histoire d'urbex

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 52 9

    histoire d'urbex

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    partouze sperme queue

    Salut à tous

    Alysson, 19 ans, originaire de la Réunion. Une métisse aux yeux verts et aux courbes délicates. La dernière fois, Je vous écris pour vous raconter comment j’ai vécu mon arrivée en métropole, et comment un chauffeur de taxi m’a gentiment ramené chez mon futur chez moi avant de me faire sucer sa belle bite. Et depuis, je dois reconnaître que je connais un succès auprès des garçons assez phénoménal. Est-ce ma peau cuivrée, mes yeux. Mon petit cul que je sais remuer ou déhancher, mon absence de complexes… mais en tout cas je m’étais fait pas mal de mecs, entre 16 et 35 ans.
    Donc cette histoire se passe il y a quelques semaines. J’avais décidé de m’initier aux joies de l’URBEX. Pour ceux et celles qui connaissent pas c’est l’exploration de lieux abandonnés. Vieux châteaux, vieilles maisons ou entrepôts, c’est totalement interdit, donc jubilatoire. Un pote que j’avais rencontré il y a peu avait proposé de m’initier avec une résidence, une ancienne maison de retraite laissée à l’abandon à l’extérieur de la ville. Bien sûr, il avait proposé ça en fin de journée, vers 20h00 pour amener un peu de piment.
    Je me suis donc préparée, enfilé une jupe et un tee shirt, toujours sans soutien gorge car poitrine mini ! Et je me suis rendu au rencard. Phil était là, ce beau brun de 25 ans. Il me fit monter dans sa voiture et je sentais bien qu’il me reluquait à chaque minute, mais il se tenait sage. Pour le moment. On arrive sur les lieux, on gare la voiture discretos et on franchit les grilles à l’aide d’une pince monseigneur. Puis, avec une lampe torche, on se faufile jusqu’à l’entrée, c’est super sombre et Phil me tient la main, c’est vraiment excitant dans tous les sens du terme.
    On découvre alors un lieu laissé à l’abandon, à la fois super beau et assez dégradé, avec des tags et des détritus. Assez glauque en fait. Spécial surtout de nuit. On s’avance dans la pénombre quand on entend de la musique. On avance doucement quand on entend des bruits. Assez reconnaissables. De la baise. Sans faire de bruits on arrive devant une pièce, éclairée par des photophores. Et là. Au milieu d’un espèce de salon, une couverture a été dressée et on voit une partouze ! Enfin, disons 2 couples, deux femmes et deux hommes, en train de baiser tous les 4. Un gars est en train de prendre en levrette une nana, qui broute le minou de sa copine, elle-même en train de sucer le deuxième gars. Ils doivent avoir la quarantaine, semblent totalement à l’aise et dans leur truc. C’est sûr que c’est tentant puisque le lieu est interdit, et là Phil et moi on décide de les mater puisqu’on est assez loin pour profiter du spectacle. Je sens que je commence un peu à mouiller, les mecs étant bien membrés, et sachant très bien se servir de leur engin. Le premier va baiser l’autre nana en missionnaire, il écarte ses jambes et je le vois glisser sa queue dans sa chatte doucement pendant qu’elle suce toujours l’autre gars. On l’entend gémir de plaisir pendant que l’autre nana, le brune, s’approche de la queue du gars et décide d’accompagner sa copine dans sa pipe. Les deux prennent chacune le gland du gars et le gobent, l’une après l’autre, puis ensemble en se léchant mutuellement et en frottant leur langue l’une contre l’autre. Le gars est au paradis et tient leur tête, en gémissant.
    Je sens alors une main caresser mes fesses, à travers ma jupe et me retournant, je vois que Phil a lui aussi sorti sa queue et commence à se masturber ! Le gars n’a pas perdu de temps, je le regarde en souriant et je soulève ma jupe pour lui signifier que je suis bien d’accord. Puis je me retourne pour mater la touze pendant que je le laisse faire son taff. Je l’entends déchirer l’emballage de la capote avant de la jeter avec les autres sur le sol. Puis il glisse la capote sur sa jolie petite queue, moins grosse que celle des deux gars, mais bon ! Puis il crache dans sa main et je sens ses doigts se frayer un chemin dans mon intimité, je pousse un léger gémissement et je me laisse faire, regardant le gars se coucher sur le sol avant de recevoir la blonde sur sa bite dressée. Ca m’excite bordel. Je sens la queue de Phil entrer en moi et ma chatte l’accueille, toute chaude et moite. Il soulève ma jupe et mon tee shirt et sa main capture mon nichon pendant que l’autre me tire les cheveux pour que je me cambre davantage. Il commence à bien me limer, sa bite est certes plus menue, mais il sait très bien s’en servir et je suis rapidement bien trempée, bien excitée et j’évite de faire des bruits, même si j’ai envie de crier. Les deux couples continuent de s’échanger leur femme, elles sont désormais face à face et s’embrassent goulument pendant que les gars les défoncent en levrette comme moi. C’est marrant de savoir que six personnes sont en train de baiser là ; j’ai vraiment envie de les rejoindre mais Phil me tient bien les hanches, et il me besogne bien, me levant toute velléité de départ. Je me tourne vers lui pour l’embrasser, lui susurrant que je vais bientôt jouir et que j’aimerais qu’il crache son foutre sur mon cul. Puis je me retourne juste à temps pour voir les gars jouir dans la bouche des nanas, elles avalent leur sperme sans rechigner et ça me fait venir, je jouis en silence, me retenant pendant que Phil sort sa queue, retire sa capote se branle rapidement, de peur que les gens nous découvrent. Son foutre gicle sur mon petit cul, et ma jupe en même temps et il me souille comme une chienne. Puis on se rhabille et on sort de la pièce, nous planquant pour attendre que les autres partent.
    Voilà comment j ai été baptisée de foutre et d’urbex !

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Alysson

Alysson

Inscription auteurs | Contactez-nous | Contact | Devenir hôtesse