Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit erotique : Seule, sous la douche ...

Cette histoire de cul vécue par xMermaid, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0116 - Durée : 07 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0116 - Durée : 07 minutes
  • 115 32

    Recit erotique : Seule, sous la douche ...

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    histoire de cul masturbation sous la douche

    Chers lecteurs, je suis venue lire vos récits excitants au moins une centaine de fois.
    Alors ce soir j'ai décidé de me lancer. Car après m'être fait du bien, j'ai envie de vous en faire.

    Je me ferais appeler Mermaid. Dix huit ans, cheveux colorés, parfois rouges, parfois noirs, parfois bleus.
    J'ai de jolis yeux bleus, une peau blanche à la Dita Von teese, mes deux fiertés.
    Je ne suis pas très grande, 1 mètre 58, 64 kilos (avec de jolies formes que j'ai fini par aimer) et un 85c.
    J'aime la jolie lingerie, les déguisements coquins, les hommes tatoués, un peu plus âgé que moi, souvent.
    Toute jeune et pourtant, cela fait au moins un an et demi que le sexe comble mon corps.
    J'ai déjà commis un adultère, je n'en suis pas forcément fière, mais j'ai aimé me faire prendre par cet homme, dont je vous parlerais et vous raconterais l'histoire dans un prochain récit...
    Je vais vous raconter quelque chose qui s'est passé dans l'après midi, il y as quelques heures à peine.

    J'avais envie de sexe. Et voyant que même les tentations pour exciter mon homme ne marchaient pas, j'ai décidé d'aller prendre une petite douche. Seule...
    Une fois dans la salle de bain, ayant enlevé mes collants, retiré ma robe et mon ensemble de lingerie, après m'être caressée la poitrine, je suis entrée dans la douche. La porte coulissante transparente me plaît.
    J'aime imaginer que quelqu'un puisse me regarder, dansant sous l'eau...
    J'ai commencé par mettre de l'eau tiède. En regardant couler l'eau sur mes tétons pointus et tout durs, comme je les aime. Je passe alors ma main dessus, imaginant quelqu'un derrière moi, caressant mon corps.
    Hum, c'est mal. Mais j'aime ça. Imaginer une queue bien dure contre mes fesses, des baisers sur mon cou, des mains baladeuses sur ma poitrine... Ça me plairait tant.

    Je décide donc de m'asseoir sur un rebord, laissant tomber l'eau chaude sur mon visage.
    J'imagine une belle bite devant moi. Je tire la langue, tellement j'ai envie d'y goûter.
    Je l'imagine, veine voyante, gland décalotté... L'eau au contact de ma langue m'excite encore plus.
    Je ferme les yeux et imagine que ces gouttes sont du sperme... Je frémis.
    Et en les rouvrant, en touchant mon clitoris doux et gonflé, ayant besoin de brutalité, je vois deux tubes de shampoing. Devinez vous à quoi je pense ? C'est bien cela.
    Je souris. A ce moment là j'ai envie d'être vilaine, d'être une sale petite garce qui aime le sexe.
    Je change de position, accroupie, je me caresse en me pénétrant le tube. J'ai envie de plus.
    Il est long, arrondi, c'est bon. Ça me fait du bien. Je sens des frissons s'emparer de mon corps.
    Et je pense, je n'ai pas fermé la porte. Comme si j'avais envie que quelqu'un rentre...
    Si mon beau père était là.. Je l'imagine maintenant. Devant la vitre, me regardant de haut, d'un air sauvage.
    Il enlèverais son haut, dégrafant sa ceinture... Il as une cinquantaine d'années, mais ne les fait pas. Il est très bien conservé. C'est la première fois qu'un homme de cet âge là me fait quelque chose.
    Son côté rock'n'roll me plaît. Je l'imagine au lit. Miam.
    Et s'il avait une queue de biker, si parfois il se branlait en pensant à moi...
    Cela fait deux jours que je me fais aguicheuse, j'ai envie de lui plaire.
    C'est le père de mon compagnon, il ne se passera sûrement jamais rien, mais j'ai envie qu'il pense à moi.
    D'ailleurs l'autre fois j'avais tâché une de mes vestes, par précipitation je lui ai demandé un produit qu'il met dans son garage, mon copain était à côté. J'étais en fine bretelles, poitrine très en avant, il est pas parti, mais resté avec nous... Si ces yeux se sont posés sur moi, je ne l'ai pas vu, mais j'imagine bien que si j'y avais fait attention j'aurais mouillée comme une chienne de suite.

    Revenons en à la douche.
    Encore en train de me caresser, tremblante, sur le point de jouir, je me pénétrait encore en me titillant le clito. Mon dieu comme c'était bon. Je sentais la mouille sous mes doigts.
    Puis j'ai eu une jolie petite idée, toujours avec un sourire de garce, de petite chienne, j'ai ouvert le capuchon du shampoing, me rasseyant sur le bord de la douche, jambes bien écartée, et j'ai fait couler le produit sur mon petit bout.
    Il était froid, ça faisait du bien, j'aurais pu en mourir de plaisir. Après m'en être mis sur les doigts, comme pour remplacer du lubrifiant, m'insérant trois doigts à l'intérieur, sauvagement. En répétant cela plusieurs fois, j'ai fini par me mettre debout.
    Je tremblais comme une feuille, je me tenais d'une main contre la vitre, regardant la porte derrière, espérant que mon compagnon ne rentre pas, mais ne refusant pas que mon beau père y mette les pieds, j'ai fini par craquer. C'était si bon de se sentir vivant.
    J'ai eu un orgasme, mon clitoris était à bout de souffle, mes tétons demandaient à se faire pincer...
    Une fois mes esprits retrouvés, je me suis shampouinée. Et quand ma main passait sur mon sexe, je savais que j'aurais pu encore recommencer pendant des heures.
    C'était une séance de masturbation intense. Et je n'aurais pas dit non à une ou plusieurs queues, soyez en certains.

    Je vous embrasse, j'embrasse votre verge messieurs, et vous fait autant de gorges profondes que vous le souhaitez.
    A très bientôt...

    Votre nympho, Mermaid.

tel rose voyeur

Cette histoire de cul vécue par xMermaid, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0116 - Durée : 07 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0116 - Durée : 07 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Kevin :
Je me suis encore caresse en lisant ton histoire sexe j'adore jouir plusieurs fois je suis un gourmand et j'aime ton profil contact moi tu ne vas pas regretter
alexandre8819@yahoo.fr
Posté le par Kevin :
Bonjour
J'adore ton histoire de cul et ton profil. Tu m'as bien excité. J'adore le sexe ... suis très gourmand et je ne te cache pas que je me suis masturbé devant ton histoire sexe.
Je serais ravi d'échanger avec toi
Écris moi sur alexandre8819@yahoo.fr
Tu ne regretteras pas fais moi confiance
Bisous et merci encore
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire de sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse