Partouze entre amis

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 239 22

    Partouze entre amis

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour lecteurs et lectrices.

    Tout d’abord bonne année à tous les coquins et coquines qui passent sur Dialogue69 que j’ai découvert depuis peu. J’apprécie le faite que ce site permette aux petites coquines comme moi de raconter leurs histoires sans la moindre censure, sans avoir peur des mots.

    Je m’appelle Carine, j’ai trente-quatre ans. Je suis métisse, une poitrine généreuse, un cul bien bombé, bref de quoi se mettre sous la main.
    La petite histoire que je vais vous raconter s’est déroulée le soir du 31 décembre. Je passais le nouvel an chez moi avec des amis. Il y avait André et Elisa, un couple que je connais depuis plus de cinq ans. Il y avait aussi Benjamin et Mathieu, deux de mes meilleurs amis.

    Après le repas nous avons fait une pêche à la ligne pour nous amuser. Je suis tombée sur une paire de menottes en fourrure rose, enfaite tous les gadgets tournaient autour du sexe. Au fond de moi j’avais très envie d’essayer tous ses jouets mais je n’osais rien dire. Mathieu lui n’a pas hésité, il a joué le policier et m’a passé les menottes. Un climat d’excitation flottait dans l’air. J’étais là, à genou par terre, les mains menottées dans le dos.

    Mathieu a continué à expérimenter les jouets. Il a saisi un plumeau et l’a passé sur mes bras puis sur ma nuque ce qui m’a donné des frissons. Puis emporté par l’envie il m’a enlevé les menottes et ma robe. J’étais nue devant mes invitées, et cela me faisait mouiller. Mes tétons trahissaient mon désir. Mathieu m’a bandé les yeux et m’a guidé pour que je m’asseye, bon là je crois que tuons le monde hallucinait de ce qui était en train de se passer, mais il faut dire qu'avec un jeu comme ça, je ne vois pas comment ça aurait pu se passer autrement. Au bout de quelques minutes des mains ont exploré mon corps. Je ne pouvais pas savoir qui c’était, je sentais juste qu’il y avait au moins deux personnes qui me caressaient. J’avais une main sur chacun de mes seins et une autre me caressait la chatte. Deux doigts se sont enfoncés dans mon vagin. Je les ai accueillis en gémissant. Les doigts rentraient, sortaient puis rentraient de nouveau me faisant mouiller à chaque fois à peu plus.
    J’entendais des gémissements, qui ne pouvaient provenir que d’Elisa. Apparemment on s’occupait d’elle aussi. Quelque chose s’est insinué dans mon petit trou, surement le plug des pêches à la ligne. Il était impressionnant et je le sentais bien glisser le long des parois de mon anus. C’était bon, j’aimais avoir mes deux orifices occupés. J’entendais des claquements de chair contre chair et des couinements ce qui décuplait me plaisir.

    Soudain, on m’a soulevé du canapé et on m’a assise sur le bord d’une commode. Mathieu m’a enlevé mon bandeau. J’ai alors vu Elisa se faisant prendre en levrette par son homme. Ses yeux étaient fixés sur ma petite chatte toute ouverte. Elle avait l’air d’apprécier ce qu’elle voyait. Jamais je n’aurais cru faire un tel plan avec mes invités ! Vous vous imaginez ? Faire une partouse avec vos meilleurs amis ? Prendre votre femme en regardant une amie se faire défoncer ?

    Mathieu et Benjamin étaient nus. Ils étaient tous les deux très bien montés, bien au-dessus de la moyenne. Ils m’ont tous les deux enfoncés leur queue dans la chatte, en même temps. Jamais mon vagin n’avait été aussi occupé. Ils ont synchronisés leur mouvement de vas et viens. C’était très excitant de voir leur sexe disparaître en même temps dans moi. Mon couple d’amis me regardait me faire prendre ce qui les faisait redoubler de vigueur.

    Mes deux partenaires se sont retirés de moi et m’ont demandé de me mettre à quatre pattes. Mathieu s’est agenouillé derrière moi et a commencé à me sodomiser tandis que Benjamin enfonçait sa queue dans ma bouche jusque dans ma gorge. J’étais secouée de tout côté, j’avais du mal à respirer. Je sentais mon anus s’ouvrir de plus en plus pour accueillir bien profondément le sexe qui me défonçait, j'avais l'impression d'être dans un film porno, mais en deux fois plus excitant.

    Elisa hurlait de plaisir et son homme a stoppé ses vas et viens lorsqu’il s’est vidé bien au fond d’elle. Ce qu’elle a fait ensuite a été l’élément le plus surprenant de la soirée. Elle s’est placée sous moi et a plongé sa langue dans ma petite chatte trempée. C’était la première fois qu’une femme me faisait un cunit et j’ai adoré. Elle savait exactement quoi faire avec sa langue pour me faire grimper au rideau. Je jouissais, je jouissais encore et encore, une langue dans mon vagin, une bite dans mon cul et dans ma bouche.

    Mathieu a explosé bien au fond de mon petit trou et quelques secondes après Benjamin s’est vidé dans ma bouche.

    Et voilà comment j’ai commencé l’année, en me faisant baiser par mes amis et lécher par une femme et je dois l’avouer, c’était divin !

    Je vous embrasse, là où vous le voulez, car franchement je ne suis plus à ça près !

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par sisleyblack69 :
Huuum!!! bon début d'année!!!
Posté le par louise :
j'aurais bien aimé être ton amie ce soir là! je me suis bien doigté en lisant ton histoire! ;)
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact