Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit X : Sodomie dans les toilettes

Cette histoire de cul vécue par Tanya, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes
  • 655 91

    Recit X : Sodomie dans les toilettes

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour, je m'appelle Tanya. J'ai 40 ans, je vis seule. Je suis brune, avec une coupe au carré plongeant, les yeux verts et en général je fais mon petit effet, J'ai une fille de 19 ans qui est en fac dans une autre ville et vient parfois à la maison. Mais comme je m'ennuie un peu le week-end lorsqu'elle ne vient pas, je sors avec des amis. Je me refais une "seconde jeunesse", je m'éclate, je rencontre du monde, et surtout, je vois que je plais encore. J'aime bien mettre ma silouette en valeur, jouer avec des décolletés mettant en valeur mon 95C, D'ailleurs, il attire davantage le regard que mes yeux verts !!! Il faut dire que j'ai une silhouette mince et un look assez jeune, et j'attire généralement des hommes bien plus jeunes. Les cougars sont à la mode, après tout, puis je ne me vois pas avec quelqu'un qui fasse trop vieux. Puis comment résister à un bel homme ?

    L'autre jour, je suis sortie avec ma meilleure amie et une bande de copains. Nous avons commencé par un petit restaurant bien sympa, enchainé sur un pub et nous sommes ensuite allés passer la soirée en boite. J'adore dansser jusqu'à pas d'heure. Là, sur la piste, je repère un garçon d'environ 30 ans, grand, bien carré, comme je les aime, et terriblement sexy. L'air de rien il s'approche de moi, et commence à danser en face tout en jouant le "macho". Je m'en amuse et rentre dans son jeu, m'approchant de lui. On joue du regard, on se rapproche et au bout d'un petit moment, on se retrouve à danser collés face à face l'un à l'autre. Il se présente, Tom, 30 ans, et fait l'ébahi lorsque je lui annonce mon âge. Il me sort la petite phrase habituelle "tu ne les fais pas !!!" J'en ris, le remercie pour sa politesse et il tente de dépatouiller en disant que de totues façons, il aime bien les femmes "plus mûres". Je lui réponds que pour ma part, j'aime plutôt les plus jeunes en riant aux éclats ! On dance collés serrés, et j'apprécie vraiment le contact de son torse musclé contre ma poitrine. Heureusement que j'ai un soutien-gorge, parce que je sens que mes mamelons pointent. Nos jambes s'entremèlent, ses cuisses semblent fermes comme je les aime, et il s'arrange pour les placer de façon à ce que je me frotte dessus. Je joue alors des hanches, et j'ai envie de le faire bander juste en dansant, je vois ça comme un jeu. Peu à peu, je sens une grosseur se former, je commence à lui faire de l'effet. Et il faut dire que ça ne me laisse pas de marbre non plus, je sens mon string s'humidifier. On joue à se titiller et quelques petits bisous dans le cou fusent. Je me laisse faire, tout comme je le laisse poser sa main sur ma fesse, qu'il presse par moment. Je trouve ça plutôt de plus en plus excitant. Il me susurre à l'oreille. "Franchement, je crois qu'on va avoir un petit soucis, je ne peux pas me décoller de toi, tout le monde va voir que tu me fais un effet boeur, et je n'en peux plus !".

    Je jette un petit coup d'oeil vers les toilettes. Il n'y pas personne, et je lui fais un petit clin d'oeil plein de sous entendus. Je passe devant et environ
    30 secondes après j'entends gratter à la porte. J'ouvre et il se jette sur moi. Je commence à lui déboutonner son pantalon alors qu'il remonte ma jupe et me soulève. Je passe les jambes autour de ses hanches et on commence à se frotter l'un à l'autre. Je sens son membre enfler de plus en plus, et ma culotte se détrempe. J'ai envie qu'il me prenne, là, de suite. En plus je sens mon clitoris contre sa verge, mes lèvres du bas se gonflent. "Vient, vas-y enfonce là moi" lui dis-je en poussant mon string sur le côté, prenant sa grosse bite entre mes mains, me la passant sur le clitoris puis à l'entrée de mon vagin dégoulinant de désir. Il m'enfourche de sa grosse queue bien grande et bien grosse, me plaquant contre le mur. J'effectue des mouvements sensuels, sentant mes seins pointer contre son torse lisse et musclé. Je sens la température monter en moi.

    "Tu aimes ça, toi, on dirait !!! - Oui, toi aussi visiblement, on se régale bien, là -Oui, à fond !"
    Puis le risque de se faire surprendre augmentait notre excitation.
    "Tu bouges bien" me dit-il. Je sentqais son souffle haletant dans mon cou. Il me pénètre de plus en plus fort, de plus en plus vite, alors que je sens sa bite bien montée me remplir la chatte. Ses vas et vients me rendent dingue de plaisir, alors que je sens ses mains qui m'aggripent les fesses de plus en plus fort. C'est très animal, très charnel, et je sens que je succombe. Je ne peux m'empécher de gémir "Oui, je la sens bien, là, continue, ne t'arrête plus".
    "Petite chienne, va ! Et là, tu la sens ?" Et je sens son sexe se retirer et glisser vers mon petit trou. Il commence à entrer son gland dans mon cul. Je voulais la sentir encore plus au fond, donc je desserre mes jambes de sa taille, me tourne et me penche, pour lui présenter mes fesses rebondies, prenant appui sur le mur. Là, il me pénètre de nouveau par derrière, à chaque fois un peu plus profondément. Je mouille tellement qu'il y est entré sans problème. Ses couilles qui s'écrasent contre moi m'excitent aussi, et je me mets à me caresser le clitoris, d'une main, puis à me rentrer un doigt, puis deux. Je n'en peux plus, il me pénètre de plus en plus vite, de plus en plus profond, et je sens le plaisir m'envahit. Je jouis d'une façon si intense alors que je le sens éjaculer enfin !!!! J'étouffe un petit cri de satisfaction, tellement les sensations étaient fortes.
    On s'est rhabillés rapidement, nous sommes sortis l'un après l'autre, comme si de rien n'était, mais je ne suis pas prête d'oublier ce petit intermède !

tel rose voyeur

Cette histoire de cul vécue par Tanya, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0104 - Durée : 07 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Kevin :
Salope 55 cest quand tu veux si tu as envi de profiter avec moi tu ne regretteras pas lol crois moi
Contacte moi si tu en as envi et joueuse alexandre8819@yahoo.fr
Bisous
Posté le par nouvelle salope55 :
Hum une bonne baise comme je les aime. Je mouille comme une salope. Trop bon d être chienne. Continue de profiter. Salope55
Posté le par danycat :
Profite des bons moments de la vie et le cul en fait parti
Posté le par fr :
Comment je fais pour vous contacter. Je suis en Allemagne
Posté le par clara :
rien de tel qu'une bonne sodomie! hmmm j'en mouille
Posté le par fredos :
magnifique cela reste un fantasme pour moi alors ! pourquoi pas moi profitons de la vie un jour.....
Posté le par Anonyme :
Tres belle histoire ,vous avez eu bien raison d en profiter recommence encore et encore tu mérite d'être heureuse
je t embrasse
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Tanya

Tanya

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse