Pool Party

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 151 37

    Pool Party

    Corrigé et résumé par Asmodeus le

    Publié le

    Histoire sexe à la piscine

    Cela faisait environ cinq minutes que j'attendais devant l'imposant portail que quelqu'un daigne venir me recevoir.
    Dans la matinée, j'avais reçu un appel provenant d'une lointaine connaissance qui appartenait à mon groupe de copines, et dont l'objectif était de me convier à une soirée au bord de la piscine. J'avais d'abord éconduit la jeune femme, la connaissant très peu et craignant de me retrouver isolée au milieu d'un groupe inconnu puisque mes connaissances habituelles y seraient absentes, m'avait-elle affirmé. Mais elle s'était faite insistante, m'assurant qu'elle serait ravie de mieux me connaître et puis avait-elle ajouté, ce genre de soirée m'aiderait à agrandir mon cercle d'amis.
    De guerre lasse, j'avais cédé et m'étais engagée à venir.

    J'entendais des bruits stridents de rires, de musique et d'éclaboussures et toujours personne pour m'ouvrir le portail, tant et si bien que je m’apprêtais à abandonner la partie lorsque la porte s'ouvrit en grand, laissant apparaître une splendide femme blonde, aux yeux d'un vert hallucinant. A ma grande surprise, ses seins étaient nus et elle portait pour tout vêtement un bikini brésilien laissant deviner un sexe intégralement épilé.

    "Waouh!" pensai-je. Elle m'accueille presque nue! ça promet!

    Je n'étais pas lesbienne et pourtant elle m'attirait terriblement. Ses petits seins ronds et fermes, son cul bombé et ondulant, ses longues jambes bronzées...Elle me faisais découvrir avec stupeur un désir que je n'imaginais pas.

    "Entre ma chérie et sois la bienvenue" s'exclama-elle joyeusement

    "Oh mais tu es bien trop habillée toi ! Il va falloir libérer ce joli corps pour profiter de la soirée !"

    Je me troublai encore plus lorsque, joignant le geste à la parole, elle effleura mon top sous lequel mes seins à moi étaient cachés. Je la suivis, hébétée par cet accueil inattendu , la laissant me guider, ma main dans la sienne, parmi ses convives.

    Elle s'empressa de me mettre un cocktail dans la main tout en me présentant à ses autres amis.
    "Voici Marine qui se joint à nous ce soir ! On va l'aider à se mettre à l'aise car elle est un peu trop habillée pour une soirée piscine."

    Plus vite que la lumière, elle se faufila derrière moi et glissa ses bras le long des miens, les leva, et souleva mon top pour me le retirer. Javais enfilé mon maillot de bain dessous heureusement et me retrouvai en trente secondes en maillot de bain après qu'elle ait déboutonné mon short en jean pour le faire glisser à terre.

    Je remarquai des regards gourmands parmi certains et certaines et me sentis de suite euphorique et ravie d'être là, inconnue au milieu de tous ces gens dont certains étaient totalement nus, mais je me sentais soudainement à l'aise, et dans mon élément.

    Était-ce le cocktail qui contenait une substance désinhibante ? Toujours est-il que je me pris au jeu de mon hôtesse et me mis à converser naturellement avec les uns et les autres qui aussitôt m'inclurent dans leur groupe.

    Très vite, il fut question d'aller se baigner et c'est tout naturellement, incitée par deux jeunes hommes charmants, que j'ôtai le haut de mon maillot et exhibai aux yeux de tous mes seins opulents mais qui, fermes et dressés m'attirèrent des regards admiratifs.
    "Ah ! Ma chérie ! Enfin tu nous montres tes beaux atouts !" S'exclama mon hôtesse qui ressurgit d'on ne sait ou un nouveau cocktail à la main à mon intention.
    "Merci" répondis-je, "tu n'es pas mal non plus" ajoutai-je avec un clin d'œil. Et audacieuse, je déposai un baiser léger sur son téton ce qui sembla la ravir puisqu'elle me rendit mon baiser et se mit à m'embrasser goulument le sein tout en caressant l'autre, et ceci aux yeux de tous qui semblaient apprécier le spectacle si j'en juge par les bosses qui apparurent sous les boxers masculins.

    Un peu gênée d'être matée par tous ces yeux, je finis par m'ôter doucement à son étreinte, et pour faire diversion je plongeai dans l'eau fraiche suivie par toute la bande. Quel délice que la sensation de l'eau sur mon corps presque nu, et quel bien être j'éprouvai alors...

    Nous nous mimes tous à nous poursuivre dans la piscine comme des enfants, profitant au passage, l'air de rien, pour effleurer là un téton, là un sexe enflé là un torse, là un cul rond et ferme. C'était un festival d'attouchements discrets et de jeux endiablés dans lesquels je me sentais divinement bien. Mon hôtesse vint me rejoindre alors que j'étais semi-allongée sur les marches de la piscine afin de me reposer de cette joyeuse récréation aquatique.

    "Alors ma chérie tu t'aumses ?
    -Oui beaucoup
    -Tu ne regrettes pas ?
    -Absolument pas, je suis ravie" répondis-je en posant sur ses lèvres un baiser qui se prolongea à un point tel que bientôt, nous fumes l'une sur l'autre, nous dévorant mutuellement les lèvres, nous pelotant les seins et nous caressant les fesses.
    "Tu sais je n'ai jamais caressé une femme" lui murmurai-je
    Et c'était vrai.

    Moi qui n'avais été jusqu'alors attirée que par des hommes, je prenais goût pour pour la première fois à la douceur d'une peau de femme, au plaisir de tenir des seins dans mes mains, d'en agacer les bouts de mes doigts et de ma bouche.
    "Mmmm ma chérie, tu me fais plaisir. Moi ce n'est pas la première fois mais tu es divine, cela fait longtemps que je t'ai repérée et je rêvais de passer un moment avec toi
    -C'est pour cela que tu m'as invitée ?" Dis je en souriant
    "J'en ai bien peur oui" répondit-elle en souriant
    "Mmm coquine..."

    Elle se remit à m'embrasser à pleine bouche, sa main glissant sur mon corps, sous l'eau, c'était encore plus agréable. Je sentis sa main qui s'immisçait dans mon bikini qu'elle m'ôta, et qu'elle envoya à l'un des jeunes hommes qui ne perdaient pas une miette du spectacle lesbien que l'on offrait. Ses doigts titillaient à présent ma vulve, frôlaient mes lèvres et astiquaient doucement mon clitoris enflé et vibrant de désir.
    "Les garçons, ca vous fait envie hein ? Venez nous gouter, venez nous caresser, ma chérie est toute excitée
    Regardez ses beaux tétons comme ils sont durs ! Venez les toucher !"

    Les garçons nagèrent jusqu'à nous et très vite se mirent chacun à caresser nos seins à quatre mains. Leurs doigts allaient de l'une à l'autre et ils gémissaient de plaisir. Pendant ce temps, mon hôtesse m'embrassaient fougueusement et entre ses baiser, les caresses des garçons et leur vision qui la touchaient m'excitait comme jamais.

    Je posai, folle de désir, la main sur sa chatte et commençai à la caresser doucement pendant qu'elle faisait de même. Les garçons, eux se branlaient en touchant et en embrassant nos tétons. C'était un concert de gémissements de plaisir.

    Ils finirent tous par m'achever et je me livrai à un orgasme sans pareil suivie par le groupe; nous avions tous joui de nos caresses mais il était certain que la soirée n'était pas terminée et nous réservait encore bien des cadeaux...

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de angelica

angelica

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact