28 ans et encore pucelle

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 124 35

    28 ans et encore pucelle

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour à tous,
    J'ai très envie de vous faire partager à mon tour un moment très excitant. Je m'appelle Candice, j'ai 28 ans. Je suis très réservée, cela ne facilite pas le contact avec les hommes, même s'il paraît que cela les excite. J'ai un joli petit minois, je suis blonde, les cheveux aux épaules, de jolis yeux verts, quelques tâches de rousseur. J'ai la chance d'être naturellement fine, avec un petit cul bien rebondi. Ma tenue préférée ? Un jean moulant qui met en valeur mes fesses, un pull en coton très près du corps et des talons compensés. J'adore le contact du coton sur mes seins nus. Et j'adore sentir le regard des hommes sur mes fesses. Je sens mes petits tétons durcir et pointer...Ça se voit ? Tant mieux, quoi de plus excitant que des seins tendus par le désir ? J'ai aussi une bouche assez pulpeuse. D'ailleurs, il m'est arrivé à plusieurs reprises d'être tentée par des hommes me faisant un signe pour m'inciter à...les prendre en bouche !...Je rougis à chaque fois, mais j'en ai tellement envie...

    L'autre jour, c'est arrivé à un feu rouge. Un homme dans une voiture juste à côté de la mienne me regardait fixement et il a commencé (je crois) à se masturber. Il a porté sa main à sa bouche en mimant une fellation. Je me suis sentie très excitée, même si ce n'était vraiment pas classe de la part du mec.... Et le feu est passé au vert. Je suis rentrée chez moi seule mais gorgée de désir.
    Je tout de suite suis montée dans ma chambre. J'ai récemment acheté une psyché, (un grand miroir) ce qui me permet de me voir en entier. J'ai relevé mon pull sur mes seins tout durs que j'ai caressés à pleines mains. J'adore coincer mes tétons entre mon pouce et mon index et ensuite les frotter avec le plat de ma main.

    Cela me fait énormément mouiller. Je me suis cambrée devant le miroir et je me suis retournée pour voir mon petit cul bouger. Quel dommage qu'aucun homme ne puisse profiter de ces rondeurs fermes, de la beauté de ce petit cul tout rond. J'aurai tellement voulu être prise à ce moment là. J'ai fait glisser mon jean sur mes jambes. Ma petite culotte était trempée alors je l'ai enlevée. Et j'ai enfilé une mini jupe noire, tellement mini qu'il suffit que je me penche pour que l'on découvre la moitié de mon petit cul. C'est ce que j'ai fait, devant mon miroir, tout en commençant à me caresser le clito. Et puis je me suis installée sur un fauteuil en face de la psyché en écartant bien les cuisses pour voir ma petite chatte toute mouillée qui demandait tellement à être pénétrée.

    Alors je n'ai pas hésité. J'ai saisi le godmichet récemment offert par une amie (je n'avais jamais osé jusque là) et je l'ai enduit de gel. Je l'ai pris à pleine main et tout en continuant à me caresser, je l'ai enfoncé d'un coup dans ma petite fente. Quel plaisir ! Quel plaisir de me voir les jambes écartées enfonçant un godmichet bien glissant dans ma petite chatte blonde, le ressortir pour me taquiner le clito et l'enfoncer de nouveau ! Je crois que je n'ai jamais été aussi excitée que ce jour-là. J'aurai voulu que des hommes soient là pour me donner leur sexe à sucer en même temps. J'avais envie d'en avoir plein la bouche. J'avais envie de voir mon cul, j'avais envie de me voir à quatre pattes. Je me suis installée sur mon fauteuil, de profil en prenant appui sur le dossier. Mes petits seins remuaient au rythme de mes reins qui se cambraient pendant que je continuais à bourrer ma petite chatte. Et presque sans m'en rendre compte...guidée par le désir...Enfin, j'ai senti l'objet se présenter à l'entrée de mon tout petit trou. J'ai saisi le gel et j'ai abondamment enduit le godmichet pour enfin me le glisser entre la raie des fesses. J'ai fait des va et vient, jusqu'à ce que mon petit anus soit bien dilaté. Et là...c'est rentré tout seul.

    J'ai poussé un long gémissement en me regardant (à quatre pattes) en train d'enfoncer ce bel objet dans mon petit cul...Bien au fond, bien à fond, je le voyais disparaitre en entier dans mon petit trou et ressurgir. Et rentrer et ressortir...J'aurai tellement voulu me faire défoncer la chatte en même temps, sucer une belle bite toute dure, en branler une autre bien grosse et les sentir me défoncer la chatte et l'anus en même temps...Au bord de l'orgasme, je me suis encore offert trois bon coups rapides et profonds et j'ai hurlé de plaisir lorsque l'orgasme m'a saisie...
    Je me suis assise, épuisée et heureuse !

    Et je me suis dit une fois de plus que la prochaine fois, je retenterai...avec un homme...!

    Je suis encore pucelle, vous l'aurez compris. Et pourtant en me regardant on ne dirait pas...

    Candice

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Juju :
Salut,
Je suis un jeune homme assez grand, mince, brun, yeux bleu, et en manque, j' aimerais beaucoup assouvrir à tes désires . Tu as l' air très excitante, je serais ravi de te rencontrer .
J' attend ta réponse .
Posté le par Nadia :
Nadia, je ne suis pas un homme, mais je serai ravi de faire l'amour avec toi. Tu a l'air douce et j'adore ça <3
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact