Entre filles à l'université

Toutes nos histoires :
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
1,35€/appel + 0,34€/minute
  • 98 42

    Entre filles à l'université

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Je me présente je m’appelle Andréea j'ai 19ans, je suis étudiante en sociologie, j'adore découvrir de nouvelles choses ! Je suis petite, brune et plutôt voluptueuse.
    J'ai choisi de passer un semestre à l'étranger. Ah oui aussi, Je dois vous dire que j'aime les femmes.

    J'étais là depuis une seule semaine, je ne maîtrisais pas la langue ni les codes.
    Perdue au milieu des Carpates ma résidence universitaire internationale était hors de commun :
    Ici deux ou 4 personnes par chambre, nationalités mélangées. Tout le monde dans la même tranche d'âge.
    Je partageais ma chambre avec une bulgare, Ana, une fille de 20 ans, suivant des cours de droit et de langues, heureusement qu'elle parlait quelques mots de français. Elle est vraiment belle j'ai eu de la chance de partager ma chambre avec elle !

    Cette première semaine fut particulièrement éprouvante psychologiquement pour moi, le soir venu, j'avais juste envie d'une peu de réconfort. Le sommeil ne venant pas je décide alors d'entamer une conversation avec la belle Ana.

    "Ana, tu dors ?"

    Pas de réponse. Elle doit dormir. Je vais m’asseoir au bord de son lit. J'aimerais qu'elle se réveille
    Elle est jolie quand elle dort. Recroquevillée la main sur le menton.
    La couette est parterre et l'oreiller sous ses pieds. Son pyjama est relevé.
    Je peux voir ses fesses dans la pénombre de notre chambre. Je pose ma main sur sa taille en prenant soin de regarder si elle se réveille.

    Elle ouvre légèrement les yeux. " Je peux dormir avec toi ?" Pour toute réponse, elle me laisse une place à coté d'elle. Je ramasse la couette.
    A priori pas le moment de discuter. Je me sens mal ici, je me sens perdue, comme si je ne parvenais pas à prendre mes marques.

    Je sens qu'elle bouge. Elle me serre contre elle, j'aime bien qu'elle soit beaucoup plus grande que moi. Elle me regarde. J'ai envie de l'embrasser.
    Elle a un pyjama très laid, un genre de chemise de nuit bien trop grande, qui est remonté jusque la taille. Je sens son souffle très proche du mien.
    Ses jambes entrecroisent les miennes je peux sentir la douceur de ses cuisses.
    Ses lèvres pourpres ont l'air douces,et si timides. Elles sont charnues, bien dessinées, je suis sûre qu'elle pourrait être modèle.
    Son regard posé sur moi est surprenant, c'est la première fois qu'elle me regarde cette façon.

    Elle pose sa main sur mon sein et elle rit. Elle m'a déjà dit que j'avais de la chance. Dame nature ne l'a pas gâtée autant que moi !
    Elle reste souriante. Tant pis je l'embrasse. Ses lèvres ne sont pas si timides en réalité.
    Elle caresse mon sein. Je pose ma main sur son visage, elle m'embrasse.
    C'est surprenant, agréable. " je n'avais jamais embrassé de fille" son aveu nous fait rire et le sommeil peut enfin nous prendre toutes les deux.

    A mon réveil elle est hors du lit, elle retire son pyjama hideux pour laisser apparaître son corps.
    Au bas de son dos elle a des petites fossettes au dessus des fesses. Elle se retourne.
    Elle a des petits seins ronds avec des tétons touts petits, touts foncés. Elle me voit la regarder.
    Ça n'a pas l'air de la déranger, on pourrait même croire que ça lui plaît !
    Elle me sourit, se penche vers moi, m'embrasse et me dit que j'ai tout intérêt à me dépêcher.

    Je sors de la couette et viens me blottir contre elle, nous allons face au lavabo ou elle commence sa toilette.
    Elle est sensuelle, l'eau tiède roule sur sa peau. Elle retire ma chemise de nuit, elle prend un gant et me le passe sur les visage,
    puis sur le cou. Elle se concentre et prends plaisir à me frotter les seins, ça ne me laisse pas insensible...
    Elle comprend et entreprend de laver mon sexe également. Je sais qu'elle a conscience de mon humidité à cet instant
    Son insistance sur mon clitoris n'arrange rien. Elle pose le gant. Ses jolis doigts s'occupent de moi tandis que j'embrasse sa nuque.
    Elle me fait jouir en moins de 5 minutes.

    Nous serons en retard en cours ce jour là.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
1,35€/appel + 0,34€/minute
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

1,35€/appel + 0,34€/minute

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Les autres aventures coquines de Andreea

Andreea

Espace auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact

* Tarifs des appels :
Numéro type 0892 = 0,34€ par minute
Numéro type 0899 = 1,35€ par Appel + 0,34€ par minute