi cela me faisait carrément mouiller . Loin de m'effrayer au contraire !
    Je m'avançai vers lui , m'arrêtant seulement à quelques pas . Je fis mine de choisir mon dvd tout en me cabrant , mettant en valeur mes fesses rebondies . Je surpris son regard s'attarder sur mes fesses moulées par ma petite jupe et il n'en fut pas le moins du monde gênée. Au lieu de m'en offusquer je le fixai à mon tour détaillant de mon regard sévère son corps , descendant lentement avec mes yeux jusqu'à sa braguette et esquissait un petit sourire moqueur , elle ne me semblait pas très grosse . Brusquement , il se saisit d'un dvd et se dirigea vers la sortie du rayon . Je pensais sincèrement l'avoir vexé quand il s'arrêta à mon niveau.

    Après tout se passa très vite , il s'approcha de moi me murmurant à l'oreille quelque chose que je ne compris pas , mais sa respiration et son souffle firent durcir mes tétons sous mon pull , puis il a compris que j'étais chaude comme la braise, il m'a entrainée sur le mur jouxtant le rayon DVD , m'a retournée en plaquant contre celui ci tout en faisant courir ses mains le long de mon corps .
    -Alors comme ça tu es une putain d'allumeuse ? Ne joue pas avec le feu fillette !
    Je sentais sa queue dur au travers de ma jupe et sa respiration haletante , je déglutis .
    Il me relâcha aussi brusquement qu'il m'avait plaqué contre le mur et se retourna se dirigeant vers la sortie .
    -ATTENDS !
    Les mots m'avaient échappées de la bouche , je le vis se retourner doucement . Mon excitation était à son comble , je voyais dans son regard à quel point il me désirai . Je soulevai mon pull lui exposant mes seins lourds , voluptueux avec leur tétons durcis . Je relevai un peu ma jupe en cuir écartant mes cuisses bien en chair . Je le regardai droit dans les yeux , j'avais envie de lui , je le savais en cet instant .

    Il se jeta carrément sur moi , sa langue dessinant des petits cercles humides sur mes tétons , les léchant avec avidité . il me mettait des doigts dans la bouche m'obligeant à les lécher tel une queue tandis que son autre main s'employait à déchirer mon collant .
    Quand il rencontra ma petite chatte toute douce et déjà mouillée il émit un grognement qui m'excita au plus haut point .
    Ses doigts entreprirent de me fouiller s'alternant avec dextérité dans mon intimité humide et étroite .
    J'étais sur une autre planète , ma main rencontra sa braguette que j'ouvris , déboutonnant son jean , je sortis son sexe de son boxer . Il n'était pas très grand comme je l'avais deviné mais il était d'une telle fermeté , d'un tel volume , je voulus tout de suite le sentir en moi .
    J'entrepris de le caresser , m'attardant sur son gland .
    Il abandonna mes tétons et leva ses yeux bleues vers mon visage tout en me caressant les lèvres .
    - Tu es vraiment excitante tu le sais ça ?
    Je le fixai de mon regard le plus coquin .
    Il m'embrassa sauvagement , me retourna avec la même rudesse , mes seins étaient pressés contre le mur froid me faisant mouiller d'avantage . Il releva ma jupe et agrandit le trou qu'il avait fait dans mon collant . Il me caressant longuement les fesses , une main pressant mon téton , sa langue s'attardant sur mon oreille .
    Je le sentis prendre quelque chose dans sa poche , un préservatif , j’eus à peine le temps de me demander quel genre de chaud lapin il était pour se balader perpétuellement avec un préservatif dans sa poche, quand il me pénétra de deux doigts , je me cambrai , me tortillant sous lui . Il s'approcha de mon oreille .
    -J'ai envie de te prendre par le cul ma jolie !
    Cette façon de le dire redoubla mon excitation , je sentis sa bite glisser entre mes fesses , titillant l'entrée de ma chatte et remontant jusqu'à mon anus , c'était tellement bon cette sensation , je mouillais abondamment lubrifiant naturellement mon anus .
    Il frottait toujours sa queue doucement , forçant petit à petit mon petit trou . Je voulais le sentir me remplir , je lui caressai les couilles et il entra doucement dans mon petit trou étroit , je poussai un gémissement , il se retira et entra de nouveau plus brutalement cette fois .
    Il m'agrippa les cheveux d'une main , me tenant la hanche de l'autre . Ses coups de reins étaient méthodiques contrôlés , une de ses mains me pinça un téton , je poussai un gémissement , me cabrant encore plus .
    -T'aimes ça hein ? !
    Je hochai la tête incapable de dire un mot , j'avais envie qu'il continue à me baiser ! Ses doigts s’enfoncèrent dans ma chatte prenant le même rythme que sa queue dans mon cul . écartant mes fesses , écrasant mes fesses contre le mur .
    Il me tira encore les cheveux en arrière me lécha le cou et l'oreille et poussa un gémissement en me pénétrant d'une dernière poussée tout son corps se contracta , sa main toucha un point sensible dans ma chatte et je perdis la tête en poussant un long gémissement , mes yeux se fermèrent .

    Je m'affalai contre le mur , me relâchant complètement , je le sentis se retirer , caressant mes fesses une dernières fois avec avidité , il me retourna , j'ouvris les yeux , il caressa encore mes seins . Je baissai mon pull ,remarquant une alliance à sa main . Il suivit mon regard et sourit , se penchant vers mon oreille .
    - A bientôt peut être princesse , c'était super !
    Il remonta son boxer et son pantalon sans prendre la peine d'enlever le préservatif , ramassa son DVD qui était tombé au sol et sortit .
    Je baissai ma jupe et me dirigeai à nouveau vers mon rayon afin d'y sélectionner mon film .

    Je ne l'ai plus jamais revu au vidéo club malheureusement , les hommes mariés cela ne me dérange pas du moment qu'ils me fasse prendre mon pied !

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0007 - Durée : 08 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0007 - Durée : 08 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
tu m'as fais mouille coquine
Posté le par Anonyme :
J'aime ton histoire érotique ...et la vidéo ?
Posté le par Anonyme :
Trè cool ça!! trè excitant!!
Posté le par Lei :
Se faire plaquer contre un mur... J'en mouille déjà!!
Posté le par Michel :
Très excitante cette histoire Je pense que la fillette a du jouir en ressentant la bite de l'homme se frayer un passage dans son trou du cul.
Posté le par mimi love :
ya pas du viol !!!!!!!!
Posté le par gust69 :
je me suis branlé du debut jusqu' a la fin de ton histoire
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact