Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire X : Histoire d'une couguar partie 2

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 27 6

    Histoire X : Histoire d'une couguar partie 2

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    ejac langue cunni

    Bonsoir à tous et toutes !

    Je m’appelle Angelina, je suis âgée d’une quarantaine d’années et je vis avec Brad, un jeune garçon de vingt ans, qui m’arrive des Etats Unis et que j’ai rencontré à la faculté. J’étais son enseignante. Je précise qu’il ne s’est jamais passé quand je lui donnais des cours, mais nous avons accroché tout deux dès nos premiers échanges ; il avait à la fois une maturité phénoménale pour son âge ; et je l’avoue un visage et un corps tout à fait splendide.

    La dernière fois, je vous ai donc raconté comment j’ai décidé de passer à l’acte et de proposer à Brad de me rencontrer, et de ce rendez vous s’était enchaîné une visite chez moi, et des préliminaires plus que sulfureux ! Moi qui pensait qu’une vieille de 40 ans ne pouvait pas intéresser un môme, j’ai vite remarqué le contraire. Et, après lui avoir sucé la queue durant de longues minutes, voilà qu’il s’enhardissait enfin à visiter mon intimité, passant ses doigts sur ma culotte trempée, avant de la décaler et de dévoiler mon pubis très bien épilé pour l’occasion. Je le regardais lécher mes tétons les prendre en bouche et je sentis ses doigts pénétrer ma chatte brusquement, me donnant un sursaut puis un frisson de plaisir. Ses doigts allaient et venaient en moi aisément vu mon humidité, et je pressais mes seins contre lui pour qu’il continue ses préliminaires. Puis, en voulant toujours davantage, je décidai de remonter vers son visage et de lui présenter directement mon minou, je le posais à quelques centimètres de son visage, lui demandant de me faire du bien avec sa langue. Et Dieu qu’il était doué pour cela ! Je sentis son organe frémissant visiter mes chairs rosées et moites, et il glissa sa langue entre mes lèvres afin d’y gouter mon nectar, et lécher chaque recoin avec attention. C’était délicieux et de mémoire personne ne m’avait léché avec autant d’attentions et de douceur, j’étais comblée et je sentais obligatoirement l’orgasme venir, je m’appuyais contre ses cheveux, oscillant mon bassin pour que sa langue passe bien partout et je finis par venir, contre son visage, mon corps pris de convulsions de plaisir tandis qu’il empoignait mes fesses pour rester au plus près de ma chatte.
    Nous tombions dans les bras l’un de l’autre, en riant et nous restions là, sans bouger ni parler, de nombreuses minutes.
    Mais nous en voulions lui comme moi encore. Je m’allongeais alors sur mon lit, entièrement nue, et je commençai à caresser mon clito en l’appelant, lui disant que désormais je voulais qu’il me baise comme une de ses copines étudiantes. Il s’approcha de moi, enfila un préservatif et me tourna sur le côté, avant de préparer ma chatte avec ses doigts. Une fois le trou bien accueillant, il vient planter sa queue dans ma chatte, qui entra sans sourciller. Puis il saisit mes fesses, me comprima le bassin et commença à me bourrer la chatte avec une force peu commune ! J’en avais le souffle coupé tellement ses coups de bite me comblaient. Je me mis à gémir, puis carrément à crier et je mordais mon oreiller pour éviter de divertir mes voisins. Clairement on ne m’avait jamais prise aussi violemment et Brad mettait tout son cœur à me défoncer ma petite chatte. Tout à coup, il me claqua les fesses avec sa main, et il recommença encore et encore. J’adorais cette sensation je me sentais soumise à son désir, une petite chienne docile qui ferait ce qu’on lui dirait sans rechigner à la tâche. Je me retournais vers lui en gémissant, lui demandant de continuer, d’y aller plus fort encore. Il continua alors, en appuyant davantage ses mains sur mon cul, l’écartant pour admirer sans doute sa queue entrer en moi. Puis il me bascula entièrement sur le ventre et vint sur moi, appuyant ses genoux contre mes hanches, et il me reprit ainsi, écartant toujours mes fesses et me prenant toujours plus loin ; je ne pouvais plus bouger, je ne pouvais plus rien faire d’autre que de me laisser baiser ainsi, j’étais à sa merci et il tira mes cheveux pour jeter ma tête en arrière, ultime signe de soumission que j’acceptais bien volontiers. Le rythme et la vitesse me faisait chavirer, et je compris que j’allais jouir encore sous les coups de cette belle queue jeune et raide ; ses allées et venues me firent monter au septième ciel sans escale et je jouissais donc pour la deuxième fois en l’espace de quelques heures. Excellent. Il s’arrêta là et descendis de moi ; et vient me mettre directement la queue dans ma bouche sans que j’ai le temps de me remettre. Je faillis m’étouffer avec mais j’acceptai bien volontiers cet ultime supplice, j’avais compris que le coquin voulait que je le fasse jouir avec ma bouche ; je me retournai donc sur le dos et le fit venir sur moi, je commençai d’abord à le branler entre mes seins, ce n’était pas chose aisée vu la taille de son engin mais je parvenais à comprimer la bête et la branler ainsi, sortant tout juste son gland pour l’enfoncer dans ma bouche. Puis je pris carrément son sexe dans ma bouche et je le suçais, le pompais avec une avidité peu commune, je décidais de cracher sur son sexe, de le sucer comme une grosse pute l’aurait fait, et visiblement il adorait ça, il en demandait encore, me disait de ne pas arrêter et qu’il allait venir. Je sortais alors ma langue et branlais son sexe dessus, et quelques secondes plus tard, il jouissait dessus, déchargeant son foutre sur ma langue, ça dégoulinait de partout, sur mon cou, mes seins, mon visage, j’en avais de partout c’était succulent. Il tomba sur le lit et je me levais pour m’essuyer le visage.
    Voilà donc notre première fois… et comme je vous l’ai dit, ça ne fut pas la dernière car nous nous mimes en couple et nous sommes toujours ensemble aujourd’hui

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Minet :
Angelina si tu veux remplacer Brad par moi sans problèmes car tu m'as bander grave. Trop bien ton histoire bise.minet
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Angelina

Angelina

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse