Première visite du petit trou de Laure

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 166 30

    Première visite du petit trou de Laure

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Première visite du petit trou de Laure.

    Je me prénomme Nicolas et je suis depuis peu avec une fille formidable au doux prénom de Laure.
    Et ma chérie a perdu sa virginité avec moi il y a de cela tout juste 15 jours.
    Cette première fois avait été un peu douloureuse, surtout pour elle, mais nous avions recommencé le plus souvent possible depuis et tout s'était très bien passé.
    Il faut dire qu'elle a tout juste 18 ans et que je suis légèrement plus âgé et donc par conséquent, mais ce n'est pas une évidence, plus expérimenté!

    Laure m'a invité à dormir chez elle ce soir. Je sens la nuit agitée et m'imagine déjà entrer en elle.
    Je vous éviterai les banalités du début de nos retrouvailles qui passent d'un petit apéritif préparé à la vas vite au visionnage de films à l'eau de rose que nous les mecs, nous regardons avec positivité dans l'unique but de profiter ensuite du service après vente offert par madame.
    Simulant un bâillement grossier et assez indiscret, je lui fait comprendre que je suis fatigué et que le visionnage des deux films à la sauce 'Bridget' suffisent largement pour amorcer chez nous de beaux et doux rêves bien niais.

    Elle me prend par la main et m'accompagne dans sa chambre.
    A peine installé confortablement dans le lit, la voici qui éteint les lumières.
    Le top départ des hostilités est lancé!
    Je me presse contre elle, la prend par la taille et commence à l'embrasser dans le cou.
    Je la sens réceptive à mes attentions et imagine qu'elle se réjouit déjà de refaire une fois l'amour.
    Je fût agréablement surpris lorsque d'un coup elle me lâcha tout doucement un petit:
    -Et si on faisait autre chose que le missionnaire comme position ce soir.

    J'en attendais pas moins!
    Je me met derrière elle alors qu'elle est couchée sur le côté et commence à lui caresser le ventre et ses beaux seins lourds.
    Je profite alors de la liberté de ma main gauche pour m'approcher de ses fesses pendant que ma dulcinée se laisse faire en poussant quelques gémissements de plaisir.

    Pour la première fois, j'allais la prendre par derrière et lui faire découvrir les plaisirs de cette nouvelle expérience.
    Elle me laisse alors le champs libre, me permettant du coup de glisser entre ses fesses et de m'attarder sur son anus.
    Elle sursaute alors:
    -Qu'est-ce que tu fais? Tu te serai pas un peu trompé de trou là?
    Je reste calme et lui répond posément:
    -Ne t'inquiète pas, tu vas voir, tu vas adorer ça !

    Je la positionne alors sur le ventre alors qu'elle reste stoïque et immobile. Je pense qu'elle a bien réalisé qu'elle va se faire enculer et que finalement, l'idée n'était pas pour lui déplaire.
    J'enfile un préservatif et dirige soigneusement ma bite vers le trou du cul de Laure.
    Elle pousse un petit cri pour me faire comprendre que ce n'était pas agréable pour elle, mais très vite elle change et se tait.
    Je m'allonge alors complètement sur elle et sens ma jolie queue entrer au plus profond de son fion.

    Je me redresse alors et pose mes mains sur ses épaules. Je commence vraiment à m'exciter en sentant mon gland entrer dans ce fiacre royal.
    Je plonge mon regard dans sa chevelure brune puis mon visage dans ses cheveux et j'imagine qu'elle peut sentir à présent mon souffle pervers lui caresser les oreilles.
    J'ai l'impression qu'elle aime ça la coquine et qu'en plus, le plaisir monte en elle aussi rapidement que le font les oeufs en neige entre les mains de Tata Lucie!

    J'accélère la cadence et alors que ma belle appuie sa tête contre l'oreiller elle me lâche un:
    -Vas y continue! T'arrête pas! C'est boooonnnn!

    Je me redresse et décide de passer à la vitesse supérieure en me redressant, en posant mes mains sur le matelas et
    en redoublant d'ardeur pour lui revisiter la turbine à chocolat!
    Elle s'accroche alors violemment au lit et se met à crier comme jamais je ne l'avais entendu faire jusqu'à ce soir.
    La petite Laure si timide que je connais est devenue une vraie tigresse!
    -Vas-y plus fort! Prend moi le petit bien profond!

    Il n'en fallut pas plus pour que je crache la purée dans la capote. Je reste quelques secondes encore au dessus d'elle, et m'allonge ensuite contre son corps encore bouillant en lâchant un long soupir.
    Elle me remercie alors avec un sourire coquin comme elle sait si bien les faire.

    Et croyez-le ou pas, elle me redemande aussi souvent que possible de la sodomiser, requête à laquelle je donne suite
    positivement et sans rechigner, vous vous en doutez certainement...

    Nicolas

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Dresseur20cm :
Tu as eu bien raison et c est tellement bon. Elle devait etre tres etroite...
Posté le par cpl68 :
Très jolie histoire aimerait bien être a ta place
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Nicolas

Nicolas

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact