histoire d'une arrivée en taxi

Dialogue chaud :
Télephone rose
Sans attente
  • 69 9

    histoire d'une arrivée en taxi

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    baise taxi pipe

    Salut à tous

    Alysson, 19 ans, originaire de la Réunion. Une métisse aux yeux verts et aux courbes délicates. Je vous écris pour vous raconter comment j’ai vécu mon arrivée en métropole, et je m’en souviendrais toute ma vie. Arrivée à l’aéroport, je ne connaissais personne, et je devais me débrouiller seule. J’avais un seul petit sac à dos, mes valises seraient expédiées plus tard. On était en mai, je me souviens, et je portais un petit short en jean et une chemise bleue nouée à la taille. Je n’avais pas froid, et j’étais contente d’enfin débarquer. Je devais me rendre désormais à 5 kilomètres de l’aéroport, et on m’avait proposé de prendre un Uber. Mais ils étaient tous pris et ne voulant pas attendre car la nuit commençait à tomber je décidais de prendre un taxi, ils attendaient à la sortie. Peu de temps après, je choisissais Mehdi, mon chauffeur, qui m’accueillait dans sa grosse berline.
    Un bonjour échangé, et Mehdi démarre et nous sommes ensemble rapidement sur l’autoroute. Il parle peu mais ça me va bien, je ne suis pas très loquace quand je ne connais pas. Il sort de l’autoroute à toute vitesse et sentant que je vais bientôt arriver, j’en profite pour regarder dans mon sac et préparer l’argent pour la course. Je sors mon portefeuille et m’apprête à sortir les 30 euros quand je me rends compte que mon portemonnaie est vide. Mehdi s’arrête dans une ruelle peu éclairée et me fait signe que nous sommes arrivés. Je lui demande alors s’il prend la CB car je n’ai ni chèque ni liquide. Et là. Il me répond non. Uniquement chèque et liquide.
    Je me sens honteuse, je ne sais pas quoi faire, je lui demande s’il peut me mener à un DAB, mais je me rends compte que vu le lieu et l’heure, il n’y aura rien à proximité.
    Il se retourne alors et me regarde, l’air méfiant. Il me demande comment je compte payer. Il ne veut pas faire le tour de la ville à la recherche d’un distributeur, il semble agacé.
    « je ne sais pas quoi vous dire, gardez ma pièce d’identité, je suis honnête…. » . Les larmes coulent de mes yeux, je suis en train de saturer. Et là, comme par magie Mehdi se calme, me demande de me calmer, puis sort du taxi avant de me rejoindre et de me donner un paquet de mouchoirs planqué dans l’habitacle. Il me dit que tout va bien se passer et tente de me rassurer. Il met alors sa main sur ma cuisse nue, je la trouve chaude et douce. Il monte et descend sa main sur ma cuisse, et je le laisse faire, puis il se penche vers moi et embrasse mon cou, avant de capturer ma bouche. La sensation est délicate, ses lèvres épaisses et sa langue savoureuse et là encore je suis surprise de me laisser faire. Mehdi me plaît, j’ai toujours aimé le type maghrébin et sa douceur me donne envie d’aller plus loin. Je mets alors ma main sur son pantalon et je sens tout de suite une belle bosse à l’endroit le plus intéressant. Pas de doutes, monsieur est bel et bien excité. Je sais comment il veut que je paye ma course. Personne dans la rue, phares éteints, je décide de passer à l’action, je déboutonne son pantalon et en extirpe sa belle queue bien droite ; elle est vraiment énorme. J’en ai déjà vu des grosses mais celle là est vraiment belle. J’ouvre la bouche et je commence à le sucer, j’arrive difficilement à la mettre entier dans ma bouche mais je le suçote lentement et il aime ça. Il me fair retirer mon short et retire aussi ma chemise, libérant mes seins puisqu’ayant une petite poitrine, je ne porte pas de soutien gorge. Il commence à caresser mes seins, pinçant mes tétons pendant que je continues de le pomper avec avidité. Puis sa main descend vers mon tanga et il glisse un doigt à l’intérieur pour toucher mon sexe, déjà bien humide. Il y glisse un doigt et commence les vas et viens pour mon plus grand plaisir, je mouille beaucoup et j’ai envie de le baiser, je descends encore plus bas et ma bouche racle ses belles couilles. Je manque de m’étouffer et il retire sa queue, et me demande de monter sur lui ; il veut que je le baise comme ça. Je monte sur sa queue et je lui fais face, pendant qu’il dévore ma petite poitrine tendue. Et je me mets à doucement, très doucement descendre sur sa bite, qui écarte doucement ma petite chatte. Je ressens une légère douleur, tant l’engin est énorme, puis la douleur laisse sa place à un plaisir intense, que je mène moi-même en alternant entre rythme frénétique et passage plus lent, bouffant sa langue épaisse. Sa queue me vrille la chatte et je sens soudain ses mains m’ouvrir les fesses, pour que j’accueille plus profond sa queue et il n’hésite pas à jouer avec mon anus avec ses doigts. J’accélère alors le mouvement et je sens que je suis en train d’atteindre l’orgasme, ce qui n’est pas courant me concernant. Je me mets à crier et il doit bientôt bâillonner ma bouche pour éviter de réveiller le voisinage, je viens de jouir comme une garce, je suis repue de plaisir. Il me fait alors basculer sur le côté et vient me planter sa queue dans la chatte, avant de commencer à me pilonner avec sa queue sans s’arrêter. Je mords ma lèvre inférieure pour éviter de hurler et il va si vite que je jouis encore, quelques minutes après mon premier orgasme. Puis je sens qu’il vient, à le voir fermer les yeux, il se retire avant de se masturber au-dessus de mes fesses. Je les caresse et soudain le foutre jaillit et se répand sur mon cul, il a joui le salaud et j’en ai de partout. Il se rhabille et me remercie pour la course
    J’en fais de même

    Bienvenue en métropole !

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Alysson

Alysson

Inscription auteurs | Contactez-nous | Contact | Devenir hôtesse