Cliquez ici pour du tel rose Suisse

Histoire de cul : Violée par 2 potes à sa mère !

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 487 181

    Histoire de cul : Violée par 2 potes à sa mère !

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Il est 3h00 du mat et les amis de ma mère sont encore en train de faire la fête. J'ai cours demain et j'ai envie de dormir. Je suis en licence à la fac en 2ème année. La musique est à fond et ça rigole de tous les cotés. D'un seul coup, ma porte de chambre s'ouvre, la lumière éclaire ma chambre et je vois Pierre, un ami de ma mère, rentrer dans ma chambre à moitié bourré. Il referme ma porte, nous voilà dans le noir. Je me lève et j'allume ma lampe de chevet et je vois Pierre qui arrive sur moi. Il me jette brutalement sur le lit. Se met sur moi avec une jambe entre les miennes. Je me débats mais Pierre fais 1m90 pour 100 kg à coté de moi qui fait 1m59 pour 50 kg. Je n'arrive à pas sortir de ses bras. Il déchire mon petit haut rose à bretelles. Mes seins sont à l'air, je commence à crier, il pose sa main sur ma bouche en me disant que si je criais il m'étoufferait. Il retire sa main et je recommence à crier. Il me gifle et m'ordonne de me taire en me menaçant. Je suis effrayée, je ne dis plus rien. Il retire mon shorty et sort son sexe. Il est long et large. Je lui dit non que je ne veux pas, il s'en moque et ne me répond même pas.

    Il écarte mes cuisses et pose son sexe à l'entrée de ma petite chatte épilée et commence à pousser en disant que j'allais savoir ce qu'est un vrai mec. Il pousse pour faire rentrer sa queue, elle est énorme. Lentement, je la sens rentrer cm par cm. Elle doit faire au moins 22 cm de longueur. J'ai envie de crier mais j'ai peur. Il commence à faire de petits vas et vient en moi. Il me regarde en souriant, je le déteste. Il prend mes jambes les soulèvent pour les poser contre son torse. Et là il commence à me pilonner de tous ses forces. Il rentre sa bite jusqu'au fond, j'ai mal, ça me brûle. Je lui demande d'arrêter, qu'il me fait mal, il me dit que les petites putes comme moi qui excitent les copains de sa mère méritent de s'en prendre plein le chatte. Et de plus belle, il me reprend. sa bite a fait son passage, je souffre moins. Il caresse mes seins, tire sur mes tétons, quand je vois la porte s'ouvrir de nouveau. C'est Jacques l'autre ami de ma mère qui rentre dans ma chambre. Pierre s'arrête, sa queue est au fond de ma chatte et commences à discuter avec Jacques.

    Jacques : "Tu as commencé sans moi"

    Pierre : "Oui je l'ai chauffé pour ton arrivée. Sa mère tu l'as bien bourrée elle dort ?"

    Jacques : "Oui elle ne va pas se réveiller de suite."

    Pierre : "Regardes ce corps de salope. Elle aime la bite tu vas voir."

    Pierre me retourne, me mets à genou le buste sur mon lit et se positionne derrière moi. Quand à Jacques il déboutonne son pantalon et se mets devant moi. Je ne comprends pas ce qu' il m'arrive tout se passe très vite. Je sens Pierre rentrer sa queue dans la chatte et Jacques pénètre ma bouche. Pendant que Pierre me tient par les épaules et me baise très fort, Jacques me tiens par la tête et baise ma bouche, je n'arrive même plus à respirer, il l'a sort de temps en temps, pour me laisser respirer. Ils n'arrêtent pas, je n'arrive pas à me dégager de mes 2 violeurs. Ils sont violents. Jacques rentre sa queue au fond de ma gorge, j'ai des hauts de coeur.

    Jacques dit à Pierre : "On va l'initier à la gorge profonde notre petite pute".

    Pierre se met à rire et dit à Jacques on va changer de position. On va la prendra par tous les trous.

    J'essaie à nouveau de me débattre mais ils sont vraiment trop forts pour moi. Pierre s'allonge sur mon lit, Jacques m'oblige à me mettre face à Pierre. Ils vont me prendre en double pénétration. Je les supplie de ne pas faire ça, que je l'ai fait qu'une fois par derrière. Jacques me répond et bien après cette nuit tu pourras dire que ton petit cul n'a pas connu qu'une seule bite. Jacques me tiens les bras derrière le dos je n'arrive plus à bouger. Je sens la queue de Pierre rentrer dans ma chatte et recommence ses vas et vient violents. Jacques sort d'une poche de son pantalon un tube de lubrifiant. Il en met sur ses doigts et rentre sans aucune délicatesse un premier doigt dans mon cul. Je suis serrée, il le bouge un peu et commence à rentrer un second doigt. Il retire ses doigts et je sens son gland appuyé sur mon anus. Je suis tellement préoccupée à ce que Jacques va me faire que je ne fais même plus attention à Pierre qui me prend à fond. Jacques commence à rentrer son sexe en moi, c'est douloureux, il pose sa main sur ma bouche pour m'empêcher de crier, il rentre de plus en plus profond, ressort son sexe et recommence. Mes cris sont étouffés par sa main. Il continue ses vas et vient de plus en plus profond. Il me prend brutalement, j'entends leurs soupirs de plaisir. Ils ne parlent même plus, ils me baisent comme des animaux. Ils rentrent et ressortent de mes trous sans plus aucune résistance. Je suis dilatée de partout, offerte aux plaisirs de ces 2 pervers.Je sens leur plaisir monter.

    Pierre dit à Jacques : "cette salope va me faire jouir et Jacques lui répond ça ne va tarder pour moi non plus"

    Jacques : "On va la mettre à genou, elle va nous sucer cette chienne"

    Ils s'asseoient tous les deux sur mon lit et me mettent à genou devant eux. Je suis épuisée, je n'ai qu'une envie que ce calvaire se termine.

    Jacques me tire par les cheveux et m'ordonne d'ouvrir la bouche. Il me dirige sur la queue de Pierre qui introduit son sexe dans ma bouche. Je ferme les yeux et je le laisse baiser ma bouche. Il accélère, la rentre encore plus profond, encore et encore, je sens des spasmes, il sort sa queue et vient jouir sur mon visage pendant que Jacques se masturbe en prenant des photos. J'en ai partout sur le visage. Jacques sans me laisser reprendre mon souffle approche sa queue et la rentre au fond de ma gorge, il fait de petits vas et vient sans la sortir. J'ai l'impression d'étouffer, il sort et recommence de longues minutes. Pierre nous regarde et prend également des photos. Le plaisir de Jacques arrive, il sort de ma bouche et comme Pierre vient jouir sur mon visage et termine sur ma poitrine. Après avoir bien déversé sur moi son sperme, il m'ordonne de nettoyer sa queue avec ma langue. Je le lèche, c'est dégueu, jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de traces de sperme. J'en ai partout me sens sale. Ils se rhabillent tous les deux en riant et me laisse là au sol inerte entrain de pleurer ..... Jacques en fermant la porte me dit que ce n'est que le début de nos ébats.

tel rose voyeur

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Tu ne trouves pas le récit X idéal ? C'est impossible sur le temple de l'histoire erotique en France ! Recherche un peu mieux et tu trouveras ton bonheur à moins que tu préfères une baise directe au tel rose!

Inscription auteurs | Contactez-nous | Joindre la rédaction ou proposer un partenariat | Devenir hôtesse