Défoncée par une queue de 19 cm

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 157 27

    Défoncée par une queue de 19 cm

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Rendez-vous arrangé.

    C’était un samedi midi. Un couple d’ami m’avait traîné de force chez une de leur connaissance. Un homme de mon âge célibataire avec qui ils espéraient me caser.

    Pendant le repas je m’ennuyais, l’individu en question était certes très attirant physiquement, mais il manquait sérieusement de conversation et de culture. Je regardais l’heure tournée.

    Et puis mes amis prétextèrent soudain une course urgente, et me laissèrent seule avec cet homme qui ne me plaisait pas vraiment et à qui je n’avais pas grand-chose à dire. Mais de toute façon je n’eus pas le temps d’ouvrir la bouche. A peine la porte fut-elle fermée, Mathieu (c’était son nom), me plaqua violemment contre le mur. Je fus tout d’abord surpris par cet élan brutal de désir, mais l’excitation monta très vite en moi. Il embrassa mon coup tandis qu’une de sa main gauche saisit l’un de mes seins. Ses doigts pincèrent légèrement mes tétons qui pointèrent. Bien que j’avais chaud, mon corps tremblait. Sa main droite caressait ma cuisse sous ma robe. Elle remonta doucement jusqu’à mon string. Les doigts écartèrent très vite la ficelle, pour découvrir ma petite chatte rasée intégralement.
    Mathieu se mit à titiller mon clito. Mon sexe devint brûlant. Je ne sais ce qui me prit à ce moment mais je criais à mon partenaire : défonce moi !

    L’homme ravis me porta jusqu’au canapé sur lequel il me jeta. Il arracha mon string, baissa légèrement son pantalon et son boxer. Son sexe était énorme, j’avais hâte de l’accueillir.
    Il s’allongea sur moi et enfonça sa queue dans mon antre dégoulinante. Hum… Je gémis en sentant les 19 centimètres de son membre frotté les parois de mon vagin. Il me dit alors : Tu voulais que je te défonce ? J’acquiesçais d’un mouvement de tête. Il se mit alors à faire des vas et viens profond, et brutal dans ma chatte. Je criais, jamais on ne m’avait baisé comme sa… Je me cambrais et fut saisie d’un orgasme qui déclencha des spasmes dans tout mon corps. Mais Mathieu n’en avait pas fini avec moi. Il se retira de mon vagin et enfourna sa queue dans ma bouche. Si profond que son gland toucha mes amygdales. Je sentis le goût de ma mouille sur ma langue. Il fit des vas et viens puis me mis à quatre patte. Son sexe bien lubrifié par ma salive rentra d’un seul coup dans mon petit trou. Sauvagement, il me sodomisa. Ses mains tenaient mes hanches, mes fasses claquaient contre son bas ventre, je criais. Je ne cessais de jouir et ma mouille dégoulinait le long de mes cuisses, tachant le canapé. Mon partenaire poussait des grognements animal et bientôt, il déversa sa semence dans mon cul.

    Epuisé, à genoux il colla son torse contre mon dos. Nous reprenions notre souffle lorsque sans prévenir mes amis rentrèrent de leur course. Mais ils ne furent pas choquer de nous trouver Mathieu et moi nue, encore emboité. Au contraire cela paraissait leur plaire. Je n’osais bouger et à mon plus grand étonnement le couple se déshabilla et s’avança vers nous.

    Hum, une bonne partouse s’annonçait…

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact