Elle se gode devant son homme

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 208 31

    Elle se gode devant son homme

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Coucou tout le monde !

    Moi je m’appelle Mélodie, j’ai 33 ans. J’habite le sud la France. Je fais 1m68 pour 54 kilos. Je suis blonde et j’ai de grands yeux bleus. Je suis en couple depuis 2 ans avec un mec génial. Jonathan a 38 ans, il est pompier et a un super corps ! Mais voilà il y a quelques semaines notre activité sexuelle a commencé à chuter. La faute à l’euro 2012. Et oui l’homme de ma vie est accro au football, c’est là son plus grand défaut. J’avais pensé qu’une fois l’équipe de France éjectée, il ne suivrait plus les matchs mais non… il continue à rester visser devant le poste de télé. L’autre jour j’avais trop envie de baiser… malheureusement il y avait le match Espagne-Portugal. Ma première tentative a été de me coller à mon homme, et de lui passer la main entre les cuisses. Main qu’il a gentiment repoussée. Ma deuxième tentative a été de m’agenouiller pour déboutonner son pantalon, mais il m’a poliment demandé d’arrêter. Il ne me restait plus qu’une solution, je devais sortir l’artillerie lourde.
    Je suis allée dans la chambre. J’ai enfilé des bas puis un bustier porte jarretelle. Le tout mettait parfaitement en valeur mes seins, mes fesses et le galbe de mes jambes. J’ai ensuite pris mon arme ultime, un énorme gode de 22cm et je suis retournée dans le salon. Là j’ai attrapé une chaise et je me suis assise, cuisses grandes écartées devant la télé.

    - Mais qu’est-ce que… A commencé à dire Jonathan.

    Je ne l’ai pas laissé terminer, j’ai enfoncé d’un coup le gode dans ma chatte ce qui a eu pour effet de laisser mon homme bouche bée. J’avais tellement envie de sexe que mon petit minou était déjà tout mouillé et que j’ai pu faire rentrer le jouet bien profond. J’ai commencé les vas et viens rapides, chaque mouvement m’élargissant un peu plus à chaque fois. Mon petit manège commençait à porter ses fruits. Jonathan ne me quittait pas des yeux, il avait même passé sa main sous son boxer et avait commencé à se caresser. Il s’est levé et s’est déshabillé juste avant de se rassoir. Il m’a alors dit « Viens t’asseoir sur ma queue ». Et c’est ce que j’ai fait. J’ai mis une jambe de chaque côté de son corps et je me suis empalée sur sa bite. Le gode avait tellement bien préparé le terrain qu’elle a glissé toute seule au plus profond de mon intimité. Mon homme a empoigné mes fesses et m’a avancé d’avant en arrière. En même temps il léchait mes seins. C’était trop bon d’avoir enfin sa bite en moi et je bougeais aussi vite que mon corps le permettait aider dans mon mouvement par les mains de mon homme.

    Très vite Jonathan a voulu reprendre son statut de mal dominant et il m’a allongé sur le dos. Il a relevé mes jambes sur mes épaules, me pliant en deux et il m’a pénétré. Il m’a prise comme une bête, j’avais l’impression d’être baisée par un marteau piqueur. Mes jambes écrasaient ma poitrine et j’avais du mal à respirer. Jonathan s’est retiré de mon vagin trempé et a enfoncé sa queue bien lubrifiée dans mon petit trou. La position me rendait encore plus sensible et j’ai enfoncé deux doigts dans ma chatte pour décupler mon plaisir.

    - T’aime ça sale chienne, hein ? T’avais envie que jte défonce ! A dit mon homme.
    - Oh oui, j’aime ta bite ! Ai-je crié.

    Il a redoublé ses coups de reins. Mon cul était complètement dilaté et ma chaleur a très vite fait succomber Jonathan qui a giclé dans mon trou. Même si il s’était vidé, il avait encore envie de jouer avec moi. Il a pris le gode là où je l’avais laissé et il m’a demandé de me mettre à quatre pattes. Je pensais qu’il allait me mettre le jouet dans la chatte mais non, il a enfoncé les 22cm dans mon trou plein de sperme. Le gode était plus gros que la queue de mon homme et mon anus s’est encore plus ouvert. J’ai titillé mon clitoris et j’ai senti une vague de chaleur se propager dans tout mon corps. Soudain j’ai été foudroyée par un orgasme qui m’a vidé de toutes mes forces.

    Mon homme a quand même admis que cette petite partie de jambe en l’air était mieux que le match de foot. Mais heureusement pour moi l’euro est bientôt fini… Je le laisserai quand même regarder la finale… mais j’espère bien qu’après j’aurais le droit au feu d’artifice après.

    Et surtout messieurs, n’oubliez pas le corps d’une femme est plus intéressant à tripoter qu’une télécommande !

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact