Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire porno : histoire d'un presque trio, partie 1

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 39 7

    Histoire porno : histoire d'un presque trio, partie 1

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    lesbienne trio pipe

    Salut à tous et toutes

    Je viens ici pour vous parler d’une expérience que j’ai eu avec ma copine ce week end, c’était la première fois qu’on tentait ça et même si c’est un fantasme répandu, à moi ça m’a fait tout bizarre et j’ai eu tout de suite envie de le raconter ici…. Donc depuis quelques semaines, on fait le tour des applications internet, les plus classiques comme les plus coquines pour faire un trip filles ! Ma nana rêve depuis longtemps de faire l’amour avec une autre fille. On a donc surfé afin de trouver cela mais c’était galère car ma meuf est super difficile en nana, elle cherche vraiment LA fille qui va lui plaire ; chose que je peux aisément comprendre. Donc c’était souvent refus, refus, trop vieille, trop jeune, pas assez ceci ou pas assez cela ; je commençais sincèrement à abandonner la chose, je me disais qu’on y arriverait jamais. Jusqu’à la semaine dernière où nous avons fait la connaissance d’Elisa, une jeune femme d’une trentaine d’années, qui convenait en tout point à ma chérie : normal ! Elle était canon, une cascade de cheveux bruns, des yeux verts émeraude et un physique…des seins magnifiques, un cul à damner un saint. Bref j’étais enchanté. Un seul problème pour ce trio. Ce ne serait pas un vrai trio car Elisa était 100% lesbienne et il était donc interdit qu’un gars la touche. Chose que je pouvais comprendre bien entendu. Ma chérie me demanda mon avis, et je sentais qu’elle avait vraiment envie que ce soit elle et pas une autre, surtout après les dizaines de refus les semaines précédentes.
    Je me suis donc dit que ça pouvait être un autre type de fantasme et j’ai donc laissé les deux femmes discuter entre elles par messages et elles ont donc convenu que j’assisterai à la chose, mais sans toucher Elisa. Le rendez vous était pris, tous les trois nous allions boire un verre dans une brasserie, pas loin de son appart, car Elisa préférait que cela se passe chez elle. Elle est arrivée en mode décontracté, elle avait décidé de cacher ses atouts mais ils apparaissaient bien malgré elle ! J’étais vraiment frustré de ne pas pouvoir la toucher mais je restais tout à fait poli, et nous délirions tous les trois histoires de détendre l’atmosphère. La boisson aidant, au bout d’une heure ou deux nous nous connaissions déjà mieux et Elisa nous invita à venir chez elle. Nous entrions dans un petit studio décoré avec goûts, elle avait laissé de l’encens pour installer une atmosphère cosy et elle alla tout de suite s’installer sur le canapé lit, demandant à ma chérie de la rejoindre. Elle ne se fit pas prier pour venir et elle retira son manteau pour dévoiler un petit top moulant et son soutien gorge blanc, celui que je préfère. Une fois les deux sur le canapé, je me mettais sur un petit tabouret près d’elles, et je les observais. Ce fut Elisa qui attaqua la première en embrassant ma nana, elle se blottit contre elle et attrapa son visage, pour l’embrasser fougueusement, d’une manière très masculine. Les deux commencèrent à rouler leur langue l’une contre l’autre, et se caressèrent la poitrine. Puis Elisa retira le top d’Aurélie, puis le sien, dévoilant un soutien gorge noir pigeonnant d’un bel effet. En quelques secondes les deux se massaient la poitrine comme deux amantes. Je bandais déjà à voir Elisa mettre sa bouche sur la poitrine d’Aurélie, léchant ses tétons doucement et les empoignant plus fermement ; elle en avait l’habitude. Puis ce fut le tour d’Aurélie de s’occuper de ses seins, et, l’alcool aidant, elle fut également tout à fait à l’aise, et suça lentement les seins de la jeune femme, la regardant droit dans les yeux pour chercher son regard. Elisa gémit et se laissa faire, avant de caresser les cheveux d’Aurélie, l’incitant à continuer.
    Quelques minutes plus tard, Elisa retira le pantalon d’Aurélie, puis leva le sien en vitesse et poussa Aurélie contre le canapé, puis, telle un animal, elle se glissa entre ses cuisses, levant ses fesses provocantes, et commença à caresser le sexe de ma chérie, qui découvrait ce plaisir. Elle écarta sa culotte, et lécha son clitoris tout simplement, sans autre préliminaires. Aurélie fermait les yeux et semblait apprécier ce plaisir, puis elle se tourna vers moi car elle savait que je devais fulminer. Elle me dit de venir, je me levais et elle m’attira vers elle, pendant qu’Elisa commençait insérer ses doigts dans sa chatte. Aurélie me défit le pantalon et elle sortit ma queue, ne voulant pas que je sois en reste ; elle commença alors à me sucer longuement, avec passion et frénésie car pendant ce temps Elisa la limait bien avec ses doigts. Elle avait donc du mal à rester calme, elle avait mon gland dans la bouche et elle le pompait, tout en tenant la chevelure d’Elisa et la forcer à la lécher encore, encore, elle aimait donc se faire bouffer la chatte par une femme. Je la regardais me lécher le sexe, et je regardais aussi Elisa qui semblait happée par son cunni et qui prenait un pied d’enfer à mener sa nana à la jouissance. Elle semblait déjà y parvenir, car je voyais Aurélie de plus en plus grimacer de plaisir, elle arrivait de moins en moins à tenir ma bite, elle soufflait et soufflait encore pour retarder son orgasme. J’avais envie d’aider Elisa mais je me retenais, car je voulais respecter ma promesse et surtout j’avais peur de tout gâcher. Finalement je vis Elisa planter trois doigts et les secouer vivement, ce qui fit jouir Aurelie. Elle se mit à crier, à lui crier de continuer pendant que sa cyprine coulait sur le canapé, nous excitant Elisa et moi. Elle jouit en lâchant ma bite pourtant bien dure. Je l’avais jamais vu comme ça. Une fois remise, elle n’avait qu’une idée en tête, faire jouir Elisa ; et moi par la même occasion

    Fin de la partie 1

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Frédéric

Frédéric

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire de sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse