Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit de sexe : Elle raconte sa première sodomie

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 839 91

    Recit de sexe : Elle raconte sa première sodomie

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Coucou tout le monde,

    Il y a un petit moment que je ne suis pas venue sur le site mais aujourd’hui j’ai décidé de prendre le temps. Pour que vous me remettiez, j’ai 18 ans, j’ai un copain Hugo, depuis 8 mois, avec qui je n’ai jamais fait l’amour. Il est très très patient lol. En fait j’avais terriblement peur de passer à l’acte et c’est finalement mon prof de cours particulier de math, Christopher, qui m’a dépucelé. Plus âgé que moi, il a 24 ans, je l’ai kiffé de suite quand il a commencé à me donner des cours à la rentrée. Et autant j’avais peur de franchir le pas avec Hugo, autant avec Christopher, c’est passé comme une lettre à la poste.

    Le hic aujourd’hui c’est que je suis toujours officiellement avec Hugo qui me croit toujours vierge et pour qui j’ai beaucoup de tendresse mais je vois régulièrement Christopher avec qui c’est explosif. Je sais que je devrais rompre avec Hugo mais je n’y arrive pas pour l’instant. Il devient de plus en plus pressant pour que l’on fasse l’amour et je le satisfais comme je peux avec ma bouche, comme on fait depuis le début.

    Quant à Christopher, je ne peux rien dire de notre relation car comme il me donne des cours de maths, si mes parents l’apprenaient, ils m’empêcheraient de le voir. J’ai le cul entre deux chaises quoi…

    Alors je fais comme si de rien n’était, Chris continue de venir à la maison pour les cours et je le vois en cachette. Je vous jure qu’il y a des mercredis c’est très très chaud.
    Quand ma mère nous laisse seuls, ils nous arrivent d'aller dans ma chambre et de faire l'amour vite fait.Mais quand elle est là, c'est vrai que l'on joue un jeu dangereux mais on ne peut pas s'en empêcher. Chris fait son cours comme si de rien n’était, alors qu’il me tripote sous la table, c’est dur de garder son calme. En plus, je fais exprès d’être toujours en jupe ces jours-là. C’est clair que je le cherche !lol Et moi aussi je m’y suis mise, je me suis vraiment dévergondée ! J’écoute très studieusement ce qu’il m’explique avec un petit sourire de coquine tout en lui caressant le sexe, toujours sous la table. J’aime sentir sa verge enfler sous la pression de mes doigts. Ça me fait mouiller pas possible.

    Bien sûr maintenant on se voit en dehors de chez moi. Et la plupart du temps c’est dans son petit studio d’étudiant. J’adore faire l’amour avec lui. Je ne sais pas si je suis faite pour le sexe ou si c’est lui qui s’y prend trop bien, mais il me fait jouir à chaque fois.
    Il ne me fait pas l’amour de façon romantique, comme je pouvais l’imaginer il y a encore quelques temps en arrière mais qu'est-ce que j’aime ça! J’aime qu’il me prenne avec bestialité, que je sois une poupée entre ses mains, qu’il me malmène un peu. Je ne sais pas si c’est très normal tout ça mais en tout cas la jouissance est torride et je suis toujours surprise de la façon dont mon corps répond au sien.

    Dans ces moment-là, je me sens vicieuse et j’adore. Et le sucer ? N’en parlons pas ! J’aime la sensation que cela me procure quand j’ai sa verge dans la bouche. Brrrrrr…J’en ai des frissons partout rien que d’y penser.

    Bon tout ça pour vous dire qu’il y a 1 mois nous sommes allés un peu plus loin dans mon initiation. Je m’étais rendue chez lui et comme à notre habitude nous avons fait l’amour. A peine la porte refermée, il m’a embrassé goulument tandis que ses mains se faufilaient déjà sous mon pull. En deux temps trois mouvements nous étions en sous-vêtements. Nous nous embrassions à pleine bouche et ses mains glissaient sur ma peau. Des frissons m’envahissaient comme à chaque fois et je commençais déjà à bien mouiller.

    Il m’a retourné contre la table, dos à lui, tout en continuant de m’embrasser alors que ses mains se baladaient sur mes petits seins. Il les titillait sournoisement et je commençais à bien gémir sous ses caresses. Une main s’est glissée dans ma petite culotte et il agaçait mon clito déjà tout sensible. Des bouffées de chaleur me montaient dans le bas ventre. Il s’est mis à me doigter profondément et je bougeais mes hanches pour sentir ses doigts encore plus loin en moi. Mon petit cul tapait contre sa verge que je sentais bien dure à travers le boxer. J’avais envie qu’il me la mette.
    Alors je le lui ai dit. Je ne suis plus aussi farouche qu’au début…Hihi Il a baissé ma culotte, cherchant l’entrée de mon petit minou pour me pénétrer. J’ai bien écarté les jambes, les fesses bien tendues en arrière pour qu’il s’enfonce profondément dans ma fente inondée de mouille. Sa queue a trouvé le chemin sans GPS, trop facile ! Elle glissait toute seule dans mon minou avec des petits bruits mouillés qui m’excitaient trop. Alors qu’il malaxait toujours mes petits seins dressés de désir et qu’il m’embrassait goulument dans le coup il m’a chuchoté :

    - J’ai envie de te la mettre par derrière.

    Sur le coup, ça m’a un peu freiné dans le plaisir que je prenais. Je n’avais jamais fait ça. Bien sûr, je l’avais vu faire dans des films pornos mais moi me faire sodomiser, ça me faisait peur. Pourtant, en même temps, j’étais curieuse de savoir ce que cela faisait. Avec mes copines, on parle de sexe mais la sodomie, non, c’est gênant quand même.
    Christopher continuait ses va et vient en moi et à nouveau le plaisir montait.

    - Tu vas voir, j’irai très doucement, tu n’auras pas mal. Laisse-toi faire, j’ai envie. M’a-t-il murmuré à l’oreille.

    J’étais en train de prendre mon pied et j’avais confiance en lui alors même si j’étais un peu réticente, je me suis laissée faire. Il m’a fait mettre à quatre pattes sur son clic clac et s’est positionné derrière moi. Il a caressé mon minou avec sa verge pour recueillir de ma mouille et l’étaler sur mon anus. J’étais vraiment très contractée malgré mon envie de découverte. Il s’est mis à caresser délicatement mon petit trou, tantôt avec son gland tantôt avec un doigt qu’il humectait de ma cyprine à chaque fois.

    Puis tout doucement j’ai senti son doigt pénétrer dans mon petit orifice. Cela ne faisait pas mal, c’’était juste étrange. Il a commencé à faire des cercles avec son doigt dans mon anus pour le dilater. Sensation étrange et excitante à la fois. Je me détendais un peu plus. Tout doucement il y a alors enfilé un deuxième doigt.
    Là j’ai ressenti un petit tiraillement mais rien de bien méchant. Et ses doigts se sont mis à bouger dans mon anus. Christopher me disait de me détendre, de savourer et petit à petit, mon anus s’est ouvert davantage. Je commençais à sentir des sensations inconnues jusque-là. Une excitation profonde, venant du fond de mes entrailles. Mon anus se relâchait.

    Alors il a enlevé ses doigts, a repris un peu de mouille sur sa verge et a voulu m’enfoncer doucement le gland dans mon petit trou. Même si mon orifice s’était dilaté, sa verge était grosse. Il a poussé doucement, s’y reprenant à plusieurs reprises pour forcer l’entrée. Et petit à petit, son gland est entré, centimètre par centimètre. Il a fini par forcer un peu pour passer l’anneau de mon anus, ce qui m’a arraché un cri de douleur et de surprise à la fois. Mais il était entré. Il était en moi.

    Alors doucement, il allait et venait et progressivement la douleur s’est estompée. Je me détendais maintenant et je commençais même à ressentir du plaisir. Me sentant beaucoup moins crispée, il a accéléré le mouvement. Mon anus à présent était bien mieux ouvert même si Christopher me disait que mon trou du cul était tout serré et qu’il adorait ça. Ses mots m’ont excitée. C’est une chaleur diffuse qui m’a embrasé le ventre. Chris tapait maintenant de plus en plus fort dans mon orifice et je me suis surprise à accompagner ses mouvements de bassin. Je gémissais de plus en plus fort.
    A chaque secousse, mes petits seins pointus se trémoussaient de plaisir et la chair tendre de mes fesses en tremblait, tant il devenait brutal. Je n’avais dans la tête que cette queue qui me sodomisait et le plaisir intense que j’y prenais.

    Et d’un coup, ça était explosif. Le plaisir est montée subitement et un orgasme profond, venu de je ne sais pas où, m’a arraché un long cri de jouissance. Surexcité par mes cris, Chris s’est répandu en moi. J’ai senti le liquide tiède et épais envahir mon conduit et les spasmes de sa queue enfin soulagée. Nous nous sommes effondrés sur le canapé.

    Depuis, il me sodomise régulièrement et j’y prends beaucoup de plaisir. Je me dis quand même que je suis une sale petite vicieuse. Mais ça me fait sourire, moi la fille que l'on croit sage...
    Quant à Hugo, il se plaint de moins me voir, j’ai toujours une excuse. Mais impossible de lui dire que non seulement je ne suis plus vierge mais qu’en plus mon petit trou ne l’est plus non plus…

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Eh bien oui, moi avec ma femme nous n'avons commencé la sodomie qu'à la trentaine et nous approchons la cinquantaine. La première fois, elle en aurait pleuré en me disant oh toutes ces années perdues. Depuis lors, nous ne concevons pas faire l' amour sans un passage par le petit trou, summum de l' acte, je ne puis que vous conseiller. Essayez, même bien effectué la sodomie n'est nullement douloureuse mais une sensation de plaisir extrême, car moi même je l'ai pratiqué avec ma douce moitié et un gode ceinture, je n'ai qu'une recommandation en avant toute pour un grand moment de bonheur simultané.
Posté le par danycat :
Belle histoire et tu as bien fait de lui donner ton petit trou ,par expérience pour moi une femme quand elle fait l'amour ne pas avoir d'interdit et doit offrir tout son corps pour de belles jouissances
Posté le par luc :
ton histoire m'a plu ainsi qua ma femme puis elle a voulu essayer
Posté le par Anonyme :
j'ai lu ton histoire avec ma femme et apres je l'ai bien defoncer,elle ma bien sucer et on a bien joui.
Posté le par Manon :
Merci à l'équipe d'avoir modifié ma petite étourderie.
Posté le par Manon :
Oui en effet, je me suis mélangé un petit peu sur les prénoms :) Non pas parce que je n'ai pas pas vécue ce moment, mais parce que aussi bien mon prénom que que celui de mon amant et mon copain sont des pseudos...

Je suis très contente que mon témoignage vous excite tout de même :)
Posté le par Anonyme :
Tu t'es tromper dans les prénoms car tu attaque avec Chris et tu finit avec Alex????
Posté le par Tom :
Hummm t'es très excitante
Posté le par lolita :
Il faudrait savoir si c Alex ou Christopher qui te fais l'amour
Posté le par lectrice coquine :
Ton texte m'a fait mouillé! Le seul hic? Ton prof de math il s'appelle Chris (Christopher) ou Alex (Alexandre)? Parce que vers la fin de ton histoire il change subitement de nom!
Posté le par Fail :
MDR c'est moi ou en plein milieu de l'histoire, Christopher a changer de prénom pour devenir Alexandre ? xD
Posté le par Coquinetteee :
Très excitante cette histoire mais le jeune homme s'appelle Christopher ou Alexandre? Elle me parait fausse...
Posté le par Francka13 :
Mmh tu es vraiment une bonne petite salope bien vicieuse, lol tu tailles des pipes à ton mec et ton prof te défonce la rondelle , tu m'as fait bander très dur ;) je vais vite me branler, ma bosse commence à me faire très mal !!!! J'ai adoréeeeeeeeee tes écrits ( pauvre Hugo lol ) quoique si tu lui fais des bonnes pipes ça le calme lol ...j'espère que tu avales tout au moins ?!?!
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Manon

Manon

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire erotique en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse