Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Recit erotique : Rencontre en boite de nuit

Dialogue chaud :
Télephone rose
Sans attente
  • 271 34

    Recit erotique : Rencontre en boite de nuit

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Chers lecteurs, chères lectrices.

    Comme vous l’avez remarqué j’ai souvent des choses à vous raconter. Et oui, j’ai une vie sexuelle très active et j’adore la partager avec vous.
    Ma dernière aventure s’est passée le week-end dernier. Je suis allée en boite avec des amis pour une soirée mousse. J’adore les soirées mousses et l’été je n’en rate aucune.

    Mes amis et moi nous sommes arrivés à la discothèque à minuit. Il y avait vraiment beaucoup de monde, des habitués, des touristes. Comme d’habitude je m’étais habillée très sexy. Un petit dos nue blanc très décolleté et une petite jupe noire, le tout chaussé de haut escarpins. Je suis tout de suite allée sur la piste de danse. J’adore bouger mes fesses au rythme de la musique et d’ailleurs on m’a dit que j’avais un super déhanché. Un homme plutôt sexy s’est approché de moi et m’a invité à venir boire un verre au bar. Nous nous sommes assis et avons discuté plusieurs minutes, puis il m’a invité à danser. Plus les musiques passaient, plus nos corps se rapprochaient. Très vite, mon dos s’est retrouvé collé à son torse, ses mains étaient posées sur mes hanches et nos bassins ondulaient l’un contre l’autre. Et puis la mousse a envahi la piste de danse. Mon haut blanc est devenu transparent et on voyait bien mon soutien-gorge. L’homme s’est encore plus collé à moi. La mousse m’arrivait à la clavicule ce qui cachait le reste de mon corps et l’inconnu en a profité. Il a glissé une main sous mon haut et sous mon soutien-gorge et m’a attrapé un sein. J’ai senti mes tétons durcir sous ses doigts. Voyant que je ne le repoussais pas, il a glissé sa main libre sous ma jupe et il a écarté ma ficelle toute trempée. Deux de ses doigts se sont enfoncés dans ma petite chatte. Je me suis cambrée, reculant mon bassin contre son entre jambe. Mes fesses étaient appuyées contre la bosse que formait sa queue dans son pantalon. La mousse nous cachait toujours et je me suis retournée face à lui. J’ai défait quelque bouton de son jean et j’ai sorti sa queue que j’ai commencé à astiquer de haut en bas. Elle était dure et brulante, je n’avais qu’une envie, la sentir bien profond en moi. Comme si il avait lu dans mes pensées, l’homme m’a proposé de l’accompagner à sa voiture. Bien sûr je l’ai suivi.

    Comme si il avait prémédité de se taper une nana dans la soirée, il s’était garé tout au fond du parking et il n’y avait aucun autre véhicule à moins de dix mètres. Il m’a installé sur la banquette arrière et a fait glisser mon string le long de mes cuisses. Il a baissé son pantalon et s’est agenouillé. Il a soulevé mes jambes et les a appuyées contre son torse. Son gland gonflé a frotté ma fente puis s’est enfoncé dans ma petite chatte. J’étais déjà si mouillée, qu’il a glissé jusqu’au fond. Il a commencé des vas et viens rapides me rendant de plus en plus humide. L’une de ses mains maintenait mes jambes contre lui, l’autre me caressait la poitrine. Il a accéléré le rythme, j’avais l’impression de baiser avec un marteau piqueur, mais il s’est soudainement retiré de ma chatte et m’a demandé de me mettre en levrette. Je me suis mise à quatre pattes sur la banquette de la voiture, j’ai écarté les cuisses et je me suis cambrée. Ses mains ont agrippé mes hanches et sa queue lubrifiée de mouille s’est renfoncée d’un coup dans ma chatte. Il m’a prise vite et fort. Mes fesses claquaient contre lui et mes seins ballotaient dans tous les sens. L’une de ses main a glissé sur mon ventre pour venir titiller mon clitoris ce qui m’a rendu folle de plaisir. J’ai eu de plus en plus chaud et les parois de mon vagin se sont resserrées autour de l’énorme queue qui me fourrait et j’ai eu un orgasme qui a agité mon corps de spasme.

    Il s’est retiré de moi et s’est assis. Je me suis tournée vers lui. Il se caressait et il a attrapé ma tête en me guidant vers sa queue dressée. J’ai donné des coups de langue sur son gland plein de mouille puis j’ai fait disparaître sa bite entre mes lèvres. Je l’ai enfoncé si profondément dans ma bouche que j’ai pu donner des coups de langue sur ses bourses encore pleines. J’ai commencé les vas et viens, montant et abaissant ma bouche de plus en plus vite. Mon partenaire poussait de petit râle de plaisir et tout à coup il a explosé dans ma bouche. J’ai tout avalé, je n’en ai pas perdu une goutte.

    Les soirées mousses c’est l’occasion de faire des rencontres et aussi de se caresser dans un lieu public à côté de gens qui ne s’aperçoivent de rien.

    Voilà j’espère que ma petite histoire vous a plus.

    Mes petites photos sont enfin en ligne… Public sensible s’abstenir de les regarder, il y en a de très hot. Peut-être bientôt une petite vidéo… Enfin sur ce je vous souhaite de bonne partie de jambe en l’air et vous embrasse là où c’est sensible.

tel rose voyeur

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par mamatt :
Je souhaite voir ta vidéo tu pourrais nous faire partager davantage experiences
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Leslie

Leslie

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire sexe en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse