Couple libertin

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 177 27

    Couple libertin

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Vos histoires m'excitent, me font mouiller tellement que je me caresse tout en m'identifiant aux héroines, tantôt cochonnes, parfois soumises ou très libertines. Pourtant aujourd'hui c'est à mon tour de vous faire une confidence...Mais avant de plonger dans mon récit, je vais vous parler un peu de moi . Je suis Aurélia et j'ai 27 ans. Mon père est mauricien et ma mère est française . Un joli métissage exotique qui me différencie des autres filles. Physiquement , je suis loin d'être parfaite cependant je suis heureuse de mon sort : mes fesses sont fermes et super bombées ; mes seins ( du 90B ) ne sont pas très gros mais compensent par de gros mamelons bruns fonçés hyper sensibles. Pour ce qui est de mon minou, je suis une grande adepte "du ticket de métro"...

    Jamais mariée , je vis une belle histoire avec Alexandro depuis deux ans. Avant lui, mes relations amoureuses n' éxédaient jamais plus d'un mois. J'étais un papillon de nuit en recherche perpétuelle de sensations fortes jusqu 'à notre rencontre . Moi qui déteste la routine, j'ai enfin trouvé un homme imaginatif et plein de ressources. Aujourd'hui encore, j'en n'ai un bon exemple avec ce qui va suivre.

    En dînant chez des amis , Alexandro a fait la connaissance de Jacky , un entrepreneur d'une ville voisine. Ils ont pas mal discuté tout au long de la soirée.
    J'étais occupé à bavarder avec de bonnes copines cependant avant de partir , Alexandro a insisté pour me présenter son nouvel ami . Le regard gourmand de Jacky sur ma robe un peu trop échancrée ne m'a pas échappé . Et quand il a exercé une légère pression au creux de ma paume de main , cela m'a beaucoup troublée.

    Trappu et costaud, il émane de lui une espèce de bestialité qui me donne des frissons. Je sens qu' Alexandro observe la moindre de mes réactions. De retour à l'appartement, Alexandro me taquine, en disant que Jacky n'as pas cesser de faire des compliments sur moi. Je prends les choses sur le ton de la plaisanterie et l'on passe à autre chose sauf que deux jours plus tard Alexandro remet cela sur le tapis. En clair il me propose un plan Q avec ce mec, car il aimerai me regarder me faire baiser par ce type aux airs de brute . J'aime sa franchise et le simple fait de penser que je vais pouvoir me livrer à mes plus bas instincts fait grimper la température de mon corps. Nous avions déjà pas mal parler de ce genre de plan, mais là, je pense que ça va être du réel !

    Alexandro arrange un rendez vous un soir de la semaine et choisit lui même la tenue de petite allumeuse que je vais porter. Son choix s'arrête aussitôt sur une robe d'été rouge sans bretelles et archi courte que je n'ai pas encore eu l'occasion de porter. Pas de sous vêtements précise t il. Nous arrivons chez Jacky munis d'une boite de préservatifs et d'une bonne bouteille de Cognac.

    Nous sommes accueillis comme des rois, Jacky nous fait visiter sa vaste demeure, la conversation est fluide, le regard de Jacky en fin connaisseur glisse plusieurs fois sur ma robe indécente, et Alexandro un bras possessif autour de ma taille, me pousse gentiment vers le salon.

    Jacky en parfait hôte, prépare de un cocktail à base de brandy et de crème de menthe, la glace pillée fond rapidement dans nos coupes par cette chaude soirée d'été. Quand j'y réfléchis bien, Jacky n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler "mon type d'homme", mais tout comme la fois précédente , je perçois dans sonregard une lueur farouche qui réussit à me troubler bien plus qu'il n'y parait. Il porte un ensemble en lin écru qui fait ressortir son teint mat et ses boucles de cheveux noirs. Son corps robuste et puissant semble avoir été taillé dans la pierre.

    J'occupe une large fauteuil de cuir, Alexandro lui s'est assis sur le sofa avec Jacky. Ils paraissent sur la même longueur d'ondes. Une douce musique envahit la pièce, c'est Jacky qui a actionné le lecteur cd, instinctivement je me lève, sous le regard amusé des deux hommes et je me laisse aller à onduler en écoutant le rythme lanscinant de la musique. Leurs yeux sont braqués sur mon corps sexy qui balance, mes hanches qui remuent avec sensualité, ils sont à moins de trois mètres de moi et je danse pour eux car je sais qu' Alexandro adore quand je l'allume de cette façon et ce soir je ne vais pas m' en priver puisque qu'en principe , il doit uniquement se contenter de nous mater.

    Jacky se lève pour me rejoindre et sans même un mot écrase sa bouche sur la mienne tout en me poussant fermement vers le canapé. Un frisson glisse tout le long de ma colonne vertébrale. Alexandro maintenant assis à ma place dans le fauteuil semble captivé par la scène. Comme je m'y attendais , Jacky a du mal à cacher sa brutalité mais ce n'est pas désagréable : à peine a t il descendu la fermeture de ma robe, qu' il m'étale sans douceur sur le canapé pour m' aspirer les mamelons, sa bouche forme une ventouse en gobant toute l'auréole, ce qui m'arrache un petit cri de plaisir suivit d'un long gémissement d'extase. J'ai le temps de jeter un oeil vers Alexandro qui a sorti sa belle bite tendue au max, et qui avec des gestes lents se branle méthodiquement , son regard vicieux est braqué vers moi dans l'attente de me voir m'encanailler un peu plus.

    Jacky se déshabille assez vite et je sens une forte chaleur envahir ma chatte à la vue de son bel engin dressé qui semble plus gros que la moyenne normale. Trés vite j'en suis pour mon grade car Jacky saisit ma crinière de lionne et m'attire jusqu'à son gland rose ou perle une gouttelette laiteuse pour me baiser la bouche de manière hardos. De nature cochonne je ne peux m'empêcher d'exulter en sentant ce gros morceau de viande forcer mes lèvres au point que je suis obligée de les ouvrir le plus possible, avec une force décuplée Jacky ne se gène pas pour s'enfiler à fond et sans retenue jusque dans mon gosier, m'arrachant des hauts le coeur suivit de crachats...

    Je suis suspendue à cette grosse bite qui remplie ma bouche en la forçant, des coups de reins qui me force à ouvrir toujours plus grand mes lèvres . Il me bloque de longues minutes quand il sent que ça va venir,attend que ça se calme et recommence à me baiser la bouche me laissant à peine reprendre mon souffle.

    Jacky éjacule par jets réguliers des grosses doses de foutre , Alexandro s'approche de nous et prend un plaisir évident à vérifier que j'avale bien tout au fur et à mesure, leurs grognements d'animaux en rut m'excite tellement que je passe ma main entre mes cuisses glissantes pour écraser mon clitoris entre mon pouce et mon index .....

    Je suis chaude comme la braise et la vue de ces queues puissantes encore brillantes de jute me fout dans un état second. J'ai envie d'exiber ma chatte devant notre tout nouvel ami et c'est de ma propre initiative que je m'asseoies sur le bord de la table basse pour écarter mes jambes comme une vicieuse et mettre en avant
    tous mes atouts.

    Cest plus fort que moi je peux pas m'empêcher de me retourner et de me foutre sur les genoux mon cul incliné dans leur direction, les mains plaquées sur mes fesses afin d"ouvrir tout grand l'intimité de ma raie et plus bas mes lèvres appétissantes ruisselantes de mouille, leur offrant la totalité de ma croupe.
    J'ai beau me dire qu'il faut être une sacrée salope pour se conduire ainsi, je continue sur ma lancée mais Jacky m'attrape par les épaules et je sens que je vais enfin récolter ce que je mérite.

    Les premières claques me surprennent juste un peu mais au bout de la sixième, je me cambre à fond et me laisse faire grisée par cette fessée magistrale... Je dois être 'à point' parce que Jacky toujours brutal soulève et écarte mes fesses en même temps pour coller son gland tout contre mon trou de bal ; j'adore cette sensation assez spéciale, le gland lourd et humide qui tapote l'entrée de mon anus mais je n'ai pas le temps de penser parce que Jacky qui a du entendre mes prières, enfile une capote et rentre sans plus attendre dans ma cavité anale et s'acharne dessus pour s'y enfiler jusqu'a temps que son gros sac de couilles s'éclate sur mon cul.

    Ha c'est trop bon... Ca claque, ça adhère bien, je gémis tellement heureuse de ce traitement. Alexandro qui savoure toujours le spectacle et écrasant ses couilles sur le sofa décide de participer. Il se faufile en dessous de moi et commence à lécher amoureusement mes mamelons . Il descend jusqu'entre mes cuisses et pendant que je me fait enculer il me lèche à grands coups de langue mon minou, ensuite, j'ai du mal à me contenir car j'ai le corps qui tremble et pourtant je réussis à m'emboiter sur la bite de mon chéri, plusieurs fois, ça dérape un peu et la queue ressort mais je me concentre et j'arrive enfin à l'aspirer dans ma chatte gourmande.

    Deux bites martèlent mes orifices, me remplissent, me font crier comme une truie, à tour de rôle elles me ravagent, agrandissent encore plus mes trous dont les muscles sont tout détendus à cause de leurs épaisses bites... Ils sont aussi endurants l'un que l'autre ça me permet de prendre mon temps pour jouir, d'apprècier quand je suis pleine à ras bord ....L'explosion ne tarde pas à venir, pour chacun de nous...Je m'assoupis quelques instants, la main d'Alexandro caresse tendrement mon front , le signal pour me dire qu'il est temps de rentrer.

    J'ai remercié Alexandro pour son ouverture d'esprit et son sens du partage, car tous les hommes n'acceptent pas facilement ce genre de compromis. Je dois vous quitter mais je reviendrais très vite, si un autre plan Q aussi sympa que celui ci, se profile à l'horizon...

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par cochon17 :
Adorable salope, fait toi bien défoncer beaucoup de bonheur bises sur ta chatte
Posté le par Sisleyblack69 :
Très exquis et excitant; si seulement je pouvais avoir une fille aussi ouverte d'esprit que toi et qui apprécie ce genre de partage, j'en serai ravi...!!! Kiss!
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact