Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit de cul : histoire d'adrien le puceau et sa pute partie 1

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 101 12

    Recit de cul : histoire d'adrien le puceau et sa pute partie 1

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    je m'appelle Adrien j'ai 18 ans et je vais vous raconter ici ma première fois, à 18 ans justement ! En effet il était temps que je découvre le sexe, et pour cela, mes amis m’ont fait une belle surprise, même si je sais ça fait hyper caricatural mais merci à eux…
    J'étais puceau à 18 ans, alors oui, j'ai bien fait des smacks à des copines, sans aller plus loin, même pas de sexe oral même pas d'attouchement à des endroits sensibles…et pourtant je n'étais pas repoussant, mais je n'arrivais pas à draguer d'autres filles car j'étais extrêmement timide, limite maladif alors le jour de mes 18 ans, une grande fête dans une boîte de nuit est organisée pour moi, avec alcool à gogo, danses et jeux divers

    Arrive le meilleur moment du soir, le gâteau arrive et aussi des cadeaux, et pour le coup je suis très très surpris car au lieu d'avoir pleins de cadeaux, je me retrouve avec une simple enveloppe, et pourtant mes amis n'étant pas radin, je m’attendais à plus….un petit peu fébrile devant une simple enveloppe…est-ce qu'une simple carte ?

    Je regarde à l’intérieur, et là, une photo qui me fait marrer, un rapport sexuel je vois, une nana en levrette qui me dit bon anniversaire et derrière amuse-toi bien

    je vais voir mon meilleur ami Maxime, je demande qu'est-ce que c'est que ce bordel, il me prend alors à part, sans musique et il me dit tout simplement qu’à côté de la boîte de nuit il y a une jeune femme, une prostituée de luxe engagée pour moi, afin de me monter au septième ciel, je demande qu'est-ce que c'est que ces conneries, il me répond tout simplement que c’est une pute….j'éclate de rire au départ je crois qu'il n'est pas sérieux mais
    il me confirme que la jeune fille m'attend dans la chambre 212 et à ce moment là il me sort une photo d'elle, une magnifique métisse, à moitié nue, avec des seins énormes, et des formes très généreuses : mon pote me dit de prendre mes affaires et d'aller la retrouver, et de prendre grave mon pied toute la nuit, je n'ai pas envie d'y aller je me sens très très timide et je ne sais pas comment réagir, il me tend alors un petit flacon et me dit « tu vas aller mieux », à l'époque je ne savais pas ce que c'était mais par la suite il m’a dit que c'était du poppers, avec ça je vais être très très détendu et c'est ce qui se passe, une inhalation et
    je me sens très très excité et je n'ai qu'une hâte, c’est de retrouver la fille dans la chambre d'hôtel.

    Je me rends donc à l'hôtel le plus proche, chambre 212, je monte l’escalier et frappe à la porte de la chambre, une voix me dit que c'est ouvert, j'entre doucement dans la pénombre, une seule lampe de chevet éclaire la pièce, et c'est là que je la vois allongée sur le lit, elle est absolument radieuse, elle porte uniquement un soutien-gorge et un string blanc, qui met en valeur sa peau satinée ; je remarque tout de suite sa poitrine énorme elle doit faire du 95D, elle a mis un petit peu de musique et me demande gentiment de me déshabiller lentement près d'elle, je reste scotché et je parviens juste à parler un petit peu nous nous présentons, alors Caprice se lève, elle a dû être mise en courant que j'étais timide, alors elle s'approche de moi, m'entraîne sur le lit, alors elle commence à me déshabiller, elle me retire tout d'abord mon pantalon et commence à m'embrasser tout doucement, tout le corps, je sens sa langue passer sur mon corps et une excitation monter en moi, entre mes cuisses je sens que c'est en train de se tendre, mais je me laisse pleinement faire, elle remonte vers moi elle commence à m'embrasser alors j'ouvre la bouche et laisse sa langue entrer entre mes lèvres, en bonne pute experte elle me roule une pelle de folie, tandis qu'elle retire son soutien-gorge pour s'appuyer sur ma poitrine, je sens ses seins lourds contre moi ; elle pose ensuite la main dessus et me demande de les caresser très fort…. De les malaxer fortement puis elle remonte au fur à mesure vers le haut de mon corps et j'ai fini par avoir sa chatte à travers son string blanc tout proche de mon visage…je comprends ce qu'elle attend de moi et j’ouvre largement le string pour voir son minou bien épilé, et quand elle me demande de la lécher, je donne de grands coups de langue sur ses lèvres, de façon maladroite, je cherche son clitoris, et pour m’y aider, elle se met à califourchon sur moi, appuyant bien ses lèvres et écrasant sa chatte contre mes lèvres, remuant afin de prendre son pied avec ma langue ; c'est la première fois que je goûte une chatte j'adore le goût que ça a, je continues attraper sa chatte avec ma langue, alors que je saisis à deux mains ses fesses rebondies et fermes, Elle a l’air d’aimer ça, ou elle simule, je ne sais pas mais moi je prends mon pied avec sa chatte….alors la miss se retourne doucement sur mon corps afin d'arriver jusqu'à mon boxer qu'elle retire doucement, et je sais que c'est LE moment que j'attends le plus qui va arriver, ENFIN !

    Elle commence tout doucement à titiller du bout de sa langue, faisant monter le plaisir, puis se met à saisir mon sexe, et elle fait rentrer tout doucement mon sexe dans sa bouche, c'est la première fois que je me fais sucer ce moment que je n'oublierai jamais, elle descend lentement le long de ma hampe, elle zone un peu autour de mes couilles avec ses mains, puis commence le travail, des moments de succion où elle commence à aspirer mon sexe, prenant bien son temps de le lécher, en mode rapide ou mouvement lent, forcément je commence à être très très excité, et même si je continue à la lécher profondément et enfoncer ma langue entre ses lèvres moites et pleine d'humidité, j'essaie de soulever son visage, lui indiquant que je ne veux pas gicler tout de suite mais elle semble très très à l'aise et là que je vois qu’elle sait exactement ce qu'il faut faire pour calmer le jeu et me laisser redescendre avant que je n'expose dans sa bouche

    A suivre

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de ADRIEN

ADRIEN

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire porno en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse