Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire de sexe : Ma première fois en auto-stop

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 89 26

    Histoire de sexe : Ma première fois en auto-stop

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Ma première fois en auto-stop

    C'étais la première fois que je faisais de l'auto-stop.

    Ma voiture venant de rendre l'âme au bord de la route et mon assistance ne répondant pas, je cherchais désespérément à rentrer chez moi en attendant le lendemain où je m'occuperais de faire remorquer le véhicule défaillant vers le garage le plus proche.

    Il faisait nuit, je marchais sous la pluie battante sur une route de campagne et si personne ne s'arrêtait, j'étais partie pour faire 30 kms dans le noir avec la peur au ventre.

    Au bout de quelques interminables minutes, une audi noire apparue par on ne sait quel mystère, conduite par un monsieur d'une soixantaine d'années d'une grande élégance, s'arrêta devant moi.

    -Bonjour madame, vous semblez en difficulté, Puis-je vous aider?

    -Oh oui! répondis je. Si vous allez en direction de V. et que vous pouvez m'y déposer ce serait merveilleux.

    -Oui, c'est sur ma route, sourit-il. Allez! montez donc! vous êtes trempée.

    -Merci beaucoup!

    -Que faites vous seule en pleine nuit sous cette avalanche? ce n'est pas prudent!

    Je lui racontai alors ma mésaventure

    -Vous n'avez pas d'homme à appeler pour venir vous chercher?

    -hélas non! je n'ai que des copines et mon amant est aux abonnés absents dans ces cas là

    -Alors ce n'est pas un homme bien, vous méritez mieux

    -C'est un amant

    -Et alors? ce n'est pas incompatible, répondit-il en tournant la tête vers moi.

    Il se fendit alors d'un sourire amusé

    j'avais ôté mon teeshirt que j'avais essoré par la fenêtre et j'étais en train de m'éponger les cheveux avec.

    J'étais donc en soutien gorge sans penser une minute que ça pouvait paraître un peu osé mais peu m'importait alors tant

    je n'avais qu'une envie, c'était d'être au sec et de ne plus avoir froid.

    Il s'arrêta et sortit de sa voiture pour aller fouiller dans le coffre dont il me rapporta une serviette éponge.

    -Tenez, ça ira mieux avec ça. Et au passage, vous êtes très belle.

    -Merci! répondis-je troublée. Lui aussi me plaisit décidément beaucoup et je me mis à m'imaginer en train de baiser avec lui, sur le siège de sa voiture, moi assise sur lui, et lui me dévorant les seins et me pénétrant vigoureusement.

    Attentionné, il monta la température du chauffage et reprit le volant en silence.

    Je séchais doucement et me laissais bercer par la musique et par mes fantasmes, je me sentais bien, apaisée et en sécurité bien que très troublée par mon conducteur que je mourrais d'envie de caresser et d'embrasser.

    Quelques kilomètres plus tard, une autre auto-stoppeuse trempée fit s'arrêter mon conducteur généreux.

    -Mais c'est une manie de faire des marches nocturnes sous la flotte chez les filles du coin?

    J'éclatai de rire et notre auto-stoppeuse stupéfaite se vit inviter à monter à bord d'une voiture dont le passager était hilare et à moitié nue.

    -Bonjour, je suis Candice, lui dis-je, ne vous inquiétez pas tout va bien!
    Si je ris c'est que vous êtes la deuxième auto-stoppeuse trempée que monsieur dépanne ce soir.
    Il se demande ce qui nous arrive à nous les femmes du sud.

    -Ah! OK! répondit-elle, moi c'est Sonia, je suis tombée en panne.

    J'éclatai de rire à nouveau en voyant l'air ahuri du monsieur et le devançai dans son questionnement

    -Il va te demander si tu n'as pas d'homme pour te dépanner

    C'est elle qui se mit à rire avec moi cette fois-ci

    -Cela vous ennuie monsieur si j'enlève mon tee shirt mouillé moi aussi? je suis trempée et si vous aviez quelque chose pour que je me sèche...

    Il sortit en bougonnant pour la forme mais tout sourire et extirpa du coffre une deuxième serviette éponge pour la tendre à Sonia qui etait carrément seins nus derrière

    Il accusa le coup et rougit en baissant la tête, ne s'attendant visiblement pas à tant d'impudeur mais elle, naturelle, babillait comme si de rien n'était.

    -Décidément je dois avoir un fluide pour que les femmes se mettent toutes à poil dans ma voiture! vous pourriez quand même vous couvrir et ne pas montrer vos seins comme ça! vous n'avez pas peur d'avoir des soucis vous!

    -Le vrai souci c'est que mon tee-shirt est mouillé! cette demoiselle a fait la même chose et ça ne vous gêne pas apparemment. reprit-elle avec effonterie.

    -Elle n'a pas les seins découverts au moins

    -Mes seins sont tout petits, je ne mets jamais de sous-tif! me dites pas que mes noisettes ridicules peuvent exciter un mec quand même! Non mais regardez quoi!

    Elle ne manquait vraiment pas de toupet! elle s'était avancée et agitait ses seins presque sous le nez de l'homme qui semblait quand même un peu troublé

    Le pire c'est que moi aussi ça m'excitait.

    Je fis donc également preuve d'audace et dans un élan de spontanéité, je me retournai et effleurai un de ses seins.

    -Ils sont petits oui mais d'une très belle forme dis-je, ça donne envie de sucer ces jolis bouts.

    Ce que je fis instantanément car elle me les présentait et semblait beaucoup apprécier les caresses de ma langue sur ses tétons. Elle avait ouvert son jean, et avait simultanément glissé sa main dans son slip pour caresser sa chatte.

    Le conducteur me dévisageait, stupéfait. Non seulement les femmes se déshabillaient dans sa voiture mais en plus elles se caressaient sous ses yeux et prenaient ouvertement du plaisir!

    Il semblait avoir du mal à encaisser toutes ces informations mais semblait loin d'être indifférent à notre petit jeu.

    -Ah! c'est vrai? vous aimez bien mes seins? cool! je complexais a cause de leur taille, et vous monsieur? vous m'avez pas dit!

    Comme il ne répondait pas, je lui pris la main posée sur la boite à vitesse et la posai sans résistance sur un sein de la passagère.

    Il se mit à pincer, à caresser le petit bout rose, puis empoigna tout le sein qu'il se mit à dévorer. Elle s'était tellement avancée qu'elle était presque sur son siège, ses seins à portée de sa bouche et toujours en train de se toucher.

    De mon côté, pas en reste, je fis comme elle et me masturbai aussi devant leur duo.

    J'étais dans tous mes états.

    Le conducteur finit par tourner dans un petit chemin de campagne pour arrêter sa voiture, reculer et incliner son siège tandis que la belle brune de derrière s'était assise à califourchon sur lui, avait défait son pantalon et le branlait frénétiquement tandis qu'il lui mangeait les seins.

    -Ne reste pas toute seule, me lança le conducteur, fais comme elle montre tes seins...Mmmm tu en as une sacrée paire toi !

    Je l'invitai à les toucher ce qu'il fit avec plaisir, accompagné par Sonia qui sembla elle aussi y prendre beaucoup de plaisir.

    Ils restèrent là à me téter un sein chacun et à les malaxer entre leurs mains;

    Moi j'étais aux anges, je continuais à me branler, vibrais sous leurs caresses, les embrassant à tour de rôle, et l'exitation continuait de tremper ma chatte vibrante de plaisir.

    Toi viens t'assoir sur ma bouche que je te bouffe le sexe, fit-il à Sonia pendant qu'Elisa va s'empaler sur moi.

    -Avec plaisir oui! j'adore me faire lécher!

    -Elle offrit donc sa chatte à sa bouche et se positionna de facon à être en face de moi.

    Elle pouvait ainsi me prendre les seins a pleine mains ce qui, conjugué à la langue de l'homme dans sa chatte et au doigt avec lequel il lui branlait le cul l'excitait terriblement, à un point tel qu'elle gémissait bruyamment .

    Moi, je me faisais labourer par l'énorme bite du conducteur qui était formidablement bien monté et bougeait divinement bien. Je le lui exprimai en gémissant moi aussi et en lui disant à quel point il m'excitait.

    Nous finîmes par jouir tous ensemble, ravis de cet auto-stop surprise qui se terminait remarquablement bien.

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de candice

candice

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire erotique en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse