Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit erotique : Une envie dévorante de sexe

Dialogue chaud :
Télephone rose
Sans attente
  • 114 38

    Recit erotique : Une envie dévorante de sexe

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le


    Un dimanche soir parmi d'autres. Je suis assise au volant de ma voiture pour rentrer à la maison après un week end en dehors de la maison. Mon copain se trouve sur le siège passager. Nous sommes un peu fatigués. Nous avons passé un agréable week-end mais étant donné que nous sommes restés auprès de nos amis tout le week end, nous n'avons pas vraiment pu nous rapprocher, nous effleurer ou du moins, pas autant que nous le souhaitions.
    Fin bref, nous sommes sur la route et nous savons tous les deux sans nous le dire ce qui va se passer en rentrant, comme à chaque fois où nous avons envie sans pouvoir faire quoi que ce soit: on va rentrer, se taquiner un peu puis réaliser le plus important: se retrouver nus et enlacés.


    Les kilomètres défilant, mon copain décide de me lire une histoire du site dialogues 69. Il me lit une histoire puis 2 et ainsi de suite. Au fur et à mesure de ces lectures, de toutes ces histoires de désir, de peaux qui se frottent, de ces filles qui se font prendre dans tous les coins, je sens que le désir monte en moi petit à petit. Il ne faut pas trop me titiller et là mes hormones sont en ébullition. J'essaie d'accélérer un peu sur la route histoire que l'on rentre le plus vite possible à la maison car je pense qu'on a des choses à se dire.
    Mon copain sent que j'ai envie de lui. Je le sais. Je le connais. Je le regarde intensément. Dans les yeux. Puis ses lèvres. Puis de nouveau ses yeux. D'humeur même coquine, je fixe son sexe à travers son pantalon et je lui souris, de ce sourire qui veut en dire long. Je sens que j'ai un peu chaud. Même un peu trop chaud. Je vais ouvrir un peu la vitre.

    Conduisant, je l'imagine en train d'embrasser le bout de mon sein rose puis l'autre puis glisser lentement ses doigts en m'agrippant le long de mes fesses pour les attraper sans hésitation et à pleines mains de manière un peu sauvage comme j'aime si bien. Je pense que lui aussi doit s'imaginer une scène tout aussi brulante car je le touche et effectivement, son sexe grossit de plus en plus. Il doit être à l'étroit dans son pantalon je pense. Ca se voit un peu. Il y a une légère bosse qui se forme.

    Nous arrivons dans la résidence où nous habitons. Je me gare. Puis, il se précipite sur la portière pour rentrer à la maison et se mettre le plus vite possible au lit je pense. Je sais ce qu'il a derrière la tête. Prise d'une envie vraiment trop dévorante pour attendre quelques minutes et puisqu'il m'a cherché en me lisant des histoires crues, je le retiens de ma main droite. Je lui demande d'un ton assez empressant de fermer cette portière. Il me fixe. Et là je me jette sur lui. Vraiment. Je l'embrasse à pleine bouche, je le tire vers moi par les épaules, je mets mes mains sur son sexe très dur. Je sens que mon souffle s'accélère. Le sien aussi. Pas le temps pour les préliminaires. On fera ça une autre fois mais là je n'ai pas envie de ça ce soir. Je veux que ce soit bestial et rapide. Je me hisse alors jusqu'à la banquette arrière. Je me déshabille très rapidement, j'enlève mon short et mon dessous. Mes fesses sont sur le tissu de la banquette arrière. J'ai un peu froid. Mes seins pointent. Il sort de la voiture pour atteindre la porte arrière et le voilà à coté de moi; moi déjà à peu près nue. Je n'attends qu'une seule et unique chose. Je veux qu'il vienne en moi. Il enlève ses habits et pendant ce temps là, j'aperçois son sexe toujours très dur prêt à servir. Il est au garde à vous. Je ne prends pas le temps d'enlever mon haut que je me hisse sur lui, je serre ma poitrine contre son torse. Je l'embrasse de nouveau avec ma langue. Je lui mords les lèvres. Il y a déjà de la buée sur toutes les vitres de la voiture. De ma main droite, je prends son sexe tout chaud et je l'aide à me pénétrer. Enfin. Ça fait du bien de le sentir entrer en moi, au plus profond. A peine est-il entré que je laisse s'échapper un long soupir rempli de désir. Ca ressemble même à un petit grognement. Je sais d'avance que notre rapprochement ne durera pas longtemps, je suis déjà très très excitée et je sens d'ailleurs que ma mouille coule légèrement sur ses jambes. Ca va être chaud. Il commence à baisser mon tee shirt un peu sauvagement pour que mon sein puisse être pris par sa bouche. Il le suce longuement. J'adore ça. Je sens sa langue chaude dessus. Il me tient par la taille tout en continuant à sucer mon sein. Ca fait tellement du bien de sentir sa langue sur mon sein. Mmmmmmh. Je sens que je vais déjà venir. Calme toi! Impossible. L'envie est trop dévorante. J'accélère donc un peu le rythme avec mon bassin afin que mon clitoris soit très sollicité et là, un long cri de jouissance s'échappe de ma bouche sans crier gare. Il dure longtemps et ça me fait tellement d'effet que je n'arrive plus trop à continuer les mouvements de vas et viens. Ca me crispe tout le corps. J'ai chaud. Je continue à pousser des petits cris comme une petite lapine... Mmh mmh... Je sens alors qu'il va jouir et effectivement quelques secondes plus tard, je sens son sexe s'agiter dans moi quelques instants à l'intérieur de mon vagin et j'entends un long soupir de plaisir provenant de sa bouche. Il a joui. Ainsi, nous jouissons en même temps d'une même voix. Je suis remplie. Il m'a rempli.

    Effectivement, on avait des choses à se dire.. On devait remettre les pendules à l'heure.

tel rose voyeur

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire X en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse