Avec le père de son copain

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 515 58

    Avec le père de son copain

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut à tous, lecteurs de Dialogue69 !!

    Moi c'est Adeline, j'ai 23 ans, et je suis étudiante en psycho. Je suis une petite blonde, les yeux bleus, le dos hyper cambré pour mettre en valeur mes jolies fesses et un petit 85 C qui plaît beaucoup en général ;)

    Cela fait quelques mois que j'ai un nouveau copain, Valentin, étudiant dans ma promo. On s'entend plutôt bien, au lit c'est pas mal, bref tout roule. Enfin jusqu'à samedi dernier, où j'ai passé ma première nuit chez ses parents, qui nous avaient invités à manger.
    La soirée s'est déroulée bizarrement, puisque à peine arrivée j'ai tout de suite senti les regards insistants du père de Valentin. Il est vrai que je m'étais habillée plutôt sexy ce soir là, mais plutôt pour faire plaisir à mon copain : une petite robe pull noire, des bottines à talons, et un soutien-gorge balconnet qui faisait ressortir ma poitrine et dont la dentelle dépassait légèrement...

    Son père, Charles, m'a donc reluqué toute la soirée, me faisant quelques clins d'oeil et me frôlant le bas du dos dès qu'il passait derrière moi...Je ne vais pas vous mentir, ce petit jeu m'a plu, j'aime le sexe, et c'était la première fois qu'un homme d'âge mûr me chauffait comme ça...
    Je suis donc rentrée dans son jeu, et lui ai fait du pied sous la table pendant que nous mangions. J'ai tout de suite vu qu'il était excité, et au vu de la bosse que j'ai pu sentir avec mon pied entre ses jambes, j'ai supposé que je lui faisais beaucoup d'effet...

    Après avoir débarrassé, nous sommes monté Valentin et moi pour passer la soirée un peu tranquille, et nous avons fait l'amour. J'étais particulièrement excitée puisque je pensais à son père, qui était dans la pièce juste à côté, et je pense que mes gémissements étaient si intenses qu'il a pu en profiter largement...

    Vers 2 heures du matin je me suis levée pour aller boire un verre dans la cuisine. Je portais une nuisette en satin, près du corps, avec de la dentelle blanche sur le haut des seins. J'ai entendu du bruit et me suis retrouvée nez à nez avec le père de mon copain, en caleçon au milieu de la cuisine lui aussi.
    J'ai tout de suite senti l'excitation monter, il était plutôt bien gaulé pour un mec de 50 ans, et quand il a posé ses yeux sur mon corps, l'excitation a redoublé...Je ne portais pas de culotte et tant mieux car je pense qu'elle aurait été vite trempée.

    Je me suis approchée et me suis collée dos contre lui...Il n'a rien dit et s'est laissé faire, sans me toucher. J'ai commencé à onduler en me frottant contre lui, collant mon petit cul contre son entrejambe qui devenait petit à petit très dure. J'ai pris ses mains et les ai posées sur mes hanches, j'avais envie qu'il me caresse, qu'il me touche...

    Il a commencé à relever ma nuisette et s'est aperçu que je ne portais pas de culotte...Il a caressé mes fesses rebondies, pendant que je continuais à l'exciter en me cambrant sous ses caresses... Je me suis retournée et l'ai embrassé goulument. J'avais envie d'être prise par cet homme, rapidement et violemment.
    Je me suis agenouillée, il semblait un peu peureux de se faire surprendre par son fils ou sa femme, mais j'étais trop excitée pour penser à ça, j'avais envie de prendre sa grosse queue dans ma bouche...J'ai baissé son caleçon et ai enfourné son gland entre mes lèvres, il était chaud et lisse, et ma langue tournait langoureusement le long de son sexe.
    C'était trop bon, j'en redemandais, j'enfonçais sa queue bien dure au fond de ma gorge, à en avoir mal tellement j'étais excitée...
    Il me tenait les cheveux d'une main ferme, me les tirant un peu, et de son autre main faisait glisser une bretelle de ma nuisette pour faire sortir un sein.

    J'avais les tétons durs, il me les pinçait tous en gémissant, mes vas et viens étaient plus profonds, j'avais envie qu'il me baise avant de jouir dans ma bouche. Je me suis relevée et lui ai chuchoté à l'oreille de me baiser encore plus fort que son fils tout à l'heure. Il m'a répondu que j'étais une vilaine fille de lui demander ça, mais qu'il avait trop envie de me baiser pour me laisser repartir...

    Je sentais la mouille couler le long de mes cuisses chaudes, je continuais de tenir son sexe énorme...Il m'a alors attrapé par les hanches et ma hissé sur la table de la cuisine, j'étais allongée, les jambes relevées contre son torse. Il a relevé tout doucement ma nuisette, découvrant mon sexe épilé intégralement. Alors qu'il léchait ma mouille le long de mes cuisses tout en remontant je commençais à gémir de plus en plus fort, je n'en pouvais plus, je commençais moi aussi à avoir peur que mon copain débarque mais j'avais trop envie de me faire prendre !!!

    Il a arraché le haut de ma nuisette, découvrant totalement mes deux seins ronds, durs et chauds, qui pointaient...Il s'est alors penché pour m'embrasser, me saisissant la nuque et tirant mes cheveux puis, avant que je ne comprenne quoi que ce soit, m'a pénétré violemment. J'ai senti sa queue me transpercer, allant au plus profond de moi, c'était bon....

    Il a commencé à aller et venir de plus en plus vite et fort, ses coups claquaient contre mes cuisses ouvertes, il me baisait si fort que je commençais à pousser des petits cris !! Il m'a alors chuchoté à l'oreille que j'étais une belle salope qui méritait d'être traitée ainsi, et s'est retiré pour m'attraper par les hanches.
    Il m'a retourné contre la table, j'avais désormais les seins qui frottaient contre le bois pendant qu'il retroussait à nouveau ma nuisette.
    Il m'a alors prise d'un coup sec, faisant claquer ses boules contre mon cul, j'aimais ça c'était bon, j'étais au bord de l'orgasme en permanence, il me tirait les cheveux vers l'arrière en continuant de me traiter de petite salope...

    Il a alors saisi la bouteille de champagne qui traînait sur la table et a commencé à frotter le goulot contre mon cul. Le contact froid du verre m'a fait gémir de plaisir, et encore plus quand il a commencé à me l'enfoncer rapidement dans les fesses, il faisait des vas et viens aussi rapides que sa queue dans ma chatte, mon cul s'élargissait au fur et à mesure, je criais de plaisir pendant que ses râles se faisaient de plus en plus forts...J'avais mal mais tout était si bon, mes trous étaient comblés, j'ai fini par jouir dans un long gémissement pendant que mon futur beau-père retirait la bouteille pour me pénétrer à son tour et cracher tout son foutre dans mon petit cul défoncé.
    J'ai senti son sperme chaud couler entre mes fesses pendant qu'il me donnait une petite fessée en me disant que son fils avait de la chance d'être tombée sur une si belle salope, joli compliment non ?

    Je suis toujours avec Valentin, mais inutile de vous dire pourquoi je reste avec lui...Son père nous a invités à passer le week-end à venir chez eux, vous pensez bien que je ne me suis pas faite prier...;)

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par nabokov :
Dommage qu'on ne puisse se rencontrer. Je pense qu'on se serait apprécié mutuellement...
Posté le par sisleyblack69 :
Une vrai salope comme je les aime!!! kiss
Posté le par Adeline :
L'un et l'autre : ce serait avec grand plaisir...;)
Posté le par maxime :
Eu nan, moi je te ferai mal avec ma grosse bite :)
Posté le par Libertin :
Si j'étais ton copain je te demanderai de sucer des mecs devant moi ça m'exciterai beaucoup.
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact