Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire de sexe : Agathe et Dearab dans un parc, maté par un vieux pervers

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 140 22

    Histoire de sexe : Agathe et Dearab dans un parc, maté par un vieux pervers

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    baisée dans un parc

    - Salut ça va?
    - Eh salut Agathe!

    Ca faisait 2 semaines que j’avais pas eu de contact avec Agathe car je n’avais pas osé prendre contact avec elle…

    - Alors tu donnes plus de nouvelles…
    - Je sais oui désoler j’ai pas osé…
    - Oh tu fais ton timide!!!
    - Non mais enfin voilà tu sais enfin c’est compliqué…
    - Je croyais que tu étais le genre de garçon qui une fois qu’il avait baisé une fille, disparaissait…
    - Non je suis pas comme ça, et franchement cette fois là je jamais baiser je t’ai toujours fais l’amour parce que je te respecte et c’est aussi pour ça que j’ai pas osé te contacter…
    - Oh c’est mignon!!
    - Et sinon ça va avec ton copain?
    - Oui ça s’est arrangé au final, c’était notre première grosse dispute mais bon maintenant ça va nous nous sommes expliqués!
    - Tant mieux.
    - Et toi ça va?
    - Oui écoute ça va…
    - Tu reviens ici pour draguer?
    - Non je drague pas, puis c’est dur de trouver une fille mieux que toi, il va falloir un peu de temps pour m’en remettre et pas les comparer à toi…
    - Ah Ah baratin!!!
    - Non non c’est vrai… Je suis pas Brad Pitt donc avoir une fille aussi belle que toi ça m’arrive pas régulièrement…
    - Pourtant tu te débrouilles plutôt bien au lit…
    - Merci mais c’est grâce à ma partenaire!
    - C’est vrai que le feeling est plutôt bien passé entre nous au pieux…
    - Oui en plus franchement excuse moi de le dire comme ça mais te prendre par derrière c’était génial!!
    - Ah oui moi aussi j’ai bien aimé, et tu restes le premier et le seul à m’avoir faits cela!!
    - C’est un honneur!!! (en rigolant) Tu sais si jamais tu veux le refaire…
    - J’y penserais! (en me faisant un clin d’oeil)
    - Cool.

    Vu notre conversation je savais qu’elle ne regrettait pas ce qu’il s’était passé et elle l’assumait, le parc était plutôt tranquille en ce jour gris et venteux, nous nous baladions tranquillement, nos chiens jouaient ensemble et nous arrivons à hauteur d’un petit bosquet elle me prit le bras et m’amena dans les buissons…

    - Qu’est ce que tu fais?
    - Tais toi et viens!

    Elle se mit en face de moi et m’embrassa évidemment je ne put refuser son baiser mes mains lui entourer la taille et commença à glisser dans son leggings, ses mains arrivèrent à hauteur de ma taille et elle mit une main dans mon caleçon, elle commença à me masturber quant à un moment elle se pencha et sortit ma bite de mon caleçon, elle commença à me lécher des couilles jusqu’au gland qu’elle embrassait délicatement, elle le mit en bouche et commença à me sucer, j’avais les yeux fermés j’ai adoré ce moment, je n’ai même pas vu ce vieux qui nous maté, elle me suçait de plus belle, puis elle se releva et elle s’appuya sur un tronc d’arbre me présenta son cul, je baissais un peu son leggings et je lui fourrai ma bite dans le vagin, elle poussa un petit gémissement, je la pilonnais comme ça, elle essayé de retenir ses gémissements mais je pense que si des gens étaient passé à proximité ils nous auraient entendus, je la pistonnais encore et encore, je lui dis que j’allais venir, elle se retourna elle était dos à l’arbre, elle se mit à croupi et enfourna ma bite dans sa bouche, elle me suca de plus en plus vite et j’ai joui dans sa bouche, elle avala tout et se releva nous nous sommes rhabillés et quand nous avons voulu quitter le bosquet nous avons croisé le regard d’un homme qui n’avait rien loupé de la scène…
    Nous sommes vite partis, moi j’étais un peu honteux mais Agathe me dit :

    - Ah putain le vieux salaud il s’est bien rincé l’oeil!
    - Grave ça craint !

    Elle ne répondit pas et nous nous sommes quitté la dessus, j’ai pas osé revenir dans ce parc de peur de retomber sur cet homme, mais c’est le seul de la ville et mon chien se régale là-bas donc j’ai fini par y retourner, et évidemment un homme est venu me voir, c’était l’homme qui nous avez maté avec Agathe…

    - Bonjour, tu n’es pas avec ta copine aujourd’hui?
    - Euh non, c’est pas ma copine… ( j’étais con j’aurais peut être du dire que c’était ma copine)
    - Ah ah je me doutais bien que c’était un 5 à 7 vite fait, vous avez bien raison de profiter en plus elle a l’air d’être une sacré cochonne!!
    - Je vous permets pas de parler d’elle comme ça!!!
    - Te cache pas je voulais pas lui manquer de respect, a votre âge moi aussi j’aimais fourrer ma queue dans toutes les petites chattes ouvertes…
    - Stop parlez mieux!
    - Ola calme toi, j’aimerais bien parler à ta copine…
    - Pourquoi?
    - J’aimerais bien lui montrer une vidéo…
    - Une vidéo? quelle vidéo? Me dites pas que vous nous avez filmé?
    - C’est fou ce que les téléphones peuvent faire…
    - Espèce d’enfoiré, effacé cette vidéo!!
    - Je veux parler à ta copine c’est tout, donc tu l’appelles et demain on se retrouve ici…

    Sur ces mots il est parti, je ne savais que faire, il fallait que j’en parle à Agathe mais je me doutais bien qu’il nous ferait chanter, j’étais perdu… Je décide sans tarder d’appeler Agathe :

    - Agathe y’a un problème…
    - Quoi quel problème?
    - L’autre jour dans le parc…
    - Oui et bien quoi?
    - Le vieux…
    - Celui qui nous maté?
    - Oui, il nous a filmés!!
    - Quoi?
    - Il nous a filmés, il m’a montré un extrait de la vidéo, il m’a dit qu’il voulait nous voir demain au parc, qu’il voulait te parler…
    - Qu’est ce qu’il veut?
    - Je sais pas il m’a dit qu’il effacerait la vidéo si demain nous venions et qu’il pouvait te parler!
    - C’est une blague, tu me fais peur là…
    - Non c’est pas une blague, moi aussi je flippe imagine il balance la vidéo sur internet…
    - Arrête parle pas de ça, bon de toute façon on ne peut rien faire, donc demain on va au parc et on avisera à ce moment…

    Tout le reste de la journée j’angoissais, je me disais que je pourrais lui voler son téléphone, me battre avec lui,… Enfin je ne savais pas quoi faire et le lendemain je rejoins Agathe à l’entrée du parc, nous n’avons pas eu à attendre longtemps, le vieux monsieur arriva à notre hauteur et sans attendre il parla à Agathe :

    - Toujours aussi belle toi…
    - Que voulez vous?
    - Je vois que tu es une fille directe ma belle…

    Énervé j’ai pris la parole :

    - Bon putain vous allez arrêter avec votre petit jeu! Donnez moi votre téléphone ou je m’énerve!
    - Tu crois vraiment que j’ai pas une copie? Alors écoutez moi bien, venez chez moi et je vous donnerais la vidéo! (Il nous tend un papier et il s’en alla, sur le papier figuré son adresse)

    Je dis à Agathe :

    - Il va nous faire chanter, imagine si on va chez lui ce qu’il pourrait nous faire?
    - Je sais j’ai peur…
    - Faut qu’on appelle la police!
    - Non pas ça… Imagine si mon copain et ma famille apprend que je me suis faite sauté par un mec dans un parc et qu’en plus on a étaient filmés!
    - Oui mais qu’est ce qu’il va nous faire? Qu’est ce qu’il va te faire?
    - Tu pense pouvoir prendre le dessus physiquement si il nous agresse?
    - Euh oui je pense…
    - Alors on y va…

    Nous sommes allé jusqu’à chez ce monsieur, il habitait dans un bel immeuble du centre ville, nous avons sonné, il nous ouvre et nous rentrons dans un bel appartement bourgeois, il nous fit asseoir et il nous dit :

    - N’ayez pas peur vraiment…
    - Avouez que c’est flippant ce que vous nous faites…
    - Je sais j’ai un petit défaut, je suis voyeur, quand je vous ai vus partir dans le bosquet je me suis douté que vous y alliez pour faire des bêtises j’ai pas pu résister et j’ai filmé.

    Et là il nous montre la vidéo ou en plus on distingue vraiment le visage d’Agathe. Agathe lui dit :

    - Vous comptez en faire quoi de la vidéo?
    - Rien je vais l’effacer!
    - Alors pourquoi l’avoir filmé et pourquoi nous faire venir si vous voulez l’effacer?
    - Je me suis fais plaisir en la regardant ma belle… Et je l’effacerais si tu me fais du bien, tu as l’air d’être une sacré cochonne pour faire ça dans un parc donc…

    J’intervins.

    - Mais ça va pas dans votre tête? Vous êtes malade!!
    - Calme c’est pas ta copine, et elle est assez grande pour décider d’elle même!

    Agathe ne disait plus rien elle était prostrée dans le canapé, le vieux monsieur nous dit qu’il allait chercher à boire et qu’elle réfléchisse à sa proposition…

    Agathe me dit :

    - Je vais accepter…
    - Quoi t’es folle?
    - Tu veux qu’il mette la vidéo sur internet? J’ai fais une erreur en t’emmenant dans ce putain de bosquet pour que tu me baise, je dois assumer et faire qu’il faut… En plus à son âge pas sur qu’il bande et si c’est le cas ça sera rapide…
    - Mais rien ne garantit qu’il va effacer la vidéo!
    - Oui mais si je fais rien, il va la publiée et ma vie sera gâchée…

    Il revint dans le salon :

    - Alors?
    - Qu’est ce que je devrais faire?
    - Déjà tu va commencer par faire un strip tease pour que je découvre ton corps au fur et à mesure et ensuite je te saute…
    - D’accord mais je reste pas seule avec vous et une seule fois…?
    - Ton ami peut rester je m’en fiche, oui une seule fois c’est le deal!
    - Vous avez des capotes?
    - Non pas besoin t’inquiète et en plus c’est toi qui te fais baiser dans les parcs donc le risque est pour moi…
    - S’il vous plaît…
    - C’est comme ça sinon je prends cela pour un refus et je publie la vidéo…

    Agathe se leva et commença à enlever ses fringues il lui demanda de faire doucement, de faire ça langoureusement, elle se força à le faire, moi j’étais comme absent, je ne savais pas quoi faire, j’étais pas le mec d’Agathe donc je ne pouvais pas la forcer à refuser, même si cette situation me mettait hors de moi de voir ce vieux pervers profiter d’une amie, j’étais quand même un peu jaloux j’aimerais être à sa place et pouvoir baiser encore une fois avec Agathe mais là je devais me contenter de les mater… Voir cette si belle jeune femme prise par ce vieux machin, il faisait ma taille environ autour d1m80 mais il avait un gros ventre bedonnant il devait avoir entre 60 et 70 ans je sais pas exactement, Agathe était maintenant nue devant ce monsieur il se leva, lui mit la main sur les épaules et l’assit sur le canapé, aussitôt il plongeât sa tête entre ses cuisses, Agathe était en face de moi, elle avait les yeux fermés elle ne disait rien, mais au fur et à mesure son visage se décrisper de mon coté je me demandais si elle ne commençait pas à prendre du plaisir, si c’était le cas il devait être sacrément doué ce salaud, d’ailleurs à un moment Agathe poussa un petit gémissement ce qui le fit arrêté il releva la tête et dit :

    - Tu mouilles sacrément petite coquine…

    J’avais maintenant la preuve qu’elle éprouvait du plaisir grâce à la langue de ce vieux, là j’étais carrément jaloux, il lui donnait plus rapidement du plaisir que moi… Il me regarda, introduisit un doigt dans le vagin d’Agathe et il lui dit :

    - Il t’a déjà donné autant de plaisir?
    - (dans un soupir à peine audible) Non…

    J’étais vraiment vraiment blessé dans mon orgueil moi qui pensais lui avoir fait prendre véritablement son pied ce connard débarque et en 5min il lui en donne plus que moi!

    - Et ton mec?
    - (toujours en soupirant) Non

    Il me fit un clin d’oeil et il se releva…

    - Allez chérie met toi à genoux par terre!

    Il se mit de profil j’ai pu voir son pénis pas encore complètement bandé et il était sacrement équipé… Agathe se mit à genoux il lui présenta son sexe devant la bouche il lui passa sur le visage les lèvres qui se sont ouverte pour gober son sexe… Franchement ça déclenchait une érection dans mon caleçon…
    Agathe commença à le sucer doucement elle avait un peu de mal vu la taille de la bête mais il lui mit ses mains sur la tête et imprima la cadence, il allait de plus en plus vite il allait bien au fond de sa gorge ce qui provoque des hauts le coeurs à Agathe, au bout de plusieurs minutes, il s’assit sur le canapé et dit à Agathe de venir s’asseoir sur lui ce qu’elle vit, maintenant je voyais Agathe de dos qui montait et descendait sur son énorme pénis, je devinais qu’il lui embrassait les seins ses grosses mains lui serré les fesses et Agathe poussait des gémissement à ce moment il me dit :

    - Approche toi voir ça de plus près…
    - Je, ne, non je…
    - Allez fait pas le timide, viens voir comment on honore une femme…

    Machinalement je me suis levé et je me suis rapproché.

    - Tu bandes?
    - Oui…
    - Sors la et soulages toi…
    - Non…
    - C’est mieux que de salir ton froc non?!

    J’ai sorti mon pénis de mon pantalon, j’avais envie d’exploser il me dit :

    - Lève toi et va derrière elle, mais ne la pénètre pas…
    - Pourquoi faire?
    - Branle toi et tu te finiras sur son dos!
    - Non je peu pas faire ça…
    - (en s’adressant à Agathe) Ça te dérange?

    Comme seule réponse elle ne dit que « hummmmm » j’ai donc obéi et je me suis branlé et rapidement j’ai éjaculé sur son dos, lui il l’a pilonné de plus belle et poussa un énorme râle en se vidant dans son ventre, Agathe eut elle aussi un orgasme puis elle s’affala sur le canapé, ils étaient tous transpirant leur respiration étaient très rapides, au bout de quelques minutes Agathe reprit ses esprits il lui dit :

    - Va prendre une douche, après je ferais le repas il faut que tu reprennes des forces avant de rejoindre ton copain et surtout que tu enlèves cette odeur de sexe sur toi ma belle…

    Ils se levèrent et il indiqua la salle de bain à Agathe, il revint me voir et me dit que ça faisait longtemps qu’il s’était pas fait une fille comme ça… Il prépara le repas, j’essayais de dire à Agathe qu’il fallait partir mais à chaque fois il trouvait une pirouette, Agathe me dit que je ne m’inquiète pas il avait effacé les vidéos et ils ne referaient plus l’amour, à la fin du repas il nous servit des digestifs, je ne buvais pas beaucoup, mais j’ai bu quelques verres et je m’assoupis…
    Je ne sais combien de temps j’ai dormi mais quand je me suis réveillé j’étais seul dans le noir dans le salon, je me suis levé et je me suis dirigé dans le couloir je vis de la lumière sortant d’une pièce dont la porte n’était pas complètement fermée, je m’approche discrètement et dans l’entrebâillement de la porte je vis Agathe en levrette sur le lit avec le vieux entrain de la pilonner sauvagement… J’étais abasourdi, elle m’avait dit qu’il ne le referait pas et là elle se fait sauter dans le lit de ce vieux, il alterne les positions maintenant lui est allongé sur le dos et Agathe et empalé sur lui les mains sur le torse du vieux, elle prend son pied ça se voit sur son visage elle a les yeux grands ouverts et n’hésite pas à venir rouler une pelle au vieux, d’ailleurs il tourne la tête il me voit… Il dit à Agathe :

    - Tiens ton ami se réveille…

    Elle ne répondit pas, elle ne fit même pas un regard dans ma direction, le vieux me dit :

    - Fais pas ton timide et entre!

    Il retira Agathe, la refit mettre en levrette dans la largeur du lit elle était face à moi mais elle regardait le sol, le vieux se mit derrière elle et il me dit :

    - Approche toi et met lui ta bite dans la bouche.

    Je n’osais pas bouger…

    - Allez approche…

    Je me suis approché et Agathe déboutonna mon pantalon et sans rien dire ni un regard elle me prit en bouche, je ne regardais pas le vieux mais à un moment je sentis Agathe enfoncer ma bite super loin dans sa bouche, j’ai vite compris pourquoi… Le vieux venait de lui enfoncer sauvagement sa bite dans le cul… Ce cul qui n’avait été prit qu’une fois par moi était maintenant la possession de ce vieux, il se déchainait en elle, la prenait bestialement mais les cris de douleur puis de plaisir d’Agathe sont étouffés par ma bite, ça m’excite et je jouis au fond de sa gorge, elle fut elle aussi prit d’un orgasme, elle avait du mal à rester en appui et le vieux éjacula dans son cul, il se retira, quitta la chambre, nous dis de prendre une douche et de partir… J’aidai Agathe à se relever, je l’accompagne jusque dans la salle de bain nous prenons notre douche ensemble elle se blotti dans mes bras, nous nous sommes rhabillés et Agathe me dit qu’elle peut pas rentrer comme ça chez elle qu’elle a envoyée plus tôt un texto à son copain en lui disant qu’elle dormait chez une amie, elle me demanda si elle pouvait venir chez moi, j’accepte et je l’emmène chez moi nous nous sommes couchés et elle s’est endormie dans mes bras.

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Noilag :
Sexe torride, belle écriture, bonne histoire une suite ?
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Dearab

Dearab

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire de cul en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse