Baise avec le prof

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 256 62

    Baise avec le prof

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Aujourd'hui, moi, Célia, 20 ans, pas beaucoup de seins mais assez pour être pris de pleines mains, et un cul bien rond et ferme que beaucoup de filles m'envient, je vais vous raconter mon expérience la plus excitante de mon passé de lycéenne.

    Je fantasmais depuis des mois sur mon prof de philo, et je le lui faisais bien comprendre. Comme il ne se décidait pas, j'ai demandé à une copine de m'arranger un coup (comme au collège), les choses ont été très simple, il a dit à ma copine que il préférait éviter de coucher avec ses élèves mais que il avait bien vu comment je le regardais. Il lui à dit une fois l'année fini ça sera quand elle veux car je lui plais beaucoup et il m'aime bien....

    Lors de la dernière heure de cours avant de passer le bac, je suis restée dans la salle après que tous les autres élèves soient partis, il était assis sur sa chaise de bureau, je lui ai demandé si je pouvais m'asseoir sur lui, réponse positif, la fontaine est allumée :) Je monte sur lui, mes deux jambes écartées pour bien sentir son sexe, et du tout, bien au contraire. j'ai enlevé ses lunettes, il est plus sexy sans. puis je faisais des mouvements de bassins, je bougeais tout le bas de mon corps pour bien pouvoir frotter mon clito à son sexe.

    Ensuite je me suis mise sous son bureau, j'ai baissé sa braguette, et son pénis était aussi gros que je l'avais imaginé, Comme si ma bouche était faite pour engloutir son engin. Il me releva pour me mettre sur son bureau, et là on fit un 69. On gémissait, on prenait notre pieds.

    Il allait me pénétrer, il sort une capote de sa poche (et là je me suis demandé si tous les profs avaient une capote dans leur poche?) il me retourne, me met par terre et me prend en levrette, tout en serrant bien mon corps au sol, je me sentais soumise, et en plus de ça cétait la premiere fois qu'un homme qui avait l'age d'etre mon pere me baisait, j'aimais trop ça, et j'ai encore plus aimé le moment ou il m'a relevé en me tirant les cheveux, et qu'il a fait des mouvements encore plus brutaux que précédemment, comme si aucune autre bite n'était jamais allée aussi profondément en moi. J'hurlais de plaisir, il mettait ses doigts dans ma bouche pour me calmer, alors je les suçais.

    Je touchais ses couilles pour lui donner encore plus de plaisir, il aimait ça, quand j'arretais de les toucher, il prenait ma main et la mettais sur ses boules pour que je continue. Il m'a ensuite mis sur le dos et m'a levé les jambes, oh mon dieuu j'ai pris tellement de plaisir, je touchais mon clito en même temps, je gémissais tellement, j'ai jouis. ensuite je l'ai poussé, je me suis mise sur lui, et je suis descendu avec ma langue, je l'ai sucé, je l'ai rentré en entier, il n'aura suffit de même pas une minute pour qu'il jouisse dans ma bouche, j'ai tout avalé, puis nous nous sommes rhabillés.

    Depuis on peux dire que mon prof est un plan cul régulier :)

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Mycockisnice :
Ouah tu racontes si bien ne ma queue ne fait qu'ejaculer
Posté le par Anonyme :
Waaaw
Posté le par la petite coquine :
COOL je dirais meme GENIAL !!! que tu devait etre contente quand il te penetrer !!! BIEN JOUER !!!!
Posté le par Anonyme :
La meme chose ou presque m'est arrivée avec une élève de 18 ans à l'époque (en juillet 1990) . Elle m'a harcelé pendant toute l'année scolaire sur son carnet de vocabulaire anglais-français qu'elle me donnait à lire chaque fin de semaine. J'ai donc cédé à sa demande en l'invitant chez moi en l'absence de ma compagne un beau matin,à la fin de l'année scolaire ! Après lui avoir fait un merveilleux cunni sur sa chatte gonflée et très mouillée,j'ai voulu m'introduire dans son vagin avec un préservatif mais sans succès car celui-ci était trop étroit,aussi j'ai du enlever le préservatif et entrer en elle sans érection,mais dès que mon gland passa dans l'étroit chemin,j'étais aspiré au fond comme par un aspirateur miniature qui emprisonnait mon pénis!C'était top bon et ne pus me retenir plus de 5 minutes à l'intérieur de ce fourreau ! j'eus le temps de me retirer pour éjaculer sur ses seins durs comme des pierres !
Posté le par samue :
viens je suis la
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact