Dépucelage d'un jeune puceau

Toutes nos histoires :
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
1,35€/appel + 0,34€/minute
  • 177 88

    Dépucelage d'un jeune puceau

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Comme j’aime qu’il le fasse, mon Homme m’avait laissé des consignes : « tu t’installeras, préparée à être offerte, et dès que nous arriverons, tu l’embrasseras puis tu le suceras longuement. Plus tard dans la nuit nous lui ferons découvrir tous les plaisirs».

    Je m’apprêtais à dépuceler un jeune homme de 18 ans.

    Dans l’attente des deux hommes de la soirée, il m’avait laissé de la lecture : le récit d’un homme candauliste, lecture qui me fit sourire à plusieurs reprises tant elle me rappelait notre propre relation, un amour complice indéfectible, renforcé à chaque partage.


    Faussement patiente, allongée sur le matelas derrière la porte fermée de la tente (nous étions dans un camping naturiste), j’entendis la voiture arriver. L’heure était venue, la virginité du jeune homme n’avait plus que quelques heures à vivre ! Je réajustai ma jupette kilt qui venait agrémenter ma silhouette de résille qui se terminait en bottes à talons aiguille.

    La porte s’ouvrit d’un zip, et dans l’entre baillement j’aperçus le visage heureux de mon amour candauliste qui ne manqua pas de venir m’embrasser en me rappelant que j’étais jolie. Il ressortit aussitôt pour laisser entrer un jeune gaillard d’ 1m80 à la carrure déjà aboutie, visiblement intimidé. Mon Homme l’invita à entrer en lui disant : « va l’embrasser ».

    A sa façon de venir vers moi et de m’embrasser à pleine bouche directement, je compris qu’il avait lui aussi reçu des consignes pendant le trajet qui l’emmenait à moi. Je me rendis compte immédiatement de l’inexpérience de notre hôte à son empressement. Ses baisers étaient dépourvus d’intention, sa langue trop rapide, et je pensai alors que nous avions bien des choses à lui apprendre, dont la première serait de prendre son temps !

    Mon candauliste nous laissa seuls un moment, sentant le stress de notre puceau en sa présence.

    J’embrassai donc longuement et lentement notre invité, qui sembla comprendre l’intérêt que peut parfois avoir la lenteur. Je caressais son torse et l’invita à se mettre à l’aise. Il s’exécuta et se retrouva en boxer devant moi, le regard toujours épaté de ce qui lui arrivait.

    Je parcourrai son corps de mes mains afin de lui faire découvrir ses propres sensations, et effleurai presque innocemment le coton qui emprisonnait son sexe que je sentis déjà très ferme, ce qui ne fut pas pour me déplaire. J’y glissai ma main pour le branler doucement comme me l’avait suggéré mon compagnon. Puis ma langue vint caresser ses bourses, je le sentis frémir légèrement. J’étais impatiente de voir mon homme revenir (je sais qu’il adore me regarder lécher bourses et verges) ; ce qui ne tarda pas à se produire. Aussitôt il s’empara de son téléphone pour immortaliser en vidéo la première fellation de notre puceau. Celui-ci était peu expressif, mais on devinait néanmoins le plaisir l’envahir.

    Plus tard, il reçut une leçon de celui qui lui offrait ce dépucelage. Mon Homme me fit allonger, ouvrit mes cuisses pour le laisser explorer l’entrée de son plaisir futur. Il glissa ses doigts en moi, et glissant doucement son pouce sur mon clitoris, indiqua au puceau la façon délicate dont il fallait procéder pour faire gémir une femme de plaisir. Il glissa ensuite et simultanément à ceci, un doigt dans mon anus, lui montrant ainsi la réaction immédiate que cela engendrait. Il s’engagea ensuite dans un cunni délicieux, me faisant jouir intensément sous les yeux ébahis de notre jeune invité.

    Il l’invita ensuite à s’agenouiller entre mes cuisses. Le moment était venu, j’imaginais les pensées qui pouvaient envahir l’esprit de notre Puceau à cet instant … il allait baiser pour la toute première fois !!!

    Je me saisis de sa verge que je guidai dans mon antre. Mon Homme filmait ce moment unique en me regardant. Au moment où son sexe disparut en moi, mon candauliste s’approcha de moi, caressa mon visage et m’embrassa avec tout son amour.



    Ce fut le plus beau moment de la soirée pour nous deux, l’expression même de notre amour… et le puceau n’était plus puceau !

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
1,35€/appel + 0,34€/minute
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
0899 19 02 17Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

1,35€/appel + 0,34€/minute

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par jh-78 :
J'ai 20 ans, de couleur blanche, étudiant, 55kg et 1m67, on me dit mignon, je suis soigné, curieux, je suis toujours puceau et vis dans les Yvelines, j'ai tel ment hâte de le faire... l'age de m'a partenaire n'a pas d'importance, le faire avec une femme plus âgée est d'ailleurs un des mes fantasmes, mais ce n'est pas une obligation que je m'impose...

J'aimerai tel-ment qu'une femme m'initie, me prenne en main, pour ma première fois... prenne les devant, en prenant mes mains pour les poser sur son corps, j'ai hâte de celà...

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact

* Tarifs des appels :
Numéro type 0892 = 0,34€ par minute
Numéro type 0899 = 1,35€ par Appel + 0,34€ par minute