Un agent immobilier très sexy

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 64 26

    Un agent immobilier très sexy

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    agent immobilier sexy

    Il était 14 heures précises quand l'agent immobilier se présenta à la maison.

    J'avais décidé de quitter Paris et mon job de journaliste pour prendre une année sabbatique et partir à l'aventure parcourir le monde le temps d'une année.

    Je ne savais pas ce qui m'attendait au cours de ce périple dont j'ignorais volontairement chaque étape, animée du désir de me laisser porter au fil des jours.

    Mon quotidien s'enlisait dans une routine qui m'avait coupé toute inspiration et je m'ennuyais ferme, même lors de mes enquêtes dans le cadre de nouvelles missions.

    J'avais alors réagi et avais demandé un congé sans solde, puis j'avais mis ma maison en vente.

    Certes elle était douillette et bien située dans Paris, mais à quoi bon garder un bien dans lequel je n'étais pas sure de vouloir revivre?

    Savais-je d'ailleurs si j'aurais envie de revenir à Paris et si je ne me laisserais pas séduire pas une des étapes que mon aventure mettrait sur ma route?

    C'est souriante et pleine d'une énergie nouvelle que j'allai accueillir Monsieur Joly.

    Celui ci portait bien son nom.

    La porte s'ouvrit sur un homme qui ne devait pas avoir plus de trente ans, un beau brun ténébreux aux yeux de jais qui arborait une barbe naissante, sexy en diable.

    Un sourire éclatant éclaira son beau visage en me voyant.

    Il faut croire que mes projets et l'aube de ma nouvelle vie devaient me rendre plus belle car il ne décollait pas son regard de mon visage, comme aimanté à mes yeux et à ma bouche.

    Je l'invitai à entrer et lui offris un café ce qu'il accepta avec enthousiasme.

    -Vous avez un très joli bien, il se vendra facilement vous avez ma parole

    -Génial, répondis-je, j’espère rapidement car j'ai envie de passer à la phase suivante de ma vie

    -Ah bon? et sans indiscrétion, quels sont vos projets? vous changez de région?

    -Précisément je pars explorer le monde et réfléchir sur le sens à donner à mon existence.

    -Une aventurière spirituelle? réagit t-il avec un sourire malicieux, vous n'avez pas peur?

    -La peur n'évite pas le danger

    -Vous avez raison.

    Belle et courageuse initiative. Vous savez je vous envie

    -Alors faites comme moi!

    -Je n'ai pas votre cran et je tiens trop à mon job.

    -Tant pis pour vous! répondis je en riant.

    je me levai pour l'inviter à prendre des photos de la maison et il m’emboîta le pas, me suivant d'abord dans la salle de bains dont il fit plusieurs clichés.

    J'en profitai pour ôter mon pull qui me tenait horriblement chaud ce qui le fit sourire discrètement. Je me retrouvai alors vêtue de mon top en dentelle dont la semi transparence laissait deviner des seins ronds et bien galbés aux mamelons durs et dressés tandis que ma petite jupe noire dévoilait mes jambes fines et mes cuisses musclées.

    L'ensemble me mettait merveilleusement en valeur.

    -Vous êtes très belle me dit il avec sincérité, si je n'étais pas en plein travail, je vous ferais certainement la cour

    -Ce n'est pas ce que vous êtes en train de faire? répondis je avec malice

    Son sourire s'élargit encore plus et ses yeux s'animèrent d'un éclat espiègle.

    Lorsqu'il eut pris assez de photos, je le guidai vers ma chambre.

    Son style était digne d'un décor des mille et une nuits avec son lit à baldaquins et son tapis d'orient aux chaudes couleurs vives.

    Surmonté d'un magnifique miroir baroque, cette pièce était l'atout numéro un de la maison.

    Le bel agent immobilier ne manqua pas d'exprimer son admiration devant ma pièce préférée.

    -Quelle déco ! Vous êtes une véritable esthète! J'adore votre chambre !

    -Comment savez vous que c'est la mienne, répondis je avec malice

    --Elle vous ressemble : mystérieuse, envoûtante et sensuelle...répondit-il, grave, les yeux posés sur mes courbes.

    Il venait de me tendre une perche que je m'empressai de saisir en l'invitant à prendre des photos de moi sur mon lit, dans une position lascive.

    -Prenez moi en photo sur le lit, on ne sait jamais, cela attirera peut être les potentiels acquéreurs s'ils imaginent tout ce que l'on peut faire dans cette chambre

    -Hum, hum ! Rit-il, je n'ai pas le droit de mettre de telles photos en vitrine, par contre, je veux bien une démonstration privée.

    Mmmm…

    je m'approchai de lui qui s'était mis juste au bord du lit , avançant sensuellement à genoux sur mon lit recouvert d'une étoffe de satin rouge.

    Lorsque je parvins à sa hauteur, je le saisis par la cravate pour l'attirer à moi et lui collai un long baiser sur les lèvres.

    Il frissonna de plaisir et m'entoura de ses bras, faisant courir ses belles mains douces sur ma nuque, mes omoplates et mes hanches, avant de m’ôter le top noir que je portais.

    J'étais nue dessous.

    Je me retrouvais contre lui, seins dénudés, vêtue de ma simple petite jupe que je parvins à faire glisser et à ôter.

    Il était toujours en costume, ce qui décupla mon excitation d'être juste recouverte de mon petit string en dentelle, face à lui qui me possédait sans retenue de ses mains caressantes.

    Je les sentais effleurer mes fesses, mes cuisses et mes mollets, puis remonter en douceur vers mon entrejambe et effleurer ma vulve sans insister, puis remonter sensuellement vers mon dos, mes épaules et mon cou.

    Lorsque, émoustillée, pleine de désir pour cet homme qui me plaisait e plus en plus, je voulus ôter sa veste et sa chemise, il m'arrêta doucement mais avec fermeté.

    -Allonge toi ma beauté, me demanda t-il, je ne veux pas que tu me touches, je veux juste te donner du plaisir, je veux un orgasme là sous mes mains.

    Mes protestations et mon envie de le toucher n'eurent aucun effet, il m'allongea doucement sur le lit et posa un doigt sur mes lèvres pour m'intimer le silence.

    Il regardait avec désir mon corps nu qui était à sa merci, et plongeait dans le mien un regard perçant qui à lui seul suffisait à m'exciter.

    Je réalisais mon fantasme, être nue pour un homme et me trouver soumise à son entière volonté.

    J'avais imaginé pour cette scène une certaine violence de la part de l'autre protagoniste, avec des menottes des accessoires et une brusquerie torride, une certaine violence.

    Mais il agit totalement à l'inverse de ce que j'avais imaginé, même si je n'en eus pas moins de jouissance, bien au contraire!

    Il se contenta d'effleurer tout mon corps, sans me lâcher des yeux.

    Ses caresses étaient légères et aériennes ce qui me faisait totalement vibrer, il s'attardait un peu plus fermement sur mes mamelons qu'il effleurait aussi de ses lèvres, toujours son regard dans le mien.

    Je tremblais d'excitation..

    Il était d'une telle sensualité, et son regard à lui seul associé à ses mains sur moi commençaient à me faire mouiller.

    Il me parlait aussi de sa voix suave et sensuelle et ce qu'il me disait me faisait pousser des gémissements d'extase.

    -Ma beauté, regarde comme tes beaux seins aiment mes mains, comme tes bouts sont durs et tendus, là sous mes doigts, comme ils frétillent...j'ai envie de les embrasser ces jolis fruits rouges, mmmm… ! un délice ...je ne m'en lasse pas ! et celui là il est en manque de caresses ?oui ! je vais lui en donner aussi ! voilà ! Les deux à la fois, ma bouche qui s'occupe du sein gauche et mes doigts du sein droit.

    Tu es excitée ma beauté, je suis sur que tu es toute mouillée, laisse moi voir …

    Et de glisser sa main dans mon string, en douceur,…

    Mmmm oui ! Tu es mouillée...ton sexe est plein d'une tendre rosée ma douce, j'ai envie de boire ce doux nectar, donne le moi.

    Et c'est ainsi qu'après m'avoir effleuré la vulve de ses doigts, il s'agenouilla pour écarter mon string et poser ses lèvres chaudes sur ma chatte brûlante.

    Comme ce cuni fut délicieux.

    Sa langue sur ma fente, longuement, amoureusement, d'une lenteur qui me procura une extase infinie, et en même temps que ce doux supplice, un doigt de sa main gauche en cercles divins et de plus en plus fermes sur mon clitoris enflé, sa main droite malaxant chacun de mes seins, des bouts aux galbes.

    Et toujours son regard , ce regard enivrant et troublant.

    Il ne voulut pas que je détourne le mien une seule seconde.

    Ses caresses sur mon corps, sa langue dans mon sexe, ses mots crus et excitants et ses yeux sur moi finirent enfin par m'achever et me donner comme il le souhaitait un orgasme puissant.

    Quelque chose me disait que la maison n'était pas encore vendue !

    Mais bizarrement, cela ne me dérangeait plus tant que ça

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Kevin :
Excitant
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de angelica

angelica

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact