Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit porno : Confession de lesbiennes dans un spa

Cette histoire de cul vécue par Aurélie, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0138 - Durée : 09 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0138 - Durée : 09 minutes
  • 93 10

    Recit porno : Confession de lesbiennes dans un spa

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Spa, lesbienne, cunni

    Bonsoir les chéris, et chéries !

    Me voici de retour, vous vous souvenez il y a quelques jours je vous ai raconté ma petite expérience avec Titine, cette petite fouine qui cachait bien son jeu !! Et bien figurez-vous qu'elle en a redemandé et pas plus tard que ce matin même ! Je vais vous raconter ça bien entendu.

    On est au boulot ensemble et à vrai dire on ne discutait plus de ce petit écart entre nous, nos seins tout ça... et là il était prévu depuis longtemps qu'on se fasse un SPA ensemble ; ça nous arrive assez souvent et là je vois pas pourquoi j'aurais annulé, surtout depuis que j'avais maté son petit cul de salope.
    Donc boulot terminé à 12h00, on se rend sur les lieux du délit elle et moi ; pas de masseuse aujourd'hui mais seulement un bon jacuzzi en duo, instants de détente bien méritées.

    Nous voilà donc en maillot elle et moi, et j'avoues que depuis notre " relation" je la dévore littéralement des yeux dans son maillot deux pièces blanc, qui laisse entrevoir ses tétons et quelques traces de sa toison pubienne. On se regarde, moi avec gourmandise et elle avec un intérêt plus profond pour mon décolleté. On rit bien ensemble et je m'enhardis à lui proposer un massage, puisque le nôtre ne se fera pas aujourd'hui.

    Dans le jacuzzi je me mets derrière elle et je commence à masser sa nuque tout doucement, puis je descends négligemment vers ses épaules que je masse avec plus d'intensité, ne ménageant pas mes efforts pour la détendre ; elle se laisse faire,
    Non sans laisser échapper quelques soupirs de satisfaction qui me rappellent quand je lui bouffais ses tétons il y a quelques jours. Je continue le massage et soudain la responsable entre dans la pièce pour nous signifier la bonne nouvelle :
    "il n'y aura plus d'autres clients, le jacuzzi est donc pour vous, vous pouvez déborder de quelques minutes mesdames". Elle semble peu gênée par ma position peu habituelle, elle doit sans doute en avoir vu des vertes et des pas mûres n'est-ce pas ?
    Je continue quelques minutes mon massage, et soudain Titine attrape mes mains et les descend vers sa poitrine, d'une manière tout à fait innocente, puis elle se retourne vers moi en souriant...

    " ah ok, tu en veux encore donc ma belle ?» dis-je

    " ouais, on a un peu de temps non ?"

    Je me poste alors devant elle, retire son haut de maillot et dévoile ses jolis seins lourds déjà tout excités par mes caresses préliminaires. Je ne m'embarrasse pas de quoi que ce soit, et je mets son téton en bouche et commence à le suçoter, directement et avec hardiesse, tout en pinçant le deuxième avec ma main droite ; que le spectacle commence. Elle commence à gémir et elle aime de plus en plus mes coups de langue on dirait....
    Tellement qu'elle se laisse non seulement faire, mais qu'elle commence à caresser les miens, les pincer aussi comme je lui ai appris, ça m'excite grave de savoir que ce petit cul serré aime maintenant les femmes...

    Mais je ne veux pas en rester là, je décide de passer la vitesse supérieure, je la soulève pour la faire sortir du jacuzzi, je lui écarte doucement les cuisses et je dévoile le bas de son maillot qui s'offre à moi. Je m'approche d'elle, me baisse au niveau de son pubis et j'écarte légèrement son maillot pour laisser apparaître son sexe parfaitement épilé ; un coup de langue sur sa toison, et je descends vers son clito, que je gobe doucement, et que je mastique légèrement entre mes lèvres, comme une friandise sucrée, je descends ensuite et lèche ses lèvres rosées, je les écarte et je lèche l'intérieur de son sexe à la recherche de la douce cyprine qui inonde mon palet. Titine me serre la tête pour mieux m'accueillir, on entend plus que les remous du jacuzzi et ses gémissements, se mutant en râles de plus en plus sexués. Elle appuie mon visage contre sa chatte, désormais trempée, et m'intime l'ordre de continuer mes caresses, ce que je conçois tout à fait vu la tendresse et la féminité avec lesquelles je bouffe sa petite chatte.

    Les minutes passent, et je commence à insérer mon doigt dans sa chatte, pour augmenter son plaisir ; il entre centimètre après centimètre dans son intimité et je fais connaissance de chaque parcelle de sa vulve avec délice ; un deuxième doigt rejoint le premier pour une meilleure exploration ; pendant que ma langue gracile continue son travail de sape menant à la jouissance ; je sens que le travail paye car elle est de plus en plus secouée par des spasmes annonciateurs d'une jouissance totale
    Je lève les yeux vers elle pour lâcher un petit

    " t'es prête à prendre ton pied ma belle, je vais bouffer ton minou comme ton mec n'a jamais osé le faire"
    " vas-y, t'es une experte on dirait"

    Et elle remet mon visage face à face avec son sexe, pour que je finisse le travail.
    Mes doigts fouillent sa chatte et explorent chaque parcelle pendant que ma langue a érigé son clito comme une statue latine d'autrefois. Je le suce de plus en plus fort, léchant de temps en temps mes doigts pour garder le goût de son jus en bouche. Mes doigts vont de plus en plus vite, et déflorent sa bisexualité de manière ardente, ils entrent et sortent dans son sexe que je laboure de plus en plus durement, comme une belle queue le ferait.
    Je la sens venir au contact de mes doigts, son sexe se crispe soudain et mes doigts ont du mal à se libérer de son emprise, je vais de plus en plus vite en la regardant ; je la vois se raidir, mordiller ses lèvres, elle vient, elle vient rapidement et jouit soudain, mes trois doigts enfoncés dans sa chatte trempée de mouille. Une fois conquise, je la fais redescendre dans l'onde remuante pour la réchauffer, non sans déposer un léger baiser sur sa bouche. Baiser qu'elle me rend goulûment.
    Nous restons quelques instants ensemble sans parler vraiment, mais en continuant nos caresses

    " la prochaine fois, c'est moi qui te ferait jouir Aurélie"
    " c'est une promesse ma belle ?"
    " oui......."

    Nous sortons toutes deux du SPA, et nous remercions la patronne pour cet instant "d'intimité"
    Un moment que nous n'oublierons pas de sitôt !"

    Bisous les amours
    A très vite !

tel rose voyeur

Cette histoire de cul vécue par Aurélie, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0138 - Durée : 09 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0138 - Durée : 09 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Aurélie

Aurélie

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire X en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse