Lesbienne couche avec un transsexuel

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 259 23

    Lesbienne couche avec un transsexuel

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour Dialogue69.

    J’avais depuis un moment besoin de me confier à quelqu’un et en parcourant le web je suis tombée sur ce site où des femmes libres racontent leurs aventures. Alors je me lance à mon tour. Je m’appelle Jennifer, j’ai 27 ans. J’ai un physique plutôt agréable. Brune, des yeux verts, de longues jambes interminables, un bon 90C et un petit cul que vous auriez envie de fesser… Jusqu’à récemment, je n’étais pas vraiment attirée parles hommes, seule la beauté du corps féminin m’émoustillait et puis il m’est arrivé quelque chose et depuis je ne sais plus vraiment où j’en suis. Je vais vous faire part de ma petite expérience plutôt troublante.

    C’était un jeudi soir dans un restaurant. Je dinais avec quelques collègues de travail. La serveuse qui s’occupait de notre table était d’une beauté époustouflante. Grande blonde à la peau caramélisée et aux yeux bleus pétillants. Elle portait une jupe très courte qui permettait d’admirer le galbe parfait de ses jambes quand à son petit débardeur, il laissait aisément deviner sa généreuse poitrine. Je rougissais à chaque fois qu’elle s’approchait de moi, et je frissonnais à chaque fois qu’elle me frôlait. J’étais vraiment perturbée surtout qu’elle n’arrêtait pas de me regarder. Je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer mes mains se promener sur son corps de rêve et je sentais mon string s’humidifier. A la fin du repas, j'avais un peu bu, je me suis arrangée pour aller payer l’addition et je me suis surprise à remettre discrètement mon numéro de téléphone à la serveuse qui l’a pris avec un grand sourire. Nous avons passé la nuit à textoter, j’ai appris qu’elle s’appelait Natacha et je l’ai invité à venir chez moi.

    Le lendemain lorsque la sonnette de mon appartement a retentit, j’ai senti mon cœur faire un bond dans ma poitrine. J'avais l'impression de rentrer dans une autre dimension. Elle était là sur mon pallier, son charme toujours aussi incendiaire que la veille. Je l’ai invité à s’assoir et lui ai servi un verre un peu nerveusement. Jamais je n’avais été en compagnie d’une si belle plante et j’étais un peu timide. Et puis tout à coup elle s’est jetée sur moi. Elle m’a basculé en arrière sur le canapé et m’a embrassé. Tandis que nos langues se rencontraient, sa main a glissé sous mon haut et a commencé à caresser mes tétons. Mon corps est devenu brulant. J’avais envie d’elle, de la lécher, de la gouter. Alors je l’ai retourné et j’ai presque arraché son haut. Ma bouche a exploré son cou, puis sa poitrine. Je suis descendue plus bas, j’ai fait le tour de son nombril avec ma langue et je suis encore descendue. J’ai enlevé sa jupe et son sous-vêtement sans aucun mâle et là je suis restée un instant figée. Elle n’avait pas une petite chatte, non, elle avait une grosse bite dressée. Là, la charmante serveuse, m'a demandé si je souhaitais que l'on continue. J'ai répondu oui sans hésitation ! C’était la première fois que je voyais une trans et aussi une queue d'aussi près et à ma grande surprise cela ne m’a pas dégouté, au contraire, j’étais encore plus excitée par cette découverte fascinante, un corps de femme avec un sexe d’homme. J’ai approché ma bouche et j’ai lentement fait glisser la grosse queue entre mes lèvres. J’ai commencé des mouvements de haut en bas. Je suçais pour la première fois de ma vie et j’adorais le gout de sa queue sur ma langue. Natacha a empoigné ma tête et a lentement appuyé faisant rentrer son sexe jusque dans ma gorge. Je me suis mise à la pompée avec gourmandise et je caressais ses bourses bien remplies en même temps. J’ai senti son gland gonfler et ma belle trans a succombé à mon étreinte buccale. Elle a éjaculé dans ma bouche et j’ai tout avalé, je n’en ai pas perdu une goutte.

    Je me suis allongée à la place de Natacha et elle s’est occupée de moi. Elle m’a baisé avec sa bouche et elle faisait ça divinement bien. J’étais totalement transportée dans un autre monde, un monde de plaisir et de jouissance. Sa langue rentrait, sortait puis rentrait de nouveau dans mon vagin trempé. Et puis elle s’est allongée sur moi, écrasant sa poitrine contre la mienne. Nos lèvres se sont rencontrées de nouveau, mêlant le gout de son sperme et de ma cyprine. Son gland a frotté mon clito, puis Natacha m’a pénétré tout doucement centimètre par centimètre. Pour la première fois de ma vie je me prenais une queue entre les jambes. Des copines m’avaient déjà prise avec un gode ceinture, mais ça c’était autre chose. C’était dur, chaud et ça m’emplissait complètement. Ses mouvements de vas et viens étaient lent, je sentais Natacha s’enfoncer de plus en plus profond dans mon intimité. Elle a eu envie de quelque chose de plus sauvage et m’a demandé de me mettre à quatre pattes. Je me suis docilement exécutée. J’ai écarté grand mes cuisses et me suis bien cambrée. Elle s’est agenouillée derrière moi, a empoigné mes hanches et m’a pénétré d’un coup. Ses coups de reins se sont faits rapides, mes fesses claquaient contre ses cuisses, mes seins ballotaient d’avant en arrière, c’était trop bon. Je ne gémissais pas, je criais de plaisir. Elle s’est arrêtée en poussant un râle et s’est vidée bien au fond de ma petite chatte toute ouverte. Nous nous sommes ensuite allongées l’une contre l’autre nos mains explorant nos corps en sueur. Elle a dormit chez moi et autant vous dire que la nuit a été plus que chaude… Mais je ne l’ai pas revu depuis.
    Voila pourquoi aujourd’hui je suis un peu perdue. Je ne sais pas si j’aime les hommes, les femmes où les deux peut-être. La seule chose dont je suis sur, c’est que j’ai aimé avoir une queue entre les jambes.

    Bisous à tous ceux qui passent par ici.

    Ps : Si une femme s'est déjà retrouvée dans ma situation, je suis preneuse de conseils. Merci

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Alex240 :
Huum tres belle histoire
Posté le par frantzi :
je veux te faire jouir moi aussi
Posté le par Femme en chaleur :
Bonjour
Voilà , j'ai 34 ans je suis lesbiene célibataire , mon fantasme c'est de faire une partie de jambes en l'air avec un trans , j'ai déjà coucher avec pas mal de mecs au paravant ,
Mais se faire prendre par une femme équipée d'un vrais queue .... Waw .... C'est le rêve ...
Si intéresser je suis open ... Venez nombreuses me butiner ... Avec votre dar ...
Posté le par Mélissa :
boujour jennifer, tout comme tout toi, j'ai gouter au plaisir d'un pénis de femme sauf que cela va bientot faire 3ans que cela m'est arriver.

la conclusion a la quelle je suis arriver est que je suis attirer par les trans. de plus cela va va faire 1 ans et demi que je suis en couple avec une trans.pour tout le monde qui ne nous connait pas très bien nous somme un couple lesbienne mais en réalité, ma merveilleuse Naomie me baise chaque soir à l'aide de son 11 pouces. mon dernier conseil n'est pas peur de l'opinion des autres.
Posté le par Anonyme :
Degouttant
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact