Sautée par deux gendarmes

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0043 - Durée : 06 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0043 - Durée : 06 minutes
  • 633 87

    Sautée par deux gendarmes

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonsoir à tous chers lecteurs de Dialogue 69 !!

    Hier soir il m'est arrivé quelque chose de vraiment très très sympa et si sexe que je ne peux pas résister à l'envie de le raconter à quelqu'un...Je n'imaginais pas un seul instant pouvoir vivre cette expérience sexuelle...

    Au fait, je me présente : moi c'est Jeanne, j'ai 22 ans, je suis une jeune étudiante, blonde à la peau claire, des yeux bleu/vert et un bon 90C ;)

    Dimanche soir je suis allée à une soirée avec des amis, et j'avoue que j'ai un peu picolé...Mais je voulais absolument rejoindre mon copain pour la nuit, j'ai donc pris ma voiture et décidé de passer par les petites routes de campagne pour éviter les contrôles (je sais ce n'est pas top cool, mais bon...)

    Malheureusement, arrivée à un croisement, un fourgon de la gendarmerie m'a arrêtée pour un contrôle routier...J'ai senti que ça ne "passerait pas", alors pourquoi ne pas tenter un peu de séduction ?? J'ai relevé ma petite robe noire moulante le long de mes cuisses pour faire apparaître mes bas, et j'ai ouvert deux boutons de plus pour faire voir le haut de mon soutien-gorge rouge en dentelle rouge....

    Lorsque j'ai ouvert ma vitre, un jeune gendarme en tenue m'a demandé mes papiers, pendant que je les cherchais, je sentais son regard me déshabiller, s'attardant sur mes cuisses chaudes...
    Malheureusement pour moi, je n'avais pas pris mon permis de conduire, et le gendarme m'a alors demandé de sortir de mon véhicule et de le suivre jusque dans son fourgon pour que son collègue prenne mon identité.

    Arrivée dans la camionnette, les deux gendarmes m'ont reluqué de haut en bas en souriant, j'ai tout de suite compris qu'est-ce qu'il allait se passer...J'étais très peu habillée mais je commençais à avoir très très chaud, je sentais que ma petite chatte commençais à mouiller avant même qu'il ne se passe quoique ce soit, je dois l'avouer que je me comportais vraiment comme une petite salope, exemple je fais tomber les clés de voiture, je me baisse pour les ramasser et me débrouille pour que l'on voit bien ma petite chatte ...

    Soudain, le plus âgé, qui devait avoir 35 ans, un beau métisse, s'est approché de moi et à commencer à soulever ma robe, en faisant passer ses mains le long de mes cuisses, sur mes fesses rebondies...J'avais envie de sexe, de sentir une queue au fond de ma gorge pendant qu'on me tripotait...Je me suis alors approchée de l'autre, et j'ai déboutonné sa braguette pour sortir son énorme sexe, déjà tout dur rien qu'en me matant.

    Je me suis accroupie et j'ai commencé à humidifier son gland gonflé, tout doucement, en faisant tourner ma langue autour, pendant que le métisse déboutonnait le reste de mon décolleté. Sa bite était bonne, chaude, je l'ai enfoncé dans ma gorge et commencé des vas et vient longs et profonds, je sentais son corps se crisper et ses mains ont commencé à me tirer les cheveux pour que j'aille plus vite...

    J'avais tellement chaud, l'autre homme m'a enlevé ma robe soudainement et a dégrafé mon soutien-gorge. J'avais les seins à l'air, à genoux en string, l'un me caressant mes tétons devenus tout durs, pendant que l'autre continuait d'enfoncer sa queue de plus en plus vite dans ma bouche.
    Mon string était trempé tellement je mouillais, j'étais terriblement chaude et avais une folle envie que le beau métisse me prenne sauvagement. Au moment où je commençais à gémir d'excitation, le deuxième mec a compris, il a écarté mon string, s'est accroupi derrière moi et à commencé à lécher ma petite fente humide...Je n'en pouvais plus, je gémissais de plaisir...
    Quand sa langue s'est aventurée vers mon petit trou, je me suis abandonnée à un cri de plaisir, c'était trop bon...Pendant qu'il m'enfonçait ses doigts dans chacun de mes petits trous, je continuais à lécher avec avidité la grosse queue du plus vieux.

    Je n'en pouvais tellement plus, j'avais envie qu'on me baise bien fort, je me suis relevée et me suis assise à califourchon sur le mec que je suçais. J'ai pris sa queue entre mes mains et l'ai enfoncé tout doucement dans ma petite chatte humide...Son sexe était dur et chaud, et je commençais à couiner de plaisir tellement c'était bon.
    Pendant ce temps là, l'autre était derrière moi, il caressait mes tétons qui pointaient et enfonçait deux doigts dans mon petit cul...

    Je me déhanchais sur le mec, faisais tourner mon bassin pour mieux ressentir son sexe, et quand le métisse a commencé des vas et vient plus rapides et plus profond dans mes fesses je me suis cambrée pour qu'il ailler encore plus loin...
    Mon petit trou commençait à devenir complètement dilaté, j'avais envie d'une autre bite bien dure au fond de mes fesses...

    Dans un cri, j'ai hurlé : " prends moi par derrière, vite !!". Le jeune métisse a alors sorti sa grosse queue et a frotté son gland bien dur contre mon trou, avant de le faire glisser tout doucement...Puis plus violemment, plus rapidement, le mec me ramonait littéralement, il me donnait des grands coups de queue tout en me tenant les seins, pendant que l'autre continuait de glisser dans ma chatte...

    Je ne gémissais plus, je criais de plaisir, c'était trop bon, ses deux grosses queues qui me remplissaient en même temps, les mecs étaient fous, ils me pilonnaient encore plus vite, le premier me tirait les cheveux tout en me cambrant un peu plus...Mon petit cul claquait contre le bas ventre du mec, mes seins rebondissaient, je sentais l'orgasme venir...

    Puis celui qui me baisait la chatte a joui, et j'ai senti une longue giclée de sperme remplir mon sexe...Il s'est alors retiré et m'a présenté sa bite pleine de foutre que j'ai léchée avec plaisir, j'adore le goût du sperme et là j'ai été comblée !!
    L'autre continuait de me claquer les fesses en m'enfonçant sa queue encore plus loin dans mon cul...Je criais de plaisir et l'ai supplié de continuer plus fort...Soudain il m'a donné de grands coups violents qui m'ont littéralement fait jouir !!
    Le mec s'est alors retiré et a giclé tout son foutre sur mes fesses...

    J'étais complètement comblée, vidée de toute mes forces mais heureuse d'avoir joui aussi fort et d'avoir pu profiter de deux grosses queues en même temps...

    Après avoir enfilé ma petite robe, les gendarmes m'ont laissé partir en me faisant un petit clin d’œil...
    Alors les mecs, si vous avez une tenue de gendarme, de pompier ou de militaire, sachez que je suis prête à renouveler l'expérience de la baise en uniforme quand vous voulez...;)

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0043 - Durée : 06 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0043 - Durée : 06 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Une sacré salope haaaa j'ai tellement gémi tous le monde a du m'entendre qlqun pour me baiser
Posté le par danycat :
Il y a quelque années au retour d'une soirée arrosée avec mon mari qui avait le volant ,arrêté par un camion de la gendarmerie ,pour éviter des ennuis et avec l'accord de mon mari ,j'ai sucer les trois hommes ,du coup c'est ma gorge qui fût bien arrosée
Posté le par Le gendarme :
J'ai tout ce qu'il faut ;)
Posté le par Me :
J'ai ce qu'il faut, on peut ce contacter
Posté le par Cl_aire. :
Tu as rejoint ton copain avec tes deux trous plein de sperme... Il a aimé ?
Posté le par Anonyme :
Salut Jeanne militaire et avec deux trois copains on est open si tu veux toujours...
Posté le par uniforme :
J ai un uniforme qui pourrait correspondre si tu veux trjs ...
Posté le par grospervers :
tu es vraiment une salope tu ma fait gicler sur mon ordi
Posté le par cocu12 :
pas de tenue qui corresponde ni même d'uniforme quelle dommage !!! bien excitant ....
Posté le par Anonyme :
j'veux qu'ça marrive
Posté le par bazou73 :
Super ton histoire tu et une vrais salope
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact