Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire de cul : Il se tape la mère et la fille

Cette histoire de cul vécue par Marie-Ange, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0095 - Durée : 09 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0095 - Durée : 09 minutes
  • 1227 215

    Histoire de cul : Il se tape la mère et la fille

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour à tous.

    Comme j'ai pris beaucoup de plaisir à partager avec vous l'aventure que j'ai eu avec l'amie de ma fille, je reviens une seconde fois me confier à vous. C'est excitant à la fois d'écrire et de savoir que vous allez lire mes petites histoires, que vous allez imaginer mon corps et peut-être vous laissez aller à vous caresser en m'imaginant faire l'amour. Enfin l'amour.... Je ne suis pas sur que se soit le terme approprié pour ce que je fais. Certains diraient peut-être que je baise, d'autre que je me fais baiser...

    Après avoir passé un samedi après-midi à courir les magasins, je me suis posée devant la télé avec un plateau repas. J'étais détendue et je pensais passer une petite soirée tranquille mais c'était sans compter la amis de ma fille. A 22h ils ont débarqué pour prendre l'apéro. Matéo faisait parti du lot. Il est venu dans le salon et m'a fait la bise, pas plus pas moins, comme si rien ne s'était rien passé.

    La petite bande est restée une petite demi-heure et puis ils sont ressortis de nouveau, probablement en discothèque. J'ai continué à passer ma soirée toute seule et vers minuit je me suis couchée.

    J'ai toujours du mal à trouver le sommeil lorsque ma fille sort et ce même si elle est majeure, et ce soir là je n'ai pas réussi à dormir avant de l'entendre rentrer. Il était 4h du matin. Au bruit qui me parvenait, j'ai tout de suite compris qu'encore une fois, elle avait ramener du monde à dormir. Je distinguais deux voix, l'une était celle de ma fille, mais je n'arrivais pas à reconnaitre celle de l'autre personne, ce qui était sur ce que c'était un homme.

    Une heure plus tard, il n'y avait plus aucun bruit dans la maison et je commençais à m'assoupir lorsque j'ai entendu la porte de ma chambre s'ouvrir. J'ai sursauté.

    - Qui es là? Ai-je demandé.
    - Marie-Ange, c'est moi.

    J'ai tout de suite reconnu la voix de Matéo. Sans que je l'y invite, il s'est glissé sous ma couette et il s'est collé à moi. Il ne portait qu'un tee-shirt et un boxer.

    - Mais qu'est-ce que tu fais? Me suis-je exclamée.
    - Je viens me réchauffer. M'a-t-il répondu.

    Je me suis retournée sur le côté, je ne savais pas quoi dire, encore une fois, deux sentiments luttaient en moi. Il s'est rapproché de moi et sa bouche s'est posée dans mon cou. Je me suis sentie comme électrisée. Son corps a commencé a ondulé contre moi et j'ai très vite senti une bosse appuyée sur mes fesses.

    Le désir était de plus en plus fort, nos respirations se sont accélérées. J'étais de plus en plus humide, prête à l'accueillir.

    Il a relevé ma nuisette, baissé son boxer et son sexe a glissé le long de ma fente jusqu'à arriver à l'entrée de mon vagin. Il m'a pénétrée juste avec son gland et a commencé à faire de petits vas et viens. Son membre n'était pas entièrement en moi, mais les quelques centimètres qui s'insinuaient le long de mes parois me faisait déjà inonder l'intérieur de mes cuisses. Mais très vite j'ai eu envie de plus et des mots se sont échappés de ma bouche.

    - Mets la moi profond!

    Je n'ai pas eu à lui dire deux fois, d'un grand mouvement de rein, il s'est enfoncé au plus profond de mon intimité. Il m'a prise sauvagement. Ses coups étaient rapides et profonds et je me mordais les lèvres pour ne pas gémir car après tout, ma fille dormait dans la chambre à côté. C'était dure car le plaisir était si fort que j'avais envie de hurler.

    Tout à coup, il s'est retiré de moi et il a appuyé son gland plein de cyprine contre mon petit trou. Il n'a pas bougé pendant quelques instants, attendant de voir ma réaction. Je n'avais pas souvent pratiqué la sodomie mais ce jeune homme me donnait envie de repousser mes limites, alors j'ai reculé mes fesses pour m'empaler sur son membre. Son engin s'est lentement insinué dans mon étroit conduit. Il est allé au plus profond de moi en me procurant une sensation si puissante que tout mon corps en tremblait.

    Ma grotte s'est lentement ouverte et il a accéléré le rythme. Je n'arrêtais pas de jouir, j'aurais aimé que ça ne s'arrête jamais, mais mon partenaire a lui aussi été gagné par le plaisir et il a éjaculé bien au fond de mon orifice tout serré.

    Mon corps était encore agité de spasmes lorsque Matéo a quitté mon lit.

    Un moment plus tard, alors que je commençais à m'endormir, j'ai entendu d'étranges bruits, en écoutant un peu plus je me suis rendue compte qu'il s'agissait de gémissement. Je n'en revenais pas, après avoir couché avec la mère, Matéo se tapait la fille.

    Il savait très bien que je devais tout entendre et j'avais l'impression qu'il devait la prendre comme un marteau piqueur pour la faire crier encore plus.

    Je pense que si ça avait été un autre homme j'aurais été cogné à la porte, car vraiment ils abusaient, mais je les ai laissé à leurs petites affaires...

    C'est étrange non? Un homme qui a des rapports à la fois avec une mère et sa fille? Ce qui est le plus étrange c'est que cela m'excite...J'ai un pue l'impression de ne plus être la même femme depuis que j'ai couché avec ce minet.

    En tout cas ce petit jeu à l'air de beaucoup l'amusé. Je peux le comprendre.

tel rose voyeur

Cette histoire de cul vécue par Marie-Ange, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0095 - Durée : 09 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0095 - Durée : 09 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Calymero :
Histoire banale déjà lu
Posté le par slick :
j'adore,continues ma belle,assume ta sexualite par maduro
Posté le par MrKargal :
j'adore j'en bande!!
Posté le par Tosty :
magique ses histoire sont excitante merci nous les partager
Posté le par Kevin :
Marie ange j'adore car tu es une belle coquine et tu as raisons je serai ravi de te combler tu ne regretteras pas promis
Posté le par BastienM :
salut Marie-Ange, :)
Il n y a pas moyen d'avoir la suite... ;)
Posté le par alilou :
tout ça est normal baiser la mère et la fille en même temps c'est fantastique surtout si la fille a des penchants lesbienne et qui suce la chatte de sa mère pendant que Alilou lui laboure son joli trou de balles ...
Posté le par domino42 :
très excitant , j'adore
Posté le par dadi1968 :
bravo continue comme ça ma chere
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Marie-Ange

Marie-Ange

  • Doigtée pendant son sommeil

    Doigtée pendant son sommeil

    Noële entreprend de déshabiller Muriel, et la met carrément sous la douche à peine tiède. Elle a un frisson qui lui donne la chair de poule. Noële découvre le corps de sa belle-fille, avec deux petits seins magnifiques. Elle l′enveloppe dans un peignoir et l′emmène à la chambre.

  • 1751 242

    Femme 38 ans se fait baiser par un ami de sa fille

    Publié sur notre site le 20/05/2013 et enregistré le 20/05/2013

    Une nouvelle coquine nous raconte qu'elle s'est faite sauter par un ami de sa fille.

    Je crois que notre nouvelle coquine Marie-Ange a très envie de profiter de sa nouvelle vie de celib....Alala, ça se passe souvent de la même manière, On se prive pendant plusieurs années et après on ne se retient plus !!

    En ce qui me concerne, je suis persuadée que Matéo va sauter la fille et la mère, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un pressentiment :)

    Cette histoire vécue par Marie-Ange, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
    Pour l'écouter, compose le
    Télephone rose récits érotiques
    et fais-toi plaisir ;)
    Code histoire 0071 - Durée : 08 minutes
  • 1751 242

    Femme 38 ans se fait baiser par un ami de sa fille

    Enregistré le 20/05/2013

    Une nouvelle coquine nous raconte qu'elle s'est faite sauter par un ami de sa fille.

    Je crois que notre nouvelle coquine Marie-Ange a très envie de profiter de sa nouvelle vie de celib....Alala, ça se passe souvent de la même manière, On se prive pendant plusieurs années et après on ne se retient plus !!

    En ce qui me concerne, je suis persuadée que Matéo va sauter la fille et la mère, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un pressentiment :)
    Ecoute cette histoire au
    Télephone rose récits érotiques

    Code histoire 0071 - Durée : 08 minutes

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire erotique en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse