Je suis devenue une grosse cochonne

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0036 - Durée : 06 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0036 - Durée : 06 minutes
  • 1010 176

    Je suis devenue une grosse cochonne

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut Dialogue69.

    Moi c’est Lisa, 29 ans. Je suis une petite brune aux yeux verts.

    J’ai toujours été un peu coincée et cela a malheureusement nui à mon couple. Mon homme avec qui j’étais depuis deux ans m’a menacé de me quitter si je ne me lâchais pas un peu plus sexuellement...Ce n'est pas si simple, quand je l'ai rencontré il m'avait annoncé la couleur, il était libertin. Je pensais qu'avec moi il n'avait plus besoin de ça, mais comme on dit chassez le naturel il revient au galop... Alors j’ai dû faire des efforts et je dois dire que je ne le regrette pas du tout, il faut dire que j'ai radicalement changé un très peu de temps.
    Et il y a peu, pour faire plaisir à Alexandre (mon homme) et après une très longue négociation, j’ai accepté de le suivre dans une soirée un peu spéciale.
    Rentrons dans le vif du sujet : J’ai franchi la porte d’un appartement de centre-ville, Alexandre ne m’avait rien dit, il m’avait juste demandé de m’habiller très sexy.

    Un homme nous a accueillis. Il ne portait qu’un peignoir, ce qui ne me rassurait pas pour la suite des évènements. J’ai été entrainée au centre du salon où cinq hommes nus étaient assis sur le canapé. Mon homme m’a déshabillé et a invité les inconnus à venir me caresser. Je me suis laissée faire, à moitié excitée, à moitié effrayée. J’ai senti des doigts caressés mes fesses et explorer ma fente. Un homme a commencé à me lécher les seins. J’ai senti une étrange sensation au creux de mes reins. J’aimais ses caresses et j’avais envie de plus.

    Alexandre s’était assis sur le canapé et regardait les hommes me touchés en se masturbant. Il m’avait offert à ses hommes, j’étais leur jouet.
    L’un des hommes a appuyé sur ma tête pour que je m’agenous. Sa queue était dressée en face de mon visage et j’ai ouvert mes lèvres pour l’accueillir. Il a enfoncé son sexe bien au fond de ma gorge et a commencé à baiser ma bouche. Il me donnait des coups de reins si profonds que je suffoquais. Il tenait fermement ma tête entre ses mains pour que je ne bouge pas. L’un des hommes a saisi l’une de mes mains et la poser sur sa queue et je l’ai branlé. Un autre inconnu a fait de même avec ma main libre. J’avais une bite dans chaque main et une autre dans la bouche. Je me sentais chienne et j’ai adoré ce sentiment. La salope qui était en moi s’était réveillée et j’avais bien l’intention de répondre à toutes les attentes de mes partenaires.

    L’homme que je suçais s’est vidé dans ma bouche. C’était la première fois que j’avalais et j’ai aimé sentir le liquide chaud coulé dans ma gorge. Les deux hommes que je branlais l’ont très vite suivi, m’envoyant leur sperme en plein visage.
    Deux inconnus n’avaient pas encore pris part aux réjouissances. L’un deux s’est allongé par terre et m’a demandé de venir s’asseoir sur lui. Je me suis exécutée et sa queue bien chaude et bien dure s’est enfoncée dans ma petite chatte toute humide. Il a empoigné mes seins pendant que j’allais d’avant en arrière sur son sexe.

    C’est alors que l’autre homme s’est agenouillé derrière moi et a enfoncé deux doigts dans mon petit trou. C’était une grande première, car je n’avais jamais voulu qu’Alexandre touche à cette partie de mon corps. Sentir quelques choses dans mes deux orifices me donnait d’étranges sensations. J’avais chaud, j’avais froid, j’étais parties, j’étais ailleurs, je sentais juste des mouvements de vas et viens dans mon cul et dans ma chatte.

    Très vite l’homme a retiré ses doigts et a appuyé son gland gonflé contre ma rondelle toute ouverte. Il s’est insinué en moi tout doucement. Au début cela a été un peu douloureux tellement sa queue était énorme, mais très vite mon petit trou s’est habitué et j’ai pris mon pied comme jamais. Les hommes me défonçaient, s’acharnant dans mes orifices.

    Celui qui m’enculait a éjaculé le premier très vite rejoins par l’autre. Lorsqu’ils se sont retirés de moi, Alexandre s’est approché et m’a demandé de me mettre à genou. Là il a tiré mes cheveux en arrière et s’est branlé devant moi jusqu’à m’éjaculer au visage.
    Conclusion, j’ai été sodomisée pour la première fois, j’ai eu une double pénétration pour la première fois et je me suis pris plein de sperme sur le visage, dans la bouche, dans la chatte et dans mon cul.

    Alors si je peux vous donner un conseil, laissé parler la bête de sexe qui est en vous.

    Je ne peux pas dire que je suis devenue une salope, car je n'aime pas trop ce mot, mais il faut le dire je suis devenue une grosse cochonne qui aime la bite ! Et franchement j'ai l'impression de profiter de la vie !!

Cette histoire de cul vécue par Anonyme, a été racontée par l'une de nos coquines au tel
Pour l'écouter, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Code histoire 0036 - Durée : 06 minutes
Ecoute cette histoire de cul au
Télephone rose récits érotiques

Code histoire 0036 - Durée : 06 minutes

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Alpha21 :
Super histoire érotique, très exitante, j'aurai bien aimer faire parti de ce petit groupe
Bises coquine
David
Posté le par lolita :
C'est excitant l'histoire. Sauf que pour la sodomie, je l'ai pas encore fait et j'hésite. Il parait que c'est très douloureux.
Posté le par nouvelle salope55 :
Cc. Super, ton histoire me fait bien mouiller. Je commence à laisser parler la salope qui est en moi, dans le contexte du sexé vue que j' adore les mots crus et que je trouve que c'est un compliment. C'est pas comme dans la vie de tous les jours. Continue, comme moi, super excitant et épanouissant. Bisous cochonne, j' espère que ton mari sait la chance qu'il a
Posté le par Kevin :
Moi je viens chattemiolle te baiser lécher autant que tu voudras ok ?
Tu ne régenteras pas à tous niveau
k.mega44@yahoo.fr
Posté le par laure du 65 :
tu as tout a fait raison ho que oiiiiii bisous
Posté le par chattemioole :
J aimerai bien me faire baiser pareil car j aime les grosse bite bien raide mais j aime aussi lécher les chattes mouiller cet histoire m'a exiger je viens de demander a mon beau frère de sortir sa pine et de me baiser la bouche mais j aimerais me faire défoncer la chatte en meme temps qui vient? Je mouille comme une salope
Posté le par cochon17 :
Super ta soirée, comme toi je n'aime pas le mot ( salope ) mais cochonne en un mot une vraie femme qui pour le plaisir de son homme et découverte pour toi à offert son corps pour un multi échange .Bravo
Posté le par Anonyme :
Super la baise à trois j'aimerais bien c'est mon fantasme, deux hommes dont son amant et ma femme miam..miam
Posté le par Tom34 :
Viens che moi je te fait la fête
Posté le par dope :
belle histoire j'adore
Posté le par sardine121 :
super histoire si ma femme pouve etre pareil
Posté le par dami :
Passe a la maison et jte fais la fete; grosse cochone qui aime la bite :)
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact