Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit sexe : il était vraiment surdimensionné, il me déchirait le cul

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 585 96

    Recit sexe : il était vraiment surdimensionné, il me déchirait le cul

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Enfin seule je profite de ce moment pour vous raconter la suite de mes vacances à l'abri des yeux de mon copain.

    Comme je vous l'ai dit, il est parti pour les vacances chez ses parents. Apres mon petit fantasme par tchatche et video, j'avais le numéro de ce beau gosse sexy qui s'était branlé en web cam pour moi tandis que je me caressait le minou.
    Rien que d'y repenser je frissonne. Après tout qu'est ce qu'il en saura et puis ça va me changer d'enfin me faire troncher par une grosse bite. Rien de prévu ce soir, je lui fais un texto pour lui dire que ce soir, je suis tout à fait dispo. La réponse fut quasi instantanée.

    ' Alors prépare toi bien j'ai envie d'une chatte bien épilée ce soir, attend moi pour 21h'

    'Vivement ce soir alors, bisou coquin'

    'J'ai vraiment envie que tu t'abandonne comme tu m'avais dit que tu te laisse bien faire'

    'Ok je serais à toi tu fera tout ce que tu veux tant que tu sais l'imposer, à ce soir'

    J'ai occupé cette apès midi tout d'abord à vous raconter notre petite aventure virtuelle et à imaginer la suite tout en mettant un peu d'ordre.
    Dès que j'ai reçu son petit sms pour me dire qu'il prenait la route, j'ai commencé à m'agiter. J'étais tellement excitée. J'ai bien épilé ma petite chatte, et choisi avec soin mes dessous. Un string noir avec un petit noeud rose fushia et un soutif bien galbant assorti. Je n'en pouvais plus d'attendre j'avais tellement hate qu'il soit la. En même temps je me posais plein de question. Etais-je une salope à ce point ? Pourquoi j'avais autant envie de cette bite? Et si mon mec apprenait ça? Mais le désir était trop fort ma chatte brûlante de désir et ce petit frisson d'interdit me rendait folle.

    Quand la sonnette à retenti j'ai tout juste eu le temps de passer une petite robe et d'enfiler des escarpins. J'ai courru jusque la porte et j'ai repris mon souffle c'était assez étrange. J'ai ouvert et il était là, aussi beau gosse qu'en web cam, un beau métisse bien bâti pour moi toute seule. C'est très étrange car je n'avais pas du tout envie de parler ou de faire connaissance...Juste une seule envie, me faire baiser !

    'Alors ma belle, tu ne t'es pas trop ennuyée en attendant? '

    'Oh que si, j'ai bien besoin de distraction maintenant'

    Il m'a embrassée avec fougue dans mon entrée, j'avais envie e besoin de plus, tout de suite. J'ai pris sa main et l'ai placée sur mes fesses qu'il sente bien que je voulais plus.

    ' T'es pressée cochonne'

    Je l'ai entraîné dans le salon et me suis assise dans le canapé en ouvrant bien les jambes comme une fille qui ne sait pas se tenir, enfin dans mon cas c'était pour qu'il puisse bien voir entre mes jambes. J'ai tout de suite vu à son air qu'il avait remarqué.
    Il s'est assis à côté et m'a posé la main sur la cuisse, il m'a regardé.

    ' T'es vraiment une salope toi en fait'

    Je lui ai lancé un regarde coquin et je lui ai littéralement sauté dessus, à califourchon sur lui, il a soulevé ma robe pour finalement m'en débarrasser. Mes dessous affriolant lui palissaient beaucoup. Il a embrassé mes seins il les mordillait, ses mains empoignaient mes fesses avec force et j'étais déchaînée, la chatte en feu les tétons dressés le clito gonflé. J'allais me faire troncher comme il se doit, baiser comme une traînée. Il a dégrafé mon soutif pour libérer mes seins imposants.
    Il m'a attrapé par les cheveux et m'a mise à terre, ouvert sa braguette et présenté sa belle grosse bite.

    ' Allé suce maintenant'

    A genoux parterre en string je me suis exécutée, sa bite était énorme, j'ai ouvert bien grand et la il a attrapé ma tête et m'a carrément baisé la bouche, sa grosse bite allait jusque dans ma gorge, ça me faisait mal mais j'étais maîtrisée et j'adorais ça.
    Au bout de quelques minutes de ce traitement il m'a attrapé et m'a mise sur le canapé, à quatre patte. J'ai senti sa bite me remplir entièrement.

    ' Ha t'es bien serrée comme j'aime toi t'as pas du souvent avoir de grosse queues'

    Il a commencé à me piloner, son engin imposant tendait mon vagin et me procurait un plaisir que je n'avais jamais ressenti avec mon mec. Il s’agrippait à mes hanches très fort et me claquait les fesses. C'était trop bon.

    ' Tiens prends ça sale pute, t'aime ça hein quand je te la met bien au fond'

    ' Ho oui j'aime ça t'arrête surtout pas'

    Ma main s'est machinalement dirigée vers mon clito afin d'intensifier ce plaisir.

    'Ha ma bite te suffit pas faut que tu t'touche en même temps tu vas voir, continue à te toucher car là t'en auras besoin'

    Il a sorti sa bite de mon trou et à commencé à pousser son gland contre mon anus. J'avais peur car sa bite était énorme mais j'avais vraiment envie car j'adore la sodomie. Je n’avais été sodomisée que par mon copain dont la queue est bien moins imposante. Il a craché sur mon anus pour le lubrifier et pris de ma cyprine pour que ça glisse bien.

    'Tu veux que jte la mette dans le cul hein'

    J'ai juste poussé quelques gémissement et son gland s'enfonçait déjà dans mon cul, il était vraiment surdimensionné, il me déchirait le cul. Ma main s'activait contre mon clito pour calmer la douleur et j'hurlais de douleur et de plaisir, car oui, ça me plaisait d'être son objet. Sa poupée, sa pute. Sa bite réussi enfin à entrer dans mon trou du cul.

    'Ho oui encule moi bien, défonce bien mon cul, j'suis ta pute ce soir'

    Sa bite commençait à faire des va et viens dans mes entrailles, mon anus n'avait jamais été si malmené et ça me plaisait, je me faisait défoncer comme une pute. Il tirait mes cheveux et ses couilles tapaient contre ma chatte. Quand il lâchait mes cheveux c'était pour s’agripper à mes hanche et claquer mes fesses bien fort. Ses coups de bites ont commencé à devenir plus intenses et moi j'avais le clito et le cul en feu , j'allais jouir et ça il l'avait bien vu.

    ' Vas-y jouis ma poupée j'vais venir aussi j'vais venir dans ton cul'

    Ses mots ont déclenchés mon orgasme j'ai joui bien fort avec sa bite entre mes fesses et j'ai senti sa queue gonflé à l’intérieur de moi.

    Il a demandé la salle de bain pour se rhabiller et quand il en est sorti tout pimpant il est venu près de moi et m'a susurré :

    'T'as vraiment été bonne' j'ai adoré cette phrase :)

    Il est parti quelque temps après car en fait on a pas grand chose à se dire.

    J'ai gardé son numéro, je pense bien le rapeler ce beau gosse. Vivement que mon mec reparte en vacances !

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par cochon17 :
Très bien écrit , mais pourquoi pas en parler un peu à ton copain de besoins de grosse queue .Il est possible qu'il prenne plaisir à te regarder te faire monter par une grosse bite
Posté le par Anonyme :
Rien de mieux qu'une bonne grosse bite! Ça te fait te sentir chienne à souhait!!
Posté le par Reg :
HUmm très bandant ce récit j'aurais voulu être à sa place bisou coquin a toi XXXX
Posté le par marsouin :
Tres belle histoire Ma belle je suis a la place du mec depuis 6 mois et apriori elle aime ça...Qu'elle salope puisqu'elle en redemande elle est marier av 4 enfants pourtant hummm pure plaisir ;) bise
Posté le par candide34 :
un peu leger, rapide et sans aucune sensation. desolé, mais ce recit n'a aucun effet sur ma libido
Posté le par Melodie du 59 :
Histoire tres bien ecrite et tres excitante. Un petit conseil garde son numero et fais comme moi une fois par mois je me fais baiser par mon sex friend,un apollon tres bien membré 23 cm de pure plaisir. Grace a cette pause extra-conjugale, je suis plus heureuse plus epanouie et ça se ressent dans ma vie de tout les jours. Cela fait 2 ans que ça dure et etrangement ça a renforcer mon amour pour mon mari et ses 14 cm. Un conseil ne culpabilise pas toutes les femmes méritent une grosse bite de temps en temps. Bisous
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de mad-moiselle

mad-moiselle

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse