Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit X : Elle se fait baiser par un jeune

Dialogue chaud :
Télephone rose
Sans attente
  • 402 43

    Recit X : Elle se fait baiser par un jeune

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour à tous,

    Je m’appelle Gabrielle, j’ai 45 ans et suis divorcée depuis 3 ans. Je suis esthéticienne et de par mon métier j’ai toujours entretenu mon physique pour paraitre irréprochable. J’ai deux grand enfants dont Noémie 21 ans qui est encore dans les études et habite toujours chez moi.

    Je suis très proche de mes enfants, j’ai l’esprit jeune et ouvert et nous sommes souvent plus dans une relation de copines que dans une relation mère fille. Elle me raconte tout et invite régulièrement ses amis(es) à la maison. Il m’est souvent arrivé de passer une partie de leur soirée avec eux car ils m’ont tous adoptée très facilement. J’aime délirer avec eux, écouter leurs histoires de jeunes, cela me donne sans doute le sentiment de revenir à leur âge.
    Ma fille et mon fils sont très fiers de leur mère, notamment par ce-que je déborde d’énergie et d’enthousiasme mais aussi parce-que souvent leurs copains leur disent qu’ils ont une mère canon. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Je me sens toujours très flatter de plaire à des minots qui pourraient être mes fils. Attention, je n’ai rien d’une cougar et jamais l’idée ne m’a traversé l’esprit de me faire un petit jeune !

    Ma fille, Noémie a un côté assez volage. Elle change de garçons assez régulièrement mais je ne m’en offusque pas. Il faut bien que jeunesse se passe. Elle convie à dormir régulièrement des jeunes gens différents et parfois le lendemain matin, je me trouve au petit déjeuner avec un jeune homme inconnu qu’elle a rencontré en soirée. Cela m’amuse plus qu’autre chose.

    Lors de leurs précédentes réunions à la maison, j’avais remarqué un nouveau jeune homme qui s’était joint au groupe. Lucas, 22 ans, un beau brun ténébreux, le teint mat et un corps d’athlète. Je trouvais ce jeune homme vraiment charmant. En questionnant ma fille, elle m’avait dit qu’il était sorti une fois avec Lucie, une copine mais que ce n’était pas allé plus loin. Noémie avait maintenant des vues sur lui, et je la comprenais. Alors elle l’invitait de plus en plus régulièrement histoire de se rapprocher de lui. Mais elle avait l’impression qu’elle ne l’intéressait pas et cela la dérangeait fortement, elle qui n’avait jamais eu de problème de séduction. Pourtant il revenait toujours à la maison alors elle se demandait s’il ne kiffait pas une autre de ses copines. Mais on avait beau faire le tour des filles du groupe, on ne voyait pas qui, surtout qu’il ne laissait rien transparaître.

    Un matin, alors qu’ils avaient fait un peu la fête la veille, je me retrouve avec Noémie au petit déj.
    « - Maman, tu t’étonnes pas, Lucas a dormi à la maison. »

    Mais elle était de mauvaise humeur, car elle avait essayé de le titiller pour faire un gros câlin sous la couette mais il n’avait rien voulu savoir. Ils avaient donc dormi en copain dans le même lit.
    « - Ah bon, il a pas voulu faire l’amour avec toi ? Il est homosexuel ma parole ! » la taquinais-je pour essayer de lui redonner le sourire.
    « - Pfff je sais pas ! En tout cas moi je pars en cours. Lucas n’a cours qu’à 11h, il dort encore là. »

    Ma fille partie, je vaque à mes occupations, étant de congés et puis je file sous la douche. L’eau chaude qui ruisselait me faisait un bien fou...
    Le problème c'est que je ne sais pas pourquoi, mais j'avais complètement oublié Lucas et je suis sorti toute nue de la douche comme à mon habitude car je ne suis pas du tout pudique et quand ma fille ou de très bons amis sont là, cela ne me gène pas...

    Et oups, face à face avec le ptit bonhomme :(

    « - Vous êtes vraiment très belle Madame ! »
    « -Merci Lucas, mais tu pourrais être mon fils ! » lui dis-je avec un petit rire nerveux.

    Je m’empresse d’aller attraper une serviette pour m’enrouler dedans.
    Il fait preuve d'une grande assurance, il me suit et continu à me draguer mais de manière plus direct, beaucoup plus direct.
    « - J'aimerai vraiment beaucoup avoir la chance de caresser votre corps »

    « - Écoute Lucas, tu plais beaucoup à Noémie, il te faut une fille de ton âge ! »Essaye-je d’argumenter.
    « - Mais moi ce n’est pas la fille qui me plait, c’est la mère ! »

    Que répondre à ça !
    Il se rapproche de moi et me serre contre lui et son regard de braise m’hypnotise. Il m’embrasse, je le repousse ! M'embrasse à nouveau et là je me laisse faire. Je m’abandonne à ce baiser fougueux qui met le feu à tout mon corps. Il défait ma serviette qui tombe à mes pieds. Ses mains chaudes sur mon corps sont comme des électrochocs. Il me caresse partout, j’ai l’impression d’avoir des centaines de mains qui me caressent, me palpe, me pétrissent. Je fonds littéralement sous ses doigts et je ne peux m’empêcher de gémir de plaisir. Mon petit minou est tout trempé, ce jeune homme me fait un effet monstrueux.

    Je crois que je fais une bêtise, oups...

    Alors, pleine d’excitation, je m’accroupis pour faire jaillir son sexe de son boxer. Je prends cette queue entre mes mains et je la frotte doucement de bas en haut comme pour allumer un feu avec un bâton de bois. Je recouvre son gland de la paume de ma main et je le masse très sensuellement, tantôt en le frôlant tantôt en appuyant davantage. J’ai une envie furieuse de gouter ce pénis en érection. Alors ma bouche gobe juste le gland et ma langue joue avec son frein tout sensible. Mes mains continuent de le branlait lentement ou plus rapidement, selon les gémissements qu’il pousse. Je le caresse et je le suce en fonction de sa respiration plus ou moins rapide. Quand je sens qu’il est au bord de la jouissance, je fais une pause et lèche légèrement sa hampe moins sensible. Je le torture et ça m’excite au plus haut point.

    A bout de nerf, il me relève brutalement pour me plaquer contre le carrelage froid du mur de la salle de bain. Mes tétons érigés pointent scandaleusement et tandis qu’il me malaxe les seins avec force, il me pénètre profondément. Ma petite chatte emplie de ce sexe vigoureux est en effervescence. Mon bas-ventre bouillonne et je couine sous ses coups de reins impétueux. Je suis en train de me faire baiser par un gamin de 22 ans, qui plus est plait à ma fille, mais l’excitation est trop grande. Je ne pense qu’au magistral pied que je suis en train de prendre. Il me culbute passionnément avec la vigueur de son âge, ses va et vient sont de plus en plus rapides et je jouis ! Oui je jouis avec délice et extase. Enfin libérée de la tension sexuelle qui s’était emparé de moi, je crie de plaisir. J’ai les jambes en coton et j’ai du mal à rester debout.
    Alors il me retourne, me soulève et j’enserre ses hanches de mes cuisses. Il s’empare à nouveau de ma bouche tandis que sa main guide son pénis gonflé pour trouver l’entrée de ma fente. Il est fougueux et j’adore ça. Il me démonte le minou à grand coups de marteau piqueur et dans un râle rauque, il gicle en moi tout ce qu’il peut. Je sens avec délectation son sperme couler au fond de mon vagin et le long de mes cuisses.
    Dans un murmure essoufflé je lui dis :

    « -Jamais tu ne devras raconter ça ! Et surtout pas à ma fille, j’en mourrais ! Tu as bien compris ?
    - Oui, ne vous inquiétez pas, je serai une tombe ! Mais une seule fois ne me suffit pas. Je voudrais encore et encore vous refaire l’amour !
    - Je ne sais pas Lucas, on n’aurait pas dû ! On verra. Va te doucher maintenant, tu vas être en retard à ton cours. »

    Depuis je n'ose même plus le regarder...

tel rose voyeur

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par ouioui :
belle histoire de baise
Posté le par calo95 :
lol j'adorais être a sa place et placer ma langue dans ta douce chatte et humer ta douce liqueur toute chaude de femme en chaleur
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire porno en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse