Elle découvre la fessée

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 104 22

    Elle découvre la fessée

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour, je me présente, Emmie, j'ai 23 ans,
    je suis une petite brune aux yeux noirs et à la peau blanche, un peu timide, mais adorant le sexe, et l'année dernière, j'ai découvert la fessée.

    Je venais de rencontrer Olivier, mon copain, et c'était la première fois que nous faisions l'amour ensemble. Nous avions un peu bu, et je pense que c'est pour ça aussi que je n'ai rien fait quand j'ai reçu ma première fessée, pendant une levrette. Sa main n'avait pas été leste, la chaleur se répandit sur toute ma fesse droite, chaleur qui montait aussitôt à mon visage sous le coup de la surprise et de l'humiliation. Je ne réagis donc pas, et de même pour la seconde, et la troisième.

    Je n'osais pas lui parler tout de suite de mon trouble, mais y pensait parfois. Seule dans mon lit, je me surpris à ressentir la même chaleur rien qu'en y songeant. Plusieurs fois je constatais que la pensée de ces fessées rendait mon sexe tout humide.

    Un soir, j'étais en train de laver la vaisselle quand Olivier rentra à l'appart. Je lui dis bonsoir sans m'interrompre pour autant, et le sentis se coller à mon dos. Il m'agrippa par les hanches pour me coller son érection aux fesses, puis m'attrapant par la taille il me tint courbée, et commença à me fesser. Il me fessa à plusieurs reprises, très fort, et cette fois je ne refoulais pas mon excitation. Le cul tendu vers lui j'en redemandai, encore et encore, gémissait, criait parfois. Il m'envoya sur la table de la cuisine, baissa mon pantalon et collait sa bitte turgescente sur mes fesses, caressait ma chatte trempée avec son gland.

    Je le suppliai alors de me prendre, de me mettre son sexe tout entier, de me baiser fort. Il voulut d'abord que je le suce, mais mon excitation était elle que je dus me caresser frénétiquement pendant que je léchais et engloutissait son pénis. Je gémissais, ma voix étouffée par sa queue dans ma gorge.

    Puis il me redressa, me retourna pour me plaquer à nouveau sur la table, et m'ordonna de me caresser le sexe, ce que je fis avec délice, pendant qu'il m'administrait encore quelques fessées. Excitée à la vue de ma jouissance, il se mit à gémir à son tour, me répétant qu'il aimait me voir me branler, qu'il aimait ma chatte, et qu'il allait me la défoncer.

    Ce qu'il fit, en m'enfonçant sa queue profondément dans un râle commun, me collant ses couilles sur le clitoris. Je continuais à me branler, et obtins un orgasme long et intense qui me laissa encore toute excitée. Quelques aller retours après il giclait tout son foutre au fond de ma chatte, me plaquant fort contre lui en m'agrippant par les hanches.

    La séance toucha à sa fin après des sourires complices et un tendre câlin, ce fut court, mais intense.

    Depuis, la fessée n'est plus une exception mais une règle. :)

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par danycat :
Je suis d'accord avec toi d'être fessée me fait mouiller
Posté le par gust69 :
tu as du prendre beaucoup de plaisir je veux bien te donner la fessée
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact