Leslie rencontre un medecin

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 139 21

    Leslie rencontre un medecin

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    "Chers lecteurs, chères lectrices.

    J’ai remarqué que certaines coquines enregistrent leurs histoires. Moi je n’ose pas je mets trop de temps à réfléchir avant de parler alors l’écriture me correspond mieux. Et il m’est encore arrivé une histoire digne d’être racontée sur ce site.

    Je fréquente souvent les sites de tchat. J’aime bien me confier à des gens que je ne connais pas (c’est d’ailleurs aussi un peu ce que je fais sur ce site). Des fois je fais d’intéressantes rencontres je vous en ai déjà raconté une. Il y a deux semaines j’ai commencé à discuter avec Paul. La trentaine passée, beaucoup de charme, j’ai très vite été séduite et lorsqu’il m’a invitée au restaurant j’ai accepté.

    Avant de me rendre au rendez-vous j’ai enfilé ma tenue de prédatrice. Petit dessous noir en dentelle très sexy. Chemisier blanc légèrement transparent et petite jupe noire moulante, le tout chaussé de grand escarpin. Lorsque je suis arrivée au restaurant il était déjà là. Il s’est levé pour me faire la bise. Son costume mettait parfaitement sa musculature en valeur. Le diner s’est bien déroulé, nous avons discuté de tout et de rien, nous apprenions à nous connaître. C’est là qu’il m’a dit être médecin en me précisant qu'il ne me l'avait pas dit plus tôt car trop souvent les femmes s'intéressaient plus à lui pour son compte en banque que pour sa personnalité. Cette révélation m’a fait frissonner et ce n'était pas pour son compte en banque. J’ai toujours fantasmé sur les cabinets de médecin… Je me suis mise à me faire de petit film et je suis devenue humide.

    Le dessert avalé il m’a proposé d’aller chez lui. Nous étions en voiture lorsqu’il a dit :

    - Ah je crois que j’ai oublié des papiers importants à mon cabinet, ça ne te dérange pas si on y passe ?
    - Non pas du tout. Ai-je répondu.

    Je n’arrivais pas à déterminer si il avait vraiment oublié quelques chose où si il avait une idée derrière la tête.

    Quelques minutes plus tard Paul s’est garé et il m’a invité à le suivre. J’étais toute excitée, j’avais envie qu’il me baise là tout de suite sur la table où il auscultait ses patients. Mais il s’est mis à fouiller les tiroirs et j’ai compris qu’il avait vraiment oublié quelque chose. J’étais déçue mais je n’avais pas l’intention de repartir sans qu’il ne se soit passé le moindre petit acte sexuel. Alors j’ai tenté le tout pour le tout. Après avoir enlevé mon manteau, je me suis assise sur la table cuisses grandes écartés.

    - Hum docteur, je ne me sens pas très bien, ne pourriez-vous pas m’ausculter.

    Il a levé le nez de son bureau en souriant puis il s’est rapproché de moi. Il m’a regardé des pieds à la tête, ses yeux se sont attardés sur l’intérieur de mes jambes. J’ai attrapé l’une de ses mains et je l’ai posée sur ma poitrine.

    - C’est douloureux à cet endroit. Ai-je dit d’un air innocent.
    - Hum et bien je crois qu’il serait plus facile de voir ça si vous vous déshabillez. A dit Paul.

    J’ai enlevé mon chemisier et mon soutien-gorge.

    - Intégralement. A précisé le docteur.

    J’ai enlevé ma jupe et mon shorty et je me suis allongée. Il a placé mes pieds dans les endroits prévus à cet effet. Mon intimité était complétement offerte à lui. Il a posé ses doigts sur ma petite chatte qu’il a commencé à caresser.

    - Et là c’est douloureux ? A-t-il demandé.
    - Oui… Ai-je soufflé.

    Deux de ses doigts se sont introduits dans ma chatte et mon corps s’est cambré.

    - Hum manifestement cette zone est très sensible.

    Je n’ai rien répondu, je me suis contentée de gémir. Il m’a doigté énergiquement, je me sentais de plus en plus ouverte, de plus en plus mouillée, c’était terriblement bon. La bouche est venue remplacée les doigts et Paul a plongé sa langue dans mon vagin. Il m’a littéralement bouffé la chatte. Je couinais encore et encore, je frissonnais, je tremblais, je jouissais

    Et puis tout à coup il s’est arrêté. Il s’est redressé et a enlevé son pantalon. Sa queue était énorme et tendue, j’avais hâte de la sentir en moi.

    - Docteur vous allez me soigner avec ce bel instrument.
    - Oh oui madame…

    Il s’est allongé sur moi et d’un lent mouvement de bassin, il m’a pénétrée, centimètre par centimètre. Je l’ai senti emplir mon intimité, lentement et je n’ai pas pu m’empêcher d’appuyer sur ses fesses pour qu’il aille encore plus profond.

    Il a débuté les vas et viens accélérant peu à peu le rythme jusqu’à ce que son ventre claque contre le mien. Très vite il est devenue sauvage ses coups étaient si rapides et profonds que j’avais à peine le temps de respirer. Et puis dans un ultime mouvement de bassin il a éjaculé, emplissant ma petite chatte de sperme.

    Nous sommes ensuite allés chez lui où il m’a prise par tous les trous…

    Et sur ce je vous souhaite de bonnes parties de jambes en l’air et je vous embrasse là où c’est sensible.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par xxx :
putain sa fait bander ... =D-
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Leslie

Leslie

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact