Elle couche avec le copain de sa belle fille

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 790 138

    Elle couche avec le copain de sa belle fille

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    L’histoire que je vais vous raconter m’est vraiment arrivée. Je ne peux pas vous dévoiler mon prénom, mais je peux vous donner une description sommaire de ma personne. Je suis grande, brune avec des yeux verts. J’approche de la cinquantaine mais je conserve une poitrine et un fessier bien ferme. J’ai été mariée pendant longtemps, mais malheureusement le cancer a eu raison de mon homme et je suis veuve depuis bientôt cinq ans. Je n’ai connu depuis que des relations éphémères… Ma vie sexuelle n’a jamais été exceptionnelle, je n’ai d’ailleurs couché qu’avec deux hommes… enfin commençons par le commencement.

    La fille de mon défunt mari, qui a 22 ans et son nouveau copain (que j’appellerais Edouard) de 25 ans qui habituellement résident du côté de Lille sont venus passer des vacances chez moi. Tout se déroulait très bien jusqu’à ce que ma belle fille fasse une crise d’appendicite. Hôpital, urgence, l’angoisse… Comme l’opération s’est bien déroulée, nous l’avons laissé seule la nuit et moi et mon gendre nous sommes rentrés chez moi. La journée m’avait beaucoup angoissée et j’étais très tendue ce qu’Edouard a remarqué. Il m’a proposé de me faire un massage. J’ai été un peu surprise par sa proposition et au début un peu bloquée du fait qu’il soit mon gendre, mais j’étais si nouée que j’ai quand même accepté. Nous étions dans le salon et pendant que je m’installais, il est allé chercher un tube de crème dans son sac. Lorsqu’il est revenu, j’étais allongée sur le canapé, sans mon tee-shirt, mais j’avais tout de même gardé mon soutien-gorge. Il s’est assis juste derrière mes fesses et il m’a badigeonné le dos de crème puis il a commencé à me masser. Ses mains étaient à la fois douces et fermes et très vite je me suis sentie très détendue. J’ai eu un petit sursaut lorsque je l’ai senti dégrafer mon soutien-gorge, mais il a tout de suite prétexté que cela le gênait.

    - Vous êtes pas mal du tout pour votre âge. A-t-il commenté.
    - Merci… Ai-je timidement répondu.
    - Je ne me serais jamais attendu à ce que vous soyez aussi bandante.

    Je n’ai rien répliqué, je n’étais pas sûr d’avoir bien compris. Edouard a enlevé son tee-shirt et a collé son torse à mon dos. Sa bouche a fouillé mon coup et s’est attardée sur mon lobe d’oreille, une zone particulièrement érogène chez moi. Son bassin a ondulé contre le mien, comme si il me faisait l’amour et je sentais parfaitement la bosse qui déformait son pantalon.

    - Edouard, qu’est-ce que vous faites ?

    Il ne m’a pas répondu. Il s’est levé et m’a retourné. Il m’a arraché mon soutien-gorge et a commencé à palper mes deux globes. Mon esprit m’intimait d’arrêter ça tout de suite, mais mon corps ne l’écoutait pas. J’étais à la fois excitée et terrifiée. Edouard a interrompu ses caresses pour se déshabiller, me dévoilant ainsi un impressionnant service trois pièces. J’avais terriblement envie et mon entre jambe était complètement inondée, jamais je n’avais éprouvé autant de désir. Ma conscience et ma logique ne fonctionnait plus du tout, seul comptait l’instant présent. Alors je me suis assise et j’ai aspiré son membre entre mes lèvres jusqu’à ce que son gland touche mes amygdales. Il a empoigné ma tête pour la faire bouger d’avant en arrière. C’était lui qui dirigeait. De ma main libre je caressais ses bourses pleines de nectar. Soudain il m’a repoussé pour m’étendre sur le canapé. Il m’a retiré mon pantalon et a lentement fait glisser ma petite culotte trempée le long de mes jambes. J’ai écarté mes cuisses et il s’est allongé sur moi. D’un léger mouvement de bassin, il a fait rentrer son gland dans mon petit abricot. Il s’est amusé ainsi pendant un instant, ne me pénétrant pas entièrement, attendant que je le supplie et c’est ce que j’ai fait. Je l’ai supplié de m’enfoncer sa tige bien profond. D’un grand coup de rein, il a fait disparaître son engin jusqu’au fond de mon intimité. Il a débuté de lent mouvement de vas et viens. Nous nous regardions dans les yeux, oubliant notre différence d’âge, oubliant qu’il sortait avec ma belle fille. Il a accéléré le rythme, me dilatant de plus en plus. J’ai commencé à gémir. J’étais haletante, son torse écrasait ma poitrine, entravant ma respiration.

    Et puis tout à coup il s’est retiré de moi et m’a allongé sur le côté. Il s’est collé dans mon dos et il a enfoncé son sexe là où aucun homme ne s’était encore aventuré. Au début cela a été douloureux tellement son membre était énorme et tellement mon petit trou était serré et puis à force de vas et viens, mon anus s’est ouvert et Edouard m’a sodomisé sauvagement, faisant claquer mon postérieur contre son entre jambe. L’un de ses bras me tenait par le coup et m’étranglait presque tandis que deux des doigts de sa main libre allait et venait dans mon vagin dégoulinant. Pour la première fois de ma vie j’avais mes deux orifices occupés et jamais je n’avais ressenti autant de plaisir. Je sentais son engin se frayer un chemin de plus en plus profond dans mon trou. Ma mouille ruisselait sur ses doigts et le plaisir était si fort que mon corps était agité de spasme, c’était divin. Edouard s’est soudainement retiré de mon anus et a déversé sa semence sur mes fesses et sur mes cuisses.

    Nous sommes restés un instant sans bouger, prenant peu à peu conscience de ce que nous venions de faire.

    Cet instant était divin, jamais je n’avais éprouvé autant de plaisir, jamais je ne m’étais sentie aussi femme, mais je regrette tellement. Je suis accablée par le remord et la honte et je ne sais plus quoi faire. Je me demande si je dois tout avouer à ma belle fille au risque de la perdre… J’ai besoin de vos conseils...

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par binda :
ton histoire est genial. ne dis rien et goute
Posté le par sonia :
Il ne faut rien dire.
Posté le par jamel5555@live.fr :
J'ai bandé juste en terminant ton histoire ; c tout le plaisir que tu partage Mme ; tu as de la chance d'avoir un homme devant toi . tu dois savourer la belle vie ; aaaaaaaaaaaah si j'étais à la place d'Edward ; j’apprécie aussi l'avis de Fatima ! si tu avoue tout tu perdras tout .
Posté le par jamel-mpok@hotmail.fr :
c'est la vieille marmite qui fait la bonne soupe
Posté le par Gg29 :
laisse ton instinct te guider par la suite ......
Posté le par fatima :

juste un avis personnel fais toi faire l 'amour tant que tu en auras l 'occasion tu n 'enleve rien a ta belle fille , et lui ne doit pas avoir que toi comme maitresse alors jouis un max la vie est trop courte j ' ai eu la meme aventure avec un beau frere ( mari de ma soeur et je continue a en profiter ) il a tout pour lui vicieux et bien membré
Posté le par milou1945 :
oui continue la vie est si courte profite des bon moments!!!
Posté le par espoir0569 :
ne dit rien sinon tu vas la perdre et vraiment t'a de la chance
Posté le par Nico :
Franchement,

Ne dis rien.
Cela doit rester entre toi et lui et si l'envie lui prends de recommencer vu comment cela t'a plu. N'hesite pas. Un bon masseur baiseur ca se prend.
Posté le par hamia :
ne dit rien et continu; la vie est si courte.
Posté le par dreamon :
ouahhh t bandante !!! si j'avais ton petit boule devant moi...raaaaah!
Posté le par Damien :
Ne dis rien a ta belle fille mais ne t'en prive pas de te faire sauter autant que ton corps en a besoin, J'adore ton histoire, le sexe c telman bon, je ne peux m'en passer...
Posté le par albert_9 :
ton histoire m'as fait bander comme un ane
Posté le par asnate :
Ne dis rien car de toute facon que tu dise ou que tu ne dise pas tu as presque 95% de risque de perdre ta belle fille!!
Tu dois etre tres belle et tant mieux pour toi profite en tant que tu vie!!!
Posté le par Nounou :
je souhaite une chose , une seule , c'est d’être à la place d'Edouard !!! j'avoue que dés que je vois une femme mature , je perd les pedales !!!
la vie vaut la peine d'etre vecue ...

Posté le par TRAVOLTA :
MOI JE VEUX TE BAISE,CAR TU EST SUPERBE
Posté le par Ibral :
Tu a été initiée au plaisir. Ne fout pas tout en l'air pour une histoire de queue dont tu as bien profité car tu perdrais ta belle fille. Ou alors ça te derange pas et tu as vraiment envie de te le refaire mais dans ce cas assure toi qu'il veut la quitter pour toi et reprend le. Ceci étant je doute que tu en tireras plus de plaisir.
Prend le plutôt comme amant. S'il l'a trompée avec toi il doit le faire avec d'autres. Alors fait toi tirer chaque fois que tu en as l'occasion et ne te limite pas qu'a lui.
En tout cas ton histoire m'a fait bandé aunpoint que quand je vois ma belle mère j'ai envie la sodomiser ( elle a un super cul)
Posté le par Anonyme :
tu as eu ta dose ne dit rien.
Posté le par Killian :
Je pense que tu devrais en parler. Le plus simple, en effet, serait de ne rien dire, mais si ta belle-fille apprend ce qui s'est passé par quelqu'un d'autre que toi ou que son copain, tu risques de la perdre.
Posté le par yaya :
vivre et laisser vivre :D
Posté le par hendy :
Vivre et laisser vivre
Posté le par FITEFITE :
NE RIEN DIRE
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact