Elle baise avec son beau fils

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 557 55

    Elle baise avec son beau fils

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bonjour aux petits coquins et coquines qui comme moi viennent sur ce site pour se chauffer… et se laisser aller à imaginer des choses et même parfois à glisser une main quelque part.

    Depuis toujours les hommes et le sexe sont mes faiblesses et j’ai du mal à rester fidèle. Je croyais avoir résolu ce problème il y a un an. J’ai rencontré l’homme parfait, beau séduisant, une situation financière confortable et surtout très bon amant. Il m’a demandé en mariage 6 mois après notre rencontre et je dois dire que j’étais sur un petit nuage. Et seulement quatre mois après qu’il m’ai passé la bague au doigt, j’ai fait quelque chose, quelque chose de mal… Mais avant de vous raconter toute cette histoire je me dois de me présenter. Je m’appelle Lise (c’est un pseudonyme je ne peux pas me permettre de vous dévoiler mon vrai prénom). J’ai 39 ans. Grande, des cheveux châtains mi-long, des yeux noisette. Je pense que je ne suis pas trop mal pour mon âge, je remarque souvent le regard de certains hommes se perdre dans mon décolleté, il faut dire aussi que je fais un bon 95D.

    Cela s’est passé il y a deux mois. Mon mari était parti en déplacement pour affaire pour un mois et je me retrouvais seule à la maison, avec son fils. Alex (pseudonyme) est un grand blondinet de vingt ans. Adepte des salles de sport, il a un véritable corps d’Apollon. Une fois je l’avais surpris en train de se masturber et j’avais noté que la taille de son sexe était largement au-dessus de la moyenne. Cela m’avait un peu excitée et j’avoue que je n’ai pu m’empêcher d’imaginer la sensation que me procurerait se membre. Donc j’étais seule avec lui depuis déjà deux semaines. C’était le week-end. Il avait invité quelques amis et pour ne pas les déranger, je m’étais réfugiée à l’étage de la maison. Minuit passé ils n’étaient toujours pas partis et j’ai fini par m’endormir. J’ai le sommeil plutôt léger et au beau milieu de la nuit j’ai senti quelqu’un se glisser sous ma couette. Des mains ont commencé à se promener sur mon corps, à palper mes formes. J’ai allumé la lumière et me suis retournée. Alex était à côté de moi, nu comme un verre. Et moi je ne portais qu’une petite nuisette, sans-sous vêtement.

    - Mais qu’est-ce que tu fais là ? me suis-je exclamée.
    - J’ai envie de te faire crier. M’a répondu mon beau fils.
    - Quoi ?!? J’ai 19 ans de plus que toi, et je suis mariée avec ton père. Sort de ma chambre tout de suite.

    Il sentait vraiment l'alcool et il n'était plus lui même...je ne l'avais jamais vu comme ça.

    C’est alors que j’ai senti deux doigts pénétrer mon petit abricot.

    - Non arrête ! ai- je protesté.

    Je crois que c'est le moment le plus hallucinant que j'ai vécue de toute ma vie, je ne savais pas si c'était réel ou si je rêvais...

    Mais il ne s’est pas arrêté et mes protestations se sont transformées en gémissements. Des vagues de chaleur se propageaient dans mon corps. Alex s’est collé à moi. Je sentais sa tige durcit appuyé contre mes cuisses. Ses doigts avaient entamé un lent balai dans mon palais des plaisirs et je me sentais de plus en plus mouillée. Mon cerveau s’est mis en veille, et je laissé le plaisir m’envahir. Mon beau fils s’est allongé sur moi. Il a baissé les bretelles de ma nuisette et sa langue a exploré mes seins. Il aspirait mes tétons avec délicatesse. Sa verge frottait ma fente. Mes mains ont appuyé sur ses fesses et il a doucement glissé en moi. Son membre m’emplissait totalement, il faisait de lent vas et viens, me faisant apprécier chacun de ses centimètres. Petit à petit ses vas et viens se sont faits plus rapides. Tout en me pilonnant, il léchait mon cou et mon lobe d’oreille. J’étais au bord de l’orgasme lorsqu’il s’est retiré de moi. Il a posé ses lèvres sur ma vulve, et a aspiré mon bouton gonflé. Il m’a ensuite habilement retourné sur le côté et est venu se collé dans mon dos. Son sexe a appuyé sur ma rondelle et j’ai reculé mes fesses en arrière. Je me suis empalée sur son énorme tige qui est rentrée jusqu’au fond de ma grotte. Ses bras m’ont encerclés me collant encore un peu plus à lui et il a entamé une sodomie toute en douceur. Je ressentais des picotements dans tout mon corps, c’était divin. Son père ne me prenait pas souvent par derrière et pourtant j’adorais ça. Sa bouche s’est approchée de mon oreille.

    - Je peux y aller maintenant ? M’a-t-il demandé.
    - Oh oui… Défonce-moi.

    Il est devenu sauvage. Ses coups de reins se sont faits rapides et profonds. Il s’acharnait dans mon anus comme un marteau piqueur et j’aimais ça… Je ne gémissais plus, je criais me moquant totalement de ceux qui pourraient m’entendre. Il enfonçait sa verge, la ressortait puis la renfonçait de nouveau. Mes fesses claquaient contre ses cuisses, ma cyprine souillait les draps. J’ai senti l’orgasme monté, monté puis explosé dans tout mon corps. Alex m’a très vite rejoint dans ma jouissance et a déversé sa semence bien au fond de ma grotte. Mon corps était agité de spasme et j’ai eu du mal à redescendre sur terre. J’ai commencé à avoir des remords qui ont été très vite dissipés par mon beau fils qui m’a prise une nouvelle fois sous la douche.

    J’ai complètement succombé ce soir-là. Il faut dire que lorsque le désir s’empare de nous, il est difficile de résister et je pense que beaucoup d’entre vous comprendront ça et d'autres ne comprendront pas du tout.

    Et le pire c’est que nous n’en sommes pas restés là. Cela fait deux mois que nous faisons l’amour comme des bêtes partout, dès que nous en avons l’occasion. Il n’y a pas de sentiments entre nous, ce n’est que pur plaisir sexuelle et je sais que c’est mal. Bien sûr j’ai honte de ce que je fais et je ne l’assume pas vraiment mais c’est tellement bon…Et puis l’interdit pimente la chose et en décuple mon plaisir.

    Je pense maintenant que je ne suis pas comme les autres, je crois que mon couple ne pourra pas durer, malheureusement...

    Je vous dis peut-être à bientôt… et n’oubliez pas que comme dirait Oscar Wilde « Le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’y céder».

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par p33000 :
c'est vrai que contrairement a une certaine etique c'est anormale.nous reagissont differament en fonction de certaine situation,mais ne le regrete pas , assume est surtout prend du plaisir
Posté le par sady :
Toutes les femmes ont leur secret,et aventures .
Posté le par abouchiw :
je me suis masturber sur ton beau cul en l'imaginant ! wwwwwwoooowww tres excitant !
Posté le par abouchiw :
je me suis masturber sur ton beau cul en l'imaginant ! wwwwwwoooowww tres excitant !
Posté le par alilou :
c'est exquis qu'un beau fils puisse rendre service surtout s'il l'encule bien.
Posté le par kissoulacoquine :
n'ai pas du tt honte.il t'a bien enculé et t'as aime c l'importance,le reste on s'en fou.
Posté le par Mojo :
C est une tres agreeable histoire, ce qui me Donne envie de te connaitre et de discuter avec toi et au besoin si cela te. Fit de t enculer.

Posté le par seba :
J'ai 25ans j adore les femme plus agé.

slt lise c'est une tre belle histoire elle ma excité, j'aurai bien voulue être à la place de alex.

j'ai hate dans lire une autre.

Gros bisous
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact