Bien baisée dans la remise

Dialogue chaud :
0892 23 41 74Télephone rose chaud
Sans attente 0,34€/minute
  • 159 55

    Bien baisée dans la remise

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Je vais vous raconter un super moment. Je me rendais à la communion de ma nièce. Vêtue de ma petite robe noire qui laissait entrevoir mon décolleté 95C et mettait en valeur mes jambes fines, je me sentais prête à recroiser l'ami de mon beau-frère. Sur mes talons aiguilles, je me sentais en confiance, prête à le séduire, le conquérir.
    Dès mon arrivée, j'ai croisé son regard bleu lagon, me fixant, me déshabillant des yeux, me fixant avec envie. J'avais hâte que la cérémonie termine et que la fête commence. Dès lors que je lui ai fait la bise j'ai pu sentir son parfum enivrant et eu des frissons qui m'ont parcourus tout le corps. De là, nous ne nous sommes plus quittés, attirés inexorablement l'un vers l'autre. Pendant que nous discutions mes idées se bousculaient, et mon esprit vagabondait déjà. Nous étions d'entrée sur la même longueur d'ondes, c'est certain, et lorsqu'il a proposé d'aller chercher de la glace supplémentaire, j'ai proposé mon aide. Je l'ai suivi jusque dans la remise.

    Dès que nous avons passé la porte, il l'a refermée derrière moi, m'a attiré contre lui pour m'embrasser langoureusement. Je sentais enfin son torse contre ma poitrine bombée, sentant mes seins pointer. J'étais enivrée par sa peau, brûlante de désir, tout autant que lui. Je pouvais sentir son sexe en érection contre mon bas-ventre et nous avons entamé un mouvement de va et vient en toute harmonie. Puis il a commencé à glisser sa main sous ma robe, écartant ma culotte déjà mouillée et me caressant le clitoris avec expertise. Jamais on ne m'avait caressé avec un tel doigté, et j'avais un plaisir fou. C'était bon, j'en voulais plus, maintenant sans plus attendre. Je lui ai déboutonné son pantalon, libérant son grand sexe, si doux au toucher. Je lui mordillais le lobe de l'oreille, l'embrassait, me délectant de sentir sa peau contre la mienne, son sexe dans ma main, effectuant des aller-retours pour l'exciter davantage. J'ai dirigé sa bite vers mes lèvres pour le sucer, j'aimais son goût, sa forme dans ma bouche. Il a fait glisser ma culotte sur le sol, et m'a agrippée par les fesses, mes jambes entourant son bassin. Il m'a pénétrée et je pouvais enfin la sentir en moi, vigoureuse, puissante, large, me remplissant tout le vagin.

    Je lui ai dit que j'aimais ça, que j'en voulais encore et de ne surtout pas s'arrêter. Nos corps étaient en totale harmonie, nos ébats étaient rythmés par un désir fou. Le risque de se faire surprendre augmentait notre excitation, j'étais coincée entre lui et le mur, je sentais tout son torse se frotter contre moi alors que son sexe allait et venait en moi. Nous étions tout haletants, je sentais son souffle court dans mon cou, ses mains me tenant les fesses fermement. Lorsque j'ai cru qu'il allait éjaculer, il a marqué un temps d'arrêt pour mieux reprendre ensuite. J'ai ensuite enfin senti son jet en moi lui lâchant un râle de plaisir. J'étais folle de désir et j'ai rarement été aussi chaude que ce jour-là. J'ai joui d'une façon que je n'oublierais jamais, et je pense qu'aussi bien lui que moi nous souviendrons longtemps de ce moment-là.

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
0892 23 41 74Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
(seulement 0,34€ /min)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
0892 23 41 74Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

0,34€/minute

Les commentaires pour cette histoire

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Les autres aventures coquines de Tanya

Tanya

  • L'été de mes 18 ans

    L'été de mes 18 ans

    Je m'appelle Claire et j'ai 19 ans. Je suis blonde, je mesure 1m68 pour 54 kg, j'ai les cheveux mi- longs, une peau assez blanche. J'aime bien mon corps, quoique je préfèrerais avoir davantage de fesses et de poitrine. Je fais un petit 85B, et mes seins ont des aréoles pales assez fines, mais très sensibles aux caresses.

  • 527 75

    Sodomie dans les toilettes

    Publié sur notre site le 10/06/2013 et enregistré le 25/06/2013

    Et voilà une belle cochonne de 40 ans qui se fait sodomiser dans les toilettes de la boite de nuit.

    Moi je dis bravo, on a qu'une vie alors profitons !

    Bisous à toutes et à tous, Clara

    Cette histoire vécue par Tanya, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
    Pour l'écouter, compose le
    0899 19 02 17Télephone rose histoires coquines
    et fais-toi plaisir ;)
    Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes
    (seulement 1,35€ / appel + 0,34€ /min)
  • 527 75
    Sodomie dans les toilettes

    Enregistré le 25/06/2013

    Et voilà une belle cochonne de 40 ans qui se fait sodomiser dans les toilettes de la boite de nuit.

    Moi je dis bravo, on a qu'une vie alors profitons !

    Bisous à toutes et à tous, Clara
    Ecoute cette histoire au
    0899 19 02 17Télephone rose histoires coquines

    Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes
    1,35€/appel + 0,34€/minute
Espace auteurs certifiés | Contactez-nous

* Tarifs des appels :
Numéro type 0892 = 0,34€ par minute
Numéro type 0899 = 1,35€ par Appel + 0,34€ par minute