Baise hard avec son oncle

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 1314 330

    Baise hard avec son oncle

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Pardonnez moi si mon histoire est écrite dans un langage cru, j'écris comme je m'exprime, et souvent je m'exprime comme une coquine. Je m'appelle Charlotte, j'ai 32 ans, j'ai un visage assez ordinaire rattrapé par un joli corps bien moulé, entretenu essentiellement par un peu de sport et beaucoup de sexe car la baise est mon passe temps favori . Je suis célibataire par choix car je n'arrive pas à me satisfaire d'un seul homme et j'aime multiplier les expériences selon mes désirs et mes fantasmes du moment.

    J'ai réalisé certains de mes fantasmes mais il me faudrait plus d'une vie pour les mettre tous en pratique alors j'ai dressé une liste de ceux qui me semblent les plus salaces afin qu'ils fassent partie de mes priorités !
    Ici en lisant vos récits non seulement je me régale mais je me branle et parfois il m'arrive de me goder . Au boulot c'est moins pratique alors dans ma pause je m'isole dans les wc me connecte avec mon portable et frotte ma culotte odorante sur mes narines en me branlant comme une folle.

    Lors de mes escapades vicieuses, j'aime porter des sous vêtements très hards, que j'achète dans des boutiques spécialisées. Mes préférences vont vers des combinaisons en résilles, des bodys strings laissant les seins nus, en dessous d'une robe sexy c'est souvent interpellant mais très excitant pour certains mecs ça je le sais.

    Pour en revenir à mon histoire, il ya un trois semaines j'ai reçu un coup de fil de ma maman qui m'informait que mon tonton serait de passage dans ma ville, et qu'il devait me déposer des légumes frais, du bon fromage de chèvre et des confitures faites maison. Merci ma petite maman de penser à moi. Je ne connais pas très bien le frère de ma mère car étant un ancien militaire en pré retraite il a souvent été absent durant mon enfance. Tout ce que je sais de lui c'est qu'il a 55ans, qu'il ne s'est jamais marié, et qu'il est assez strict et sévère. La dernière fois que je l'ai vu je devais avoir a peine dix sept ans, c'était à un mariage et il ne m'a pas adressé la parole, je devais être qu'une gamine à ses yeux. Ce qui m'avait impressionné à l'époque, c'est sa haute stature et son corps massif.

    Il a débarqué le jour convenu les bras chargés de victuailles et de petits présents offerts par la famille. Son salut est comme lui : froid et impersonnel. Ca m'a donné l'envie de lui filer une bonne leçon à ce vieil ours mal léché ! J'ai bien vu le regard méprisant qu'il a eu quand par politesse je lui ait fait visiter mon appartement . Il était 13h et je ne pouvais pas faire autrement que de l'inviter à déjeuner. J'avais tout préparé à l'avance pour n'avoir plus qu'à réchauffer, j'ai dressé la table rapidement, il s'est absenté pour aller faire un plein d' essence et quand il est revenu, le repas était sur la table et j'avais eu le temps de me changer. Son teint à viré de couleur quand il a vu ma robe tendance très pute ou l'on pouvait voir s'agiter mes beaux nichons en forme de poires fermes à chaque mouvement de mon corps, un tissu si parfait qu'il soulignait presque la raie de mes fesses. De sa voix bourru l'oncle ma dit :

    - tu comptes déjeuner dans cette tenue ?

    - naturellement pourquoi ? quelque chose te dérange ? Elle est pas belle ma robe ?

    - t' appelles ça une robe ? le ton était plus ferme mais je ne me suis pas dégonflée pour autant , avec ce ton arrogant il allais en prendre pour son grade.

    - si ta mère te voyait ainsi afublée en prostituée elle aurait une attaque !

    C'est un coup bas qui me fait très mal. Comment peut il se permettre de dire cela ? Rouge de colère je m'approche tout près de lui, mes yeux jettent des éclairs quand je dis :

    - je porte ce qui me plait , et c'est pas toi qui va me faire la morale , et si j'ai envie de porter des tenues légères c'est mon droit , moi au moins je m'envoies en l'air...

    L'oncle dont le visage s'est empoupré , tend un bras pour m'attraper, j'essaies de me libérer en gesticulant mais sa main sert mon poignée comme un étau

    - tu vas payer ton insolence espèce de coquine, et si tu bouges je raconterais tout à ta mère...

    L'oncle a gardé sa main fermement serrée autour de la mienne et à cet instant précis, je n'imagine pas ce qu'il va bien pouvoir me faire et pourtant la situation commence à me chauffer le bout des seins et tout le reste . A l'oreille il me dit :

    - c'est une bonne fessée qu'il te faut ma petite fille, pour te remettre les idées en place.

    Je fait tout pour me dégager mais cela m'est impossible, il me tiens fermement, il a une force de boeuf, je parais toute petite et menue comparé a lui, c'est clair je ne fais pas le poids en face et il le sait et il se sert de sa force pour me maitriser totalement. L'exciation succède à la honte quand il retrousse ma robe pour baisser ma culotte. Moi qui aime m'exiber là je peux dire que c'est le ponpon. La robe me recouvre la téte tant et si bien que je ne vois rien et que lui il voit mes cuisses mon joli fessier et ma chatte totalement exposé à son regard. Il se prive pas l'oncle, il frappe fort, cinq ou six claques retentissent sur mes fesses . La cochonne qui est en moi reprend très vite le dessus, la fessée continue de tomber mais je nai plus mal, je sens des picotements sur les fesses mais c'est l'excitation de la situation qui à présent me trouble, l'oncle a d'énormes mains qui couvrent mon cul, elles ne s'arrètent pas de frapper jusqu'au moment ou l'oncle se rend compte que je ne souffre pas, que je suis en train de mouiller comme une truie.

    - mais c'est qu'elle aime ca la petite coquine elle en veut sur son cul la petite vicieuse !

    Super trempée et excitée en entendant les paroles de l'oncle, j'attends la suite avec impatience, le vagin contracté de désir, le cul brulant par la fessée, la foune envahit de mouille, je ferme les yeux et je sens son souffle épais sur mon cul et l'oncle ne pouvant plus résister à la vue de ce cul offert et consentant enfonce avec brutalité au moins trois de ses doigts longs et larges dans ma chatte odorante , s'en servant comme d'une bite en disant des choses obscènes qui décuplent mon plaisir :

    - sacrée chienne trempée de partout, un gros vagin qu'elle a , c'est grand ouvert la dedans ...

    Humm comme c'est bon d'entendre cela, d'ignorer ce qu'il va me faire.

    Il marmonne d'autres trucs que je ne comprends pas et continue à me ravager la moulasse pour mon plus grand plaisir, et c'est pas fini parce que l'oncle est aussi vicieux que moi et en meme temps qu'il me branle devant, les doigts de son autre main fouille mon cul tout aussi brutalement . Je n'arrive pas à refouler mes gémissement, c'est trop bon , trop hard, et plus je gueule plus l'oncle enfonce de doigt, mon anus et mon vagin se dilate au fur à mesure que les doigts s'introduisent et je mouille tellement que cela fait un bruit obscène et vicieux. C'est super bon, Je n'arrive pas à me retenir longtemps, une vague de plaisirs s'entortille autour de moi, mes cris s'espacent se font plus rauques jusqu'à la jouissance suprême. J'ouvre les yeux et tente de me relever mais l'oncle n'en n'a pas terminer avec moi :

    - tu vas gouter ma bite petite et tu as intéret de bien me la bouffer sinon tu auras encore la fessée .

    L'oncle attrape ma crinière et tire dessus pour me relever , chose qui a pour effet d'aiguiser encore mon appétit, j'ai l'impression d'êre un objet qu'on utilise et j'aime ça. Je distingue pas grand chose, les grosses couilles remplies de jute de l'oncle s'écrasent sur mes yeux, puis sur mes joues, il tente de les enfoncer toutes les deux dans ma bouche mais ça m'étouffe presque. Maintenant ce sont les coups de bite sur la gueule qui pleuvent avant qu"'il ne se mette à me baiser la bouche en y enfoncant son sexe si loin que j'en n'ai la nausée, mais l'oncle a du mal à se retenir et son sperme ne met pas longtemps à m'éclabousser le visage plusieurs fois de suite .

    Plus tard l'oncle reprend son air austère en me disant qu'il avait bien vu que j'étais une petite cochonne et que sinon jamais il n'aurait osé faire ça....
    Ravie je dépose un chaste baiser sur sa joue comme une gentille nièce doit le faire avec son oncle .

    Vous voyez je ne vous ai pas menti, je ne rate jamais une occasion de m'amuser !!!
    Alors à une autre fois peut être ....
    Charlotte la cochonne"

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par buldozer30 :
Super bandante ton histoire Huuummm
Posté le par tonton 37 :
ton histoire ma fait bien bander et je me suis branler a fond et jaimerai enculer ma niece qui est aussi salope que toi cntinue a te faire baiser c bon
Posté le par poulme :
trop excitante ton histoire
Posté le par Lucky :
J'ai l'âge de ton oncle et j'ai une nièce bien foutue que j'ai revu il y a peu ; ton récit m'a fait fantasmer.
Je ne pense pas avoir la chance de ton oncle.
Posté le par Alain :
histoire excitante à tel point que je me suis masturbé et éjaculé 2 fois tout le long du récit
Posté le par cleo de mai :
je suis trempee!!!
Posté le par optimalprime :
à PORNO (message juste au-dessus)

Tu veux le faire avec ton oncle (si tu es majeure,sois cash avec lui,fous-toi à poil devant lui et dis-lui simplement: "baise-moi").....c'est vrai que c'est très excitant.....
Posté le par optimalprime :
J'ai envie de baiser ma petite salope d'allumeuse de nièce (22ans),maintenant.......moi 45ans.....
Posté le par Laura-la-cochonne :
Cette histoire m'a fait mouiller comme une fontaine, je me suis mise des doigts jusqu'à en jouir mmmmmmm pas mal ce qu'il fait l'oncle ;-)
Posté le par Porno :
ton histoire ma fait beaucoup mouiller jaimerai faire sa avec mon oncle
Posté le par petite Salope en chaleur :
La Vache ton histoir ma fai grav mouillee.... Jme suis branler comm une folle en lisant et relisant ton histoir....j'aime tous ce qui est interdit et l'inceste es l'ultime tabou. J'ai adorer
Posté le par lynx :
une hitoir me fait bander comme un noir
Posté le par samyziane :
belle aventure avec l'oncle...wawwwwwwwwwww
Posté le par Anonyme :
Ton histoire me donne envoie d une que dans le vagin
Posté le par hanifa :
bravo mon amie envoie-toi en l'air pour ton plaisir et le notre
Posté le par le loup :
je me suis branlé en lisant ton recit avec un gode dans le cul
Posté le par love67 :
j'adore
Posté le par Claude23 :
Je rêve de faire pareil avec ma nièce
Posté le par jarode71 :
j'ai relus cette histoire qui m'a beaucoup excité et je me suis branle en pensant à cette scene vraiment excitante et on peut imaginer Charlotte toute mignonne decouvrir avec avidité la grosse queue de son Oncle qui doit avoir un vit enorme avec de grosse veine quand il bande à mort ,vraiment tres belle histoire qui vous mets l'eau à la bouche ,sincerement jarode71.
Posté le par Lynn :
Je me suis tellement masturber que j'ai mal a la chatte
Posté le par boyblack :
ton histoire m'a fait bander à en avoir mal à la bite!!
Posté le par jarode71 :
c'est toujour excitant de pouvoir se faire du bien avec son tonton et penser à sa grosse queue bien dure qui vas gicler son jus d'amour et vous faire du bien ce qui ne fait du mal à personne , cette histoire ma fait bander mais je me reserve pour plus tard .Sincerement jarode71
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact