Enculée par le prof

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 294 41

    Enculée par le prof

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    La semaine dernière, il m'est arrivée une histoire incroyable ! Tout d'abord, je me permets de me présenter ! Je m'appelle Manuella, je suis brune, j'ai les cheveux très longs, les yeux noisettes, pas très grande et fine mais une silhouette latine : pas besoin de vous dire que mon cul est très cambré et bombé, j'en suis plutôt fière ;) J'ai 19 ans et je suis étudiante en art.

    Je suis plutôt attirée par le sexe (autan préciser que certaines de nos soirées étudiantes sont très chaudes !) et il m'arrive souvent de me caresser entre les cours quand je suis seule dans un amphi par exemple ! Il m'est aussi arrivée de masturber un camarade pendant un cours, que voulez vous je ne résiste pas à une belle queue bien dure !

    Bref, ce jour là, j'étais dans la bibliothèque de la fac, il était assez tard et il faisait très sombre. Tout était calme et silencieux, j'ai donc décidé de faire une petite pose. J'étais en petite jupe et bas et, me croyant seule, je me suis donc laissée aller sur ma chaise, j'ai relevé ma jupe, écarté mon string et commencé à me caresser doucement. La sensation de mes doigts sur ma petite chatte déjà bien humide était délicieuse et j'ai vite commencé à gémir dans la grande salle vide. Ce que je ne savais pas c'est que je n'étais pas seule ! en effet, un professeur était lui aussi resté tard pour finir de préparer un cours !

    M'entendant gémir, il s'était glissé entre 2 rayons de livres et m'observait me caressant et gémissant de plus belle. Je ne l'ai remarqué que lorsqu'il a commencé à se branler en me regardant ! Il était beau sa queue énorme allant et venant dans sa main ! Environ 47 ans, les cheveux grisonnant, un regard bleu azur qui épiait le mouvement de ma main sur ma chatte.

    Il faut dire que pas mal d'étudiantes fantasmait beaucoup sur lui ! Bel homme, athlétique et très baraqué, je voyais qu'il était aussi très bien pourvu par la nature ! Nous avons continué à nous masturber l'un en face de l'autre un moment encore. Sa queue était énorme, je voyais son gland luisant sortir de sa main, je n'avait qu'une envie : qu'il me la mette au fond de la gorge ! Plus il se branlait, plus ça m'excitait : mes tétons pointaient sous ma chemise, je mouillais comme une folle, ma langue passait sans arrêt sur les lèvres gourmandes...

    Au bout d'un moment, il a fini par céder à ses envies ! Il s'est approché de moi, son gland trempé bien gonflé de désir et je l'ai entendu me dire : "suces-moi !" Là, je peux vous dire que le désir et l'envie de son sexe a surpassé toutes mes réticences !

    J'ai pris la grosse queue de mon professeur dans la bouche et je me suis mise à le sucer goulûment ! Elle était délicieusement dure et chaude ! J'ai senti sa main saisir ma nuque et il a commencé à baiser ma bouche, s'enfonçant toujours plus dans ma gorge, à tel point que j'en étouffe presque ! De son autre main, il arrache littéralement mon chemisier et se met à malaxer mes seins. Je l'entends grogner de plaisir et ça m'excite encore plus !

    Je me sens alors soulevée et retournée, il me courbe sur la table d'étude et là se met a me baiser, vite et fort. Je ne peux m'empêcher de hurler de plaisir ! Je le sens glisser un de ses doigts humides dans mon petit trou ! Celui qui n'a jamais encore été visité ! Il veut me dépuceler le cul et pire j'en ai une envie folle ! Sa queue va et vient dans ma chatte à une allure folle, il a pris mes mains et me les maintient dans le dos , je suis toute à lui ; je ne peux rien faire ! Je jette un coup d'oeil en arrière et je le voit quasiment nu, très grand, musclé, un regard pervers et sévère, je ne le reconnait plus !

    Sa queue trempée de ma mouille sort de ma chatte et glisse entre mes fesses, mes bras me font mal et je lui dis dans un souffle : "je ne l'ai jamais fait !" J'entends alors un ricanement et je sens son énorme queue entrer d'un coup en moi ! Il l'a fait ! Il m'a enculée ! Il se met à me tirer en arrière par les bras tout en me limant le cul à toute allure. ça fait mal, je ne retiens pas mes sanglots et on dirait que ça l'excite encore plus ! Puis la douleur a laissé place à la jouissance. Il a lâché mes bras, m'a attrapée par les hanches et a redoublé ses coups de boutoir ! Au bout d'un long moment, j'ai entendu un grognement profond accompagné d'une chaleur douce dans mon petit trou malmené. Il a joui dans mon cul, de longues giclées chaudes et douces. Il m'a laissée comme ça sans me dire un mot, l'anus palpitant et moite de sa jouissance à moitié nue et courbée sur la table.

    Depuis, je me masturbe souvent en repensant à cette soirée. Il est un bon professeur et a été un bon maître pour moi. et je ne rêve que d'une chose : qu'il m'encule à nouveau !

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par danycat :
Bien sur qu'il faut continuer et pas seulement ton cul ,offre lui ton corps pour réaliser tout tes fantasmes
Posté le par ina :
J'ai envie ma chérie...
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact