Une femme pas comme les autres

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 76 13

    Une femme pas comme les autres

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut tout le monde!

    J'ai parcouru plusieurs pages de ce site et je crois que vous n'avez pas encore lu beaucoup d'histoire comme celle que je vais vous raconter et ça, c'est parce que je ne suis pas une femme comme les autres.
    Je suis grande, j'ai de longues jambes, une taille de guêpe. Je fais un bon bonnet D, j'ai les cheveux blonds et ondulés, les yeux bleus, en bref, un physique à en rendre jalouse plus d'une, mais comme je vous l'ai dit, je ne suis pas comme toutes les autres. Je suis née homme et même si certaines parties de mon anatomie ont subi beaucoup de modifications , entre mes jambes, j'ai gardé mon engin. Imaginez toutes les possibilités sexuelles qu'offre mon corps! Des seins de femmes et un sexe d'homme. Bien sûr, cela fait peur à certaines personnes (surtout aux hommes et oui vous avez beau avoir une bête entre les jambes, vous avez peur de celle des autres), mais en général, mes partenaires sont plus que satisfaits. Être avec moi, c'est une expérience unique.

    Je suis barmaid dans un bar dansant et il y a quelque temps, ma bosse a embauché un nouveau serveur, Karl. Le courant est tout de suite bien passé entre nous. Plus on travaillait ensemble et plus on se rapprochait.
    Un après-midi, nous étions tous les deux chargés de l'inventaire de la réserve et Karl a accidentellement renversé une bouteille sur mon corsage. Je me suis retrouvée avec plein d'alcool sur mon débardeur. Aussitôt Karl a attrapé un torchon pour éponger ma poitrine et la température est montée d'un cran. Son regard était fixé sur mes seins et je pouvais deviner à quel point il avait envie de les toucher. Alors, j'ai attrapé ses mains et je les ai posées sur mes rondeurs. Au début il a été plutôt hésitant, puis il m'a franchement massée. Sa bouche s'est posée sur la mienne et mes lèvres se sont entrouvertes pour que nos langues se rencontrent. Mon sang a commencé à bouillir et j'ai senti le plaisir naître dans mon bas ventre. Ses doigts ont glissé pour s'insinuer sous mon pantalon, mais je l'ai interrompue.

    - Karl, il faut que je te dise quelque chose. ai-je dit.
    - Quoi?
    - Je... je suis transsexuelle.

    Il s'est figé puis il a fait un pas en arrière et m'a détaillée de haut en bas.

    - Comment ça?
    - Et bien, entre les cuisses, je n’ai pas une petite chatte mais une queue...

    Son expression a changé comme s'il était dégoûté tout à coup. Il n'a pas dit un mot et il s'est remis à faire l'inventaire.

    Nous sommes restés en froid pendant plusieurs semaines. Ça ne me plaisait pas. Je l'aimais bien... mais en même temps sa réaction ne m'étonnait pas, ce n'était pas la première fois....

    Et puis, un soir, nous faisions tous les deux la fermeture. Les derniers clients partis, j'ai entrepris de compter la caisse pendant qu'il faisait le ménage. Quand il a eu fini, il s'est approché de moi.

    - On peut parler? m'a-t-il demandé.
    - Oui.
    - Voilà, j'ai beaucoup réfléchi et... je m'excuse pour ma réaction l'autre jour, j'ai été tellement surpris et...
    - Et?
    - Et...

    Il s'est avancé vers moi et il m'a embrassée. Le contact de ses lèvres a suffi à m'embraser et à me faire durcir. Il a posé ses mains sur mes seins et j'ai posé mes mains sur son entrejambe. Il bandait déjà et vu la taille de la bosse qui déformait son jean, j'ai deviné que j'allais bien m'amuser. J'avais trop envie de la voir alors, n'y tenant plus, je me suis agenouillée et j'ai libéré la bête de l'étreinte de son jean et de son caleçon. J'avais bien deviné, la taille de son engin était bien au-dessus de la moyenne. J'ai léché la bête sur toute sa longueur avant de l'avaler entièrement jusqu'à la sentir pénétrer ma gorge. Je l'ai sucée avec gourmandise et ma caresse buccale l'a fait gonflée encore. Je m'interrompais parfois pour lécher ses boules encore pleines.

    - Maintenant, je vais t'enculer... a déclaré Karl.

    Il m'a aidée à me redresser et il m'a entraînée vers une banquette d'une des tables du bar.

    - Tu me veux comment? lui ai-je demandé.
    - À quatre pattes!

    Je me suis déshabillée intégralement. Karl a contemplé mon corps et ce qu'il a vu ne lui a pas déplu. Je me suis installée sur la banquette. Mon engin était si dur qu'il me faisait presque mal. Karl s'est positionné derrière mes fesses, il a empoigné mes hanches et il a appuyé son gland lubrifié de salive contre ma grotte. Je me suis reculée et je me suis empalée sur sa bête. Il n'y a rien de plus puissant qu'une sodomie et j'ai ressenti cette première pénétration dans chaque muscle de mon corps. Après deux lents vas et viens, Karl a accéléré la cadence. Il me sodomisait comme si je n'étais qu'une vulgaire chienne et j'adorais ça. L'une de ses mains a glissé sur mon ventre pour empoigné mon engin. Il m'a branlée pendant qu'il m'enculait. Sa main glissait sur ma bête de plus en plus vite et la sensation que me procurait mon orifice occupé était hallucinante.
    J'ai senti la sève montée et j'ai déchargé dans la main de Karl. Il a continué à s'acharner dans ma grotte et il a fini par se vider à son tour dans mon trou tout dilaté.
    Il est resté un moment en moi avant de se retirer et de se rhabiller.

    Par la suite, il m'a confessé qu'après que je lui ai avoué être trans, il a regardé plusieurs vidéos sur le sujet qui l'ont vraiment titillé. Maintenant, j'espère qu'il me laissera m'occuper de sa grotte.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par slick :
super,j'aimerai un jour faire une rencontre avec une trans
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Transgenre

Transgenre

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact