Elle baise avec un ex de sa mère

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 200 45

    Elle baise avec un ex de sa mère

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour à tous.
    J'ai cru comprendre que sur ce site, on pouvait se faire plaisir à raconter les petites histoires cochonnes qui nous étaient arrivé.
    Je crois que j'en ai une qui pourrait plaire.
    Bon, ce n'est pas le seul truc très cochon que j'ai fait dans ma vie mais c'est certainement le plus fou.
    J'ai 24 ans et je suis étudiante. Je vis en colloc dans une grande ville pour la fac mais des fois, j'aime bien revenir me reposer un peu au calme chez ma mère. Elle a une grande maison à la campagne, avec ma petite chambre qui m'attends.
    Ma mère est une femme formidable, généreuse... et du coup ya toujours du monde chez elle. Ses amis sont super et pour la plupart, je les connais depuis longtemps.
    Ils sont sympas et plutôt ouverts. Les discussions tournent souvent en dessous de la ceinture...
    L'autre jour elle a invité les voisins et un de ses anciens amis, ils se sont visiblement connus à la fac.
    La soirée est animée comme d'habitude et les uns et les autres évoquent leurs histoires de jeunesse. Leurs premières aventures... Je comprend alors que ce fameux mec est un ex de ma mère!!
    Bon depuis elle en a eu un paquet (dont mon père d'ailleurs) mais je n'en avais jamais rencontré. C'est quand même génial la génération 68. Le mec actuel de ma mère est là et discute gentiment avec... c'est bon enfant mais quand même un peu bizarre.
    Je décide moi aussi de lui faire la causette, juste par curiosité...
    Et finalement, je passe la moitié de la soirée à parler avec lui. Il me parle de ma mère, de leur vie à cette époque. Il me dit qu'elle avait mon âge lorsqu'ils sont sortis ensemble.
    Il me raconte que leur histoire était passionnelle, fusionnelle... mais qu'elle ne pouvait pas durer dans le temps. Ma mère était déjà une fille un peu volage et lui avait besoin d'une femme à lui. Bref, ils se sont beaucoup aimés mais ça ne pouvait pas marcher.
    Un peu plus tard dans la soirée, il me dit que ma mère était magnifique à cette époque... et que je lui ressemble beaucoup au même âge...
    Jusque là notre conversation était bon enfant mais je sens qu'elle vient de prendre une autre tournure.
    Je relève les yeux de mon verre de rhum et je le regarde fixement pour essayer de déceler ce qui transparaît de son attitude.
    Est-ce qu'il se moque de moi? Est ce que je lui plaît vraiment? Est ce que c'est une proposition ou est-ce que c'est juste une information?
    Tout ça trotte dans ma tête...
    J'essaye donc d'en savoir un peu plus sur ce qu'il pense. Oui, bon, quelqu’un qui aurait écouté notre conversation à ce moment aurait pensé que je le draguais... mais c'est pas tout à fait ça... Je le testais en fait.
    J'ai vite compris que ce n'était pas un connard baiseur mais un mec bien.
    Rassurée, je me suis un peu laissée aller. Je n'ai pas trop compté les verres de rhum arrangé que j'ai avalé mais lorsque les autres sont partis se coucher un peu assommés par ce qu'ils avaient consommés, j'étais dans un état de détente et de sérénité absolu.
    J'étais bien. Un homme mûr, expérimenté me faisait la coure et moi je l'écoutais avec délice me raconter pourquoi il me trouvait si incroyablement belle.
    Je crois que c'est Lana Del Rey qui passait dans la chaîne Hifi et je chantais un anglais un peu approximatif...
    Je me suis levée en le regardant avec insistance, les yeux plongés dans les siens.
    Puis je me suis dirigée, à reculons vers la salle de bain du bas. Il s'est levé et m'a suivi un peu à distance.
    J'ai allumé l'eau chaude à fond.
    La grande baignoire d'angle se remplissait doucement.
    Il a fermé la porte à clé derrière lui et a attendu que je lui indique ce que je voulais.
    Toujours en chantant et en me dandinant sur la musique je me suis déshabillée lentement... J'ai d'abord fait glisser mon gilet le long de mes bras. Puis mon pantalon que j'ai jeté en arrière. J'ai fait passer mon T-shirt au dessus de ma tête.
    J'étais en sous-vêtements, habillée par le regard de ce bel homme.
    La salle de bain a été bientôt envahie de buée brûlante.
    Seule la lumière du jardin arrivant par la fenêtre éclairait la pièce.
    L'ambiance était magique.
    Lorsque j'ai été totalement nue, je me suis laissée glisser dans la bain dans lequel j'ai versé une demi bouteille de mousse.
    Cette fois, il s'est approché de moi, respectueusement...
    Il s'est déshabillé à son tour et malgré la pénombre j'ai distingué les muscles encore bien dessinés de son torse, ses abdos saillants puis son sexe en érection.
    Il s'est glissé derrière moi dans la grande baignoire.
    L'eau bouillante et fumante entourait nos corps déjà surexcités.
    Il a passé ses mains sur mes épaules et les a fait glisser le long de mon torse jusqu'à mes seins de jeune fille: fermes et ronds.
    L'une de ses deux mains est ensuite descendue, doucement, sur mon ventre, puis autour de mon nombril et enfin entre mes jambes. Je n'attendais que ça et ses caresses étaient autant un soulagement qu'un plaisir inouï.
    Se faire toucher par un homme qui connait les femmes n'a rien de comparable avec ce que j'avais déjà connu.
    Ses doigts parcouraient les moindre recoins de mon anatomie avec précision et efficacité. J'avais l'impression qu'il me contrôlait entièrement et anticipait chacune de mes réactions.
    A un moment, mon corps me réclamait plus. Je me suis retournée et je l'ai regardé. Il était tellement beau et aimant que je n'ai pas pu m'empêcher de le couvrir de baisers.
    Face à lui, je me suis installée genoux.
    J'ai pris son sexe entre mes mains et j'ai commencé à le branler doucement mais sûrement...
    J'ai attrapé le préservatif qu'il me tendait (décidément les mecs de cet âge pensent vraiment à tout) et je l'ai enfilé sur son sexe dur.
    Puis c'est moi que j'ai enfilé. Je me suis glissée autour de son pénis aguichant.
    Pendant qu'il léchait mes seins, je faisait des allers et retour de plus en plus intenses empalée sur lui.
    Les sensations étaient à leur paroxysme.
    Toute mon attention était centrée sur le fait de ne pas trop crier.
    Mais j'en avais envie... si vous saviez. Tout était parfait, il savait exactement jusqu'à quel point enfoncer son sexe en moi sans me faire mal. Ce n'était que du plaisir. Un plaisir infini, indescriptible. J'avais beau me cambrer, me cabrer, les sensations étaient intactes.
    Un moment après il m'a installée à quatre pattes et m'a prise comme s'il n'avait jamais connu de femmes avant moi. Il tenait mes hanches dans ses mains puissantes et allait et venait en moi, avec autant de puissance que de retenue, autant de force que de douceur.
    J'avais beau me retenir, des gémissements s’échappaient de ma gorge nouée.
    C'était magique.
    Lorsque j'ai joui, ce n'était pas comme les autres fois, avant ce soir là, je croyais que je savais ce qu'était l'orgasme mais je me suis aperçue que je n'avais connu que des parodies avant cette fois.
    Il savait exactement comment faire et il m'a amené au septième ciel quand lui l'a décidé, lorsqu'il était prêt à venir aussi. Et on a joui ensemble.
    Ce que j'ai ressenti était mille fois plus intense que ce que j'avais connu. C'était brûlant, énorme. Et ça a duré... Plus que je ne pouvais le supporter et c'est moi qui me suis retirée tellement c'était trop pour mon petit corps inexpérimenté.

    Nous nous sommes séchés et rhabillés dans la salle de bain qui ressemblait à présent plus à un sauna.
    Puis nous sommes allés dans nos chambres respectives.
    Je n'ai jamais aussi bien dormi de ma vie...

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
c bien tu sais
Posté le par Gib :
Humm, superbe histoire, très bien racontée.
On sent que c'est du vécu, l'émotion y est encore!
Bisous ma belle...
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact