Alice baise avec le mec de son amie

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 133 16

    Alice baise avec le mec de son amie

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    J'avais besoin de soulager ma conscience, de me confesser et je ne pouvais raconter mon histoire à personne dans mon entourage. Je me suis dit qu'au moins ici, je ne serais pas jugée et je pense même que certains d'entre vous pourront aisément comprendre que parfois le désir nous fait faire des choses immorales.
    Compte tenu de la nature de ce que je vais écrire, je ne peux pas vous dire mon vrai prénom, mais appelez-moi Alice. Physiquement, je fais 1m70 pour 63 kilos. J'ai les yeux bleus, des cheveux blonds mi-longs, de bonnes hanches, un petit 90b et un postérieur bien bombé. Bref, de quoi tenir chaud à un homme pendant la nuit.

    Le 17 et le 18 janvier avait lieu le salon de l'érotisme dans ma ville. J'y suis allée pour la première fois il y a deux ans et depuis je ne rate jamais cette manifestation.
    Cette fois, j'y suis allée avec un couple d'amis, Vanessa et Stevie.
    Avant d'entrer dans le parc des expositions, j'étais déjà tout excitée et une fois à l'intérieur, l'ambiance n'a rien arrangé à mon état.
    Nous avons d'abord fait le tour des halls pour regarder les stands de sex-toys, de lingerie, de vêtements sexy et de produit érotique et coquin en tout genre. J'ai acheté une bougie de massage à la pomme d'amour. C'est une bougie qu'on allume quelques minutes puis on l'éteint on attend qu'elle refroidisse un peu et on verse directement la cire chaude sur le corps pour masser. Enfin, je n'ai pas encore eu l'occasion de la tester, mais j'ai hâte.

    Après avoir fait quelques achats, nous avons décidé de profiter des spectacles. Vanessa a souhaité aller s'offrir un petit moment dans l'espace réservé aux femmes, mais moi je préférais voir les shows de la scène hard tout comme Stevie.
    Nous y sommes donc allés tous les deux. Il y avait du monde et surtout beaucoup d'hommes. Nous étions tous là, agglutinés devant la scène, attendant que la première performeuse fasse le show. Stevie était collé tout contre moi. Cette proximité était à la fois dérangeante et excitante... J'avais un peu honte, c'était quand même le mec de mon ami, mais ce n'était quand même pas ma faute si son bassin frottait contre le mien.
    Les notes de musiques ont commencé à résonner dans le hall et une femme est montée sur scène. Elle s'est déhanchée, s'est caressée, s'est godée. Toutes ces choses me troublaient énormément. Ce n'était pas vraiment la femme qui m'excitait, mais j'aurais aimé être à sa place. Là, les cuisses grandes écartées devant tous ses yeux avides. Oui, j'aurais voulu être cette performeuse. En m'imaginant sur la scène, je suis devenue humide. J'avais envie de sexe, j'avais envie de sentir quelque chose s'enfoncer dans ma chatte, j'avais envie qu'on me regarde pendant que je prenais mon pied. J'avais envie qu'un tas d'hommes bande pour moi. J'étais comme en transe et là, au milieu de la foule de voyeurs, j'ai senti des doigts se glisser sous ma jupe. J'ai aussitôt compris que c'était Stevie qui jouait les explorateurs. J'aurais dû lui dire d'arrêter, stopper son geste, mais j'étais si excitée... J'avais envie qu'il aille plus loin.
    Je portais des bas ce qui lui a facilité l'accès à mon string qu'il a délicatement écarté pour enfoncer deux doigts dans mon petit minou. Il a commencé à aller et venir. Je dégoulinais sur sa main. Autour de nous, personne ne semblait remarquer que j'étais en train de prendre mon pied. Je suis devenue chaude et haletante. Mon sang pulsait dans mes veines et j'avais envie de plus, tellement plus.
    Malheureusement, à la fin du show, un mouvement de foule nous a séparés, juste avant que je ne touche l'ultime plaisir.

    Il n'a pas pu reprendre là où il en était, car Vanessa nous a retrouvés. Je n'osais pas la regarder...
    Il était tard lorsque nous sommes partis du salon et Stevie m'a proposé de dormir chez eux. J'ai hésité avant de répondre, j'avais peur qu'il ait une idée derrière la tête, mais j'avoue que j'avais envie d'une suite... J'ai donc dit oui.
    Voilà comment je me suis retrouvée installée dans leur chambre d'amis.

    La soirée m'avait fatiguée et il ne m'a pas fallu longtemps avant de tomber dans un état de demi-sommeil.
    J'ai été réveillée en sursaut quand j'ai senti quelque chose se glisser sous la couette. J'ai failli crier, mais des doigts se sont plaqués sur ma bouche.

    - Chut c'est moi... a murmuré Stevie.

    Les battements de mon cœur se sont calmés du moins jusqu'à ce que mon hôte, complètement nu, se colle dans mon dos. J'étais en débardeur et en culotte et j'ai senti son érection appuyée contre mes fesses. Il n'en a pas fallu plus pour que mon corps s'embrase et que je mouille. En quelques secondes, Stevie s'est débarrassé du bout de tissu qui l'empêchait d'atteindre son objectif, sa main libre a agrippé l'une mes hanches et il a plongé son dard dans ma petite chatte. Lentement il a glissé dans mon intimité jusqu'à m'emplir complètement.
    Au début il a été tout doucement, en faisant de lents vas et viens. Je sentais parfaitement chaque centimètre de son sexe rentrer dans mon petit minou. C'était trop bon. J'avais envie de pousser des cris à faire trembler les murs, mais heureusement, les doigts qui obstruaient ma bouche m'empêchaient d'émettre le moindre son, sinon j'aurais pu réveiller Vanessa qui était dans la chambre juste à côté.
    Les coups de reins se sont faits de plus en plus rapides, de plus en plus profonds. Mes fesses claquaient contre lui et je m'agrippais au matelas pour ne pas trop bouger. J'étais mouillée comme jamais. J'adorais sentir son gros dard me défoncer. Et puis il a soudain arrêté de remuer.

    - T'aimes qu'on te la mette derrière? Vanessa elle ne veut jamais, mais toi je suis sûr que tu es une vraie coquine. a-t-il soufflé.

    Ces mots auraient dû me choquer, mais c'est le contraire qui s'est produit, j'étais encore plus excitée.

    - Vas-y mets là dans mon petit trou... ai-je répondu.

    Il a retiré son dard de ma petite chatte et il a appuyé son gland gonflé trempé de mouille sur mon anus. J'ai reculé mes fesses et j'ai empalé mon petit trou sur son sexe. Au début il a eu du mal à se frayer un chemin de mon étroit conduit, mais petit à petit, je me suis habituée à son calibre et il a pu me sodomiser vite et fort. C'était tellement fort, tellement puissant que je pleurais de plaisir. Nos deux corps étaient en sueur et la chaleur devenait tellement insupportable que Stevie a jeté la couette à terre d'un geste brusque.
    Il a continué à me pilonner de coups de reins, encore et encore. Mon petit trou était tout ouvert, tout dilaté et son dard disparaissait complètement dans mon cul.
    Et puis tout à coup, il s'est figé et il a giclé tout au fond de mon orifice. J'ai senti son sperme épais et chaud m'envahir.

    Stevie ne s'est pas attardé et il est très vite retourné dans le lit de Vanessa et moi, je me suis endormie comme un bébé.
    Ce n'est qu'au petit matin que j'ai ressenti une pointe de culpabilité. J'étais pleinement consciente que ce que j'avais fait était mal et complètement immoral. Que si ça venait à s'apprendre je passerais pour une vraie salope... Et pourtant, je n'avais envie que d'une chose, que ça recommence... Mon désir était bien plus fort que ma honte...
    Au petit-déjeuner, Stevie et moi avons parfaitement joué la comédie, Vanessa ne s'est aperçue de rien.

    Je suis rentrée chez moi et devinez qui m'a envoyé des sms toute la journée qui a suivie?. Nous n'avons pas encore eu l'occasion de nous revoir, mais je suis sûre que ce que nous avons commencé est loin d'être terminé...

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Petite salope tu ma f mouiller
Posté le par pierre2828 :
Oui moi aussi j adore ces expositions
Posté le par danycat :
Le salon de l'érotisme est super pour un couple nous y allons régulièrement avec mon mari à Paris c'est le seul endroit en public ou une femme peu se vêtir comme elle le désire sans passer pour une pute ,nue sous une robe largement ouverte ,les hommes peuvent regarder et souvent toucher pour le plus grand plaisir de mon mari
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Femme35

Femme35

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact