Un rendez vous pro très HOT

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 93 44

    Un rendez vous pro très HOT

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le


    Ce jour là, j'avais rendez-vous avec un client dans le sud de Paris. A l'heure dite, je me présentai donc, élégante, vêtue d'un tailleur court fushia qui mettait en valeur un joli cache cœur noir audacieux faisant saillir avantageusement ma poitrine et chaussée d'escarpins assortis, devant une belle et grande maison bourgeoise bordée de grands arbres. A la troisième sonnerie, la porte s'ouvrit sur un homme d'une quarantaine d'années, classe, grand et le regard brillant. Légèrement poivre et sel ce qui lui conférait un charme fou, il était habillé d'une sobre chemise blanche qui mettait en valeur son teint mat et d'un jean noir bien coupé qui moulait ses fesses fermes et rondes, délicieusement sexy...  
    Il m'invita à entrer à  entrer et à m'installer dans le salon, ce que je fis, les jambes flageolantes, et troublée d'être reçue par un aussi bel homme.
    Après un café, et quelques banalités d'usage,je commençai  à présenter les  multiples mérites de l' assurance vie que j'avais pour but de lui faire contracter.  Il était réceptif, souriant et affable, voire charmeur et ne manquait pas de regarder régulièrement et avec insistance mon voluptueux décolleté entre deux œillades langoureuses.
    . Cette situation m'excitait au plus haut point et je cherchais de plus en plus mes mots, mes arguments se perdant dans ma mémoire, mes idées pour le convaincre voilées derrière l'épais nuage de mon trouble, j'étais comme hypnotisée par son sourire et par son envoûtant regard, ce qu'il sentit certainement à un moment donné où je restai muette, ne pouvant plus articuler un son, comme dépossédée de moi-même car il me proposa une pause et m'emmena prendre l'air dans un jardin magnifique, travaillé à la française, incarnation d'un équilibre parfait entre fleurs et plantes, d'une beauté à l'image se son propriétaire..

    -Ca va mieux en prenant un peu l'air? vous avez l'air ailleurs, vous ne semblez pas vous sentir bien. Peut-être voulez vous qu'on reporte le rendez-vous?  me demanda t-il, après s'être assis un peu trop près de moi pour que la pause soit raisonnable, sur le banc au milieu des roses de son jardin où il m'avait invitée à me reposer quelques instants.

    Non, je n'allais pas mieux, et prendre l'air ne me faisait pas pour autant recouvrer mes esprits, j'avais perdu le sens de la réalité, je ne me souvenais plus pourquoi j'étais là et ce  que j'étais venue y faire. Mais je ne voulais rien reporter du tout, j'avais besoin de rester, attirée magnétiquement par cet homme charismatique. Guidée par une mystérieuse voix intérieure, je m'assis plus près de lui encore, jusqu'à me retrouver collée à son corps, mon visage tout près du sien, et, doucement, je l'embrassai sur les lèvres. Un courant électrique nous traversa mutuellement, et o miracle, il me rendit mon baiser, immisçant sa langue dans ma bouche, mêlant son souffle au mien, pressant sa bouche sur la mienne, posant une main sur ma cuisse qui remonta vers mon sexe. Mon slip était trempé, je vibrais de tout mon être, pressant sa main  d'avancer plus encore, de franchir la barrière de soie du sous-vêtement, .
    Ses doigts, obéissants,  effleurèrent le tissu,se glissèrent sous l'étoffe et longèrent ma fente humide pour atteindre enfin mon sexe brûlant et gonflé.
    Sa caresse me mettait dans un état second tant ses doigts experts étaient agiles à caresser mes lèvres et mon clitoris, à s'introduire dans mon vain en douceur, et à recommencer leur danse, de plus en plus rapide, de plus en plus frénétique .
    J'aimais son torse fort et doux sous mes mains qui avaient déboutonné sa chemise et le découvraient si homme, si musclé et viril, si chaud et tentateur. Lui aussi était tellement excité, je voyais son sexe se dessiner très précisément sous son jean  pendant que ses doigts pressés arrachaient avec fougue l'élastique de mon slip pour mettre ma chatte à nu et livrée à ses mains.
    Je libérai sa verge et me mis à l'astiquer en douceur, elle était longue et fine, et sa peau d'une douceur infinie. J'aimais malaxer ses couilles et les presser effleurer le bout de son gland, en ressentir l'humidité, faire glisser mes doigts le long de la base de son sexe, serrer la superbe queue dans ma main et la faire glisser de plus en plus vite... ,Pendant que nous nous masturbions mutuellement, la chaleur montait entre nous et nos baisers se faisaient de plus en plus profonds et passionnés, à en perdre notre souffle. De son autre main, il caressait mes seins qui durcissaient sous ses doigts, tirait sur mes tétons dressés de désir, malaxait les globes frémissants, glissait langoureusement ses doigts entre les deux et descendait jusqu'à mon nombril . 
    Nous étions en transe. Nous étions habités par un désir ardent et incendiaire, qui nous dévorait comme le plus incandescent des feux.
    Lorsque nous n'en pûmes plus, lorsque nous sentîmes que nous étions prêts de jouir et que nous arrivions à bout de notre contrôle, il me demanda de m'asseoir sur et face à lui, et ce fut la chevauchée la plus torride que j'aie connue.
    Je serrais son sexe en moi avec avidité, tout en ondulant sur lui avec frénésie, mon regard ne quittant pas le sien, profond et passionné.Il dévorait mes seins pendant qu'il me pénétrait en me disant des mots d'un érotisme dont je tremble encore aujourd'hui en y repensant, et me recouvrait de baisers en gémissant de plaisir, comme un animal enragé et furieux de désir . Mon orgasme explosa à l'unisson du sien lorsque il introduisit un doigt dans mon anus et frotta de concert mon clitoris tout en me baisant de plus belle et avec encore plus d'énergie. Être pénétrée par tous les trous, avoir ainsi mon clitoris stimulé et emportée dans une synergie extatique, me propulsa aux plus hautes cimes du plaisir où Il me rejoint alors dans un concert de cris et de râles.
    Quel amant!

    Je me sentais mieux tout d'un coup et prête à me battre pour mon contrat d'assurance tout en me promettant de revenir très bientôt mis cette fois ci sans rien à vendre.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de angelica

angelica

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact