Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire de sexe : Histoire sexe illustrée d'une relation entre Philippe et Elodie

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 57 10

    Histoire de sexe : Histoire sexe illustrée d'une relation entre Philippe et Elodie

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    bonjour!

    Je me présente, Philippe, un de ces quinquas sympas que vous avez pu déjà rencontré mais donc physiquement vous pouvez vous dire qu'il a du mal avec les nanas. C'est sûr qu'avec ma calvitie précoce et mon âge maintenant avancé je pourrais moi aussi me dire que je vais avoir du mal à lever de la petite minette de 20 ans: ET BIEN DÉTROMPEZ VOUS!

    Cette histoire s'est passé il y a quelques semaines, je rentrais de vacances et mon appart était dégueulasse, en proie à la poussière sur plusieurs centimètres. Affreux. Problème. Etant depuis peu un joggeur patenté je souffrais atrocement d'une tendinite qui me forçait à rester couché le plus souvent possible. Depuis mon retour, je ne me levais du canapé que pour manger, pisser et dormir. Ne pouvant pas rester ainsi, je décidai d'utiliser mes chèques emploi service ( je suis médecin cardiologue à l'hôpital à Marseille) qui me donne droit à un peu de ménage durant l'année. Je compose le numéro et demande qu'on m'envoie rapidement quelqu'un pour trois heures de ménage. Le lendemain, on sonne à la porte, j'active l'ouverture automatique sans me lever du canapé et je demande poliment à la personne d'entrer. C'est alors que je dois débarquer cette créature de rêve, tout droit sorti d'un de mes fantasmes me mettant une gaule d'enfer: une vingtaine d'années, les cheveux mi longs, une poupée magnifique! Elle se présente et s'appelle Elodie, toute souriante. Moi je me sens tout de suite super con, avec mes vêtements de maison, ma tête pas bien fraîche et ma position bien trop confortable.Je lui explique alors la situation et elle me demande ce qu'elle doit faire. Bizarrement je lui demande d'utiliser les deux heures pour faire uniquement le salon où je me trouve :) Qu'au moins j'ai du spectacle!! Et le spectacle arrive rapidement, puisque Elodie se met en tenue de travail, c'est à dire un petit débardeur et un short en jean qui moule son cul adorablement.

    Là voilà qui s'active une bonne heure, époussetant ici, nettoyant cela et nous discutons ensemble durant ce temps, elle est vraiment adorable et semble une fille bien sous tout rapport; je la fais rapidement rire et elle me demande où se trouve ma compagne. " Et bien figurez vous que je l'attends depuis quelques années !" . Rires.
    L'heure passe à une vitesse folle et le salon est rapidement propre.

    " il me reste une heure, que voulez vous que je fasse?"
    " vous voulez dire, en ménage?"

    elle sourie d'un air complice et s'approche de moi, se pose près de mon trône de douleur.

    "je veux dire.... en ce que vous voulez...."

    les secondes défilent et je ne sais pas quoi répondre, je reste tout con dans mes fringues trop amples.

    " vous êtes bien trop gentil, il faut vous imposer monsieur le docteur!" elle rie et retire son débardeur, puis son soutien gorge rouge. Ses seins se dévoilent, lourds et fermes comme souvent à cet âge; son collier pend entre les deux et m'hypnotise, j'approche doucement ma main de sa poitrine et elle s'en saisit lentement.

    " voilà, touchez moi, auscultez moi docteur, j'ai bien accroché à vous, et j'ai envie de vous faire plaisir..."

    Ma main caresse son sein droit, le pétrit et je sens rapidement mon sexe taper contre mon slip. Je me met à triturer son téton et celui ci durcit rapidement entre mes doigts experts, je la sens se contracter et elle me regarde avec gourmandise.... puis je passe à l'autre sein, non sans avoir passé mes doigts sur puis dans sa bouche....

    " vous voulez voir le reste je suppose?"

    je n'arrive toujours pas à parler, j'opine bêtement du chef et je la vois devant moi retirer son short en jean qui ne couvrait déjà pas grand chose, puis son string rouge assorti et la voilà nue à quelques mètres de moi, commençant disons le à m'allumer car elle voit que je ne suis pas indifférent à son corps. Elle écarte son cul, après s'être retourné et ondule devant mes yeux, me montrant sa petite chatte que je devine humide... chatte qu'elle vient caresser avec sa main, elle l'écarte, joue avec, jusqu’à ce qu'elle devienne bien luisante de mouille. Un véritable show de professionnelle!

    " Ca vous fait bander j'espère....."
    "....."
    " allez, arrêtez de faire le timide!!! Faut vraiment que je vous décoince!"

    Elle revient alors vers moi et tout naturellement viens se poser près de mon pantalon, qu'elle déboutonne afin d'en libérer le monstre tapi. Ma queue se dresse vers elle, libérée de toute contrainte et sans se faire prier elle la prend d'abord en main, puis en bouche et commence à la sucer lentement. Elle monte et descend de la hampe, sans oublier de gober mes couilles, tout en me regardant et en souriant; puis elle me branle un peu et décide de mettre ma bite entre ses seins lourds, pour me faire une cravate de notaire que je n'oublierai pas de sitôt! Elle crache sur ma queue et celle ci glisse dans le creux avec une aisance naturelle, et comme un skieur en piste elle ne cesse de monter et descendre cette piste. Tout en continuant de me regarder de façon tout à fait naturelle! Je suis grave excité....

    " vous allez monter sur moi et je vais vous baiser"

    voilà, les mots étaient sortis. Elo éclata de rire

    " enfin! Voilà, ça j'adore docteur!"

    Elle se releva alors et se mit à califourchon sur moi, ayant bien compris que j'étais immobilisé. Elle branla mon sexe à l'entrée du sien pour encore l'humidifier, puis elle le fit entrer doucement, centimètres par centimètres dans son con, de façon tout à fait délicieuse. Puis elle commença les mouvements, doucement d'abord, puis de plus en plus vite; elle venait contre moi et j'en profitais pour lui bouffer les seins l'un après l'autre; tout en frappant son petit cul doucement pour lui intimer un mouvement plus rapide. Je ne tenais pas longtemps je vous l'avoue et quelques minutes après je sentais la jouissance arriver et je jouis tout bonnement dans sa chatte sans qu'elle ait le temps de jouir à son tour, j'étais confus

    " c'est pas grave docteur, j'ai quand même pris mon pied"

    Elle se relevait et m'embrassait sur le front, avant de se rhabiller rapidement.

    "je dois y aller, j'ai encore d'autres clients ce matin".

    je n'osais que répondre, j'avais envie de la revoir, mais comment lui dire....

    elle franchissait la porte, me souhaitant prompt rétablissement . Et elle disparu.
    Voilà, je ne sais quoi en penser mais en tout cas, il n'est pas dit que je n'appelle pas le service ménage à nouveau..... :)

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par BigFoot :
Super les histoires illustrées avec des photos, merci
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Philippe

Philippe

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire erotique en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse