Baise avec un black

Dialogue chaud :
Télephone rose chaud
Sans attente
  • 298 62

    Baise avec un black

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Salut tout le monde je m'appelle véronique et j'ai 34 ans .
    Je suis célibataire, j'adore vraiment le sexe mais jusqu'à maintenant , je n'avais jamais eu l'opportunité de me faire un black. Par hasard, j'ai fait la connaissance d'un malien de 38 ans, timide et gentil. Nous avons sympathisé, au début nous buvions des cafés à l'extérieur et un jour, je l'ai invité chez moi. On n'a regardé un film d'action ensemble et après s'être fait la bise, il est rentré chez lui.

    Nous avions échangé nos numéros pour se joindre plus facilement et comme il connait mes horaires de travail, parfois le soir en semaine il me bipe quand il est en bas de chez moi et je le fais monter. Je ne sais pas pourquoi mais dès qu' il est chez moi, assis dans le salon et que nous regardons un film mon cerveau se met à bouillonner et des images pornos me viennent à l'esprit. Rien que sa présence dans l'appartement me donne des idées très cochonnes.

    Je sais qu'il m'apprécie, ce doit être principalement à cause de ma bonne humeur permanente mais aussi parce que je suis une fille très ronde.
    Brune avec des cheveux longs, je mesure 1m70 pour 85 kgs, j'affiche un 105 E niveau poitrine et c'est du cent pour cent naturel.
    Des fesses dodues et accueillantes et pour finir une belle chatte charnue et totalement épilée. Bref j'ai des pensées vicieuses envers lui , mais comme il n'a jamais rien tenté à mon égard , j'ai bien été forcé de le tester. Il est timide et si je ne fais pas le premier pas j'ai l'impression qu'il n'osera pas car on se connait depuis peu.

    Un soir qu'il devait venir me rendre visite, je suis allée sur internet sélectionner un site porno et j'ai choisi une vidéo d'une nana forte qui se faisait lécher et démonter par un black puissant. Il s'est assis à la même place que d'habitude et a regardé le streaming de cul avec moi. Il m'a dit qu'il était un peu étonné mais qu'il aimait bien regarder des pornos et a fait un geste vers son entrecuisse à mon attention en me faisant comprendre qu'il bandait dur. Je portais une robe d'intérieur assez banale mais j'étais nue en dessous . J'étais sur le canapé et je lui ait dit :

    - tu as envie de me toucher ?

    Il a dit oui direct, il paraissait très heureux que je lui propose, mais je crois qu'il se doutait que j'avais envie qu'il me saute depuis le départ.

    J'ai gardé mes yeux fixés sur l'écran mais j'ai relevé ma robe jusqu'à mon ventre, et instinctivement j'ai largement entrebaillé mes cuisses car j'avais très envie de lui montré ma grosse chatte qui mouillait déjà abondamment. Exiber mes endroits intimes, sans tabous, devant ce presqu' inconnu , m'excitait prodigieusement, depuis quelques jours j'attendais le bon moment et nous étions dedans.

    Il est venu s'asseoir près de mes jambes et sa main est venu malaxer en douceur mes cuisses girondes. J'étais dans un état second, il a fait glisser entièrement ma robe et s'est régalé devant mon corps aux courbes généreuses. Il s'est mis à poil et là c'est moi qui me suis régalé devant ce corps d'ébène super musclé, et surtout face à son sexe épais qui durcissait lentement et commençait à prendre la forme d'un énorme saucisson.

    J'étais infiniment troublée par son corps aux muscles saillants, et son odeur de musc particulièrement excitante.
    Pendant un bon moment il s'est occupé de moi, au début de façon maladroite, mais je lui ai montré comment me donner du plaisir avec les doigts et ensuite enhardi par mes petits gémissements il s'est surpassé. Il paraissait étrangement fasciné par ma vulve, il s'est mis à l'inspecter de très près, écartant les lèvres largement, les tapotant, caressant tout doucement mon clito en prenant de la mouille pour la mettre dessus et le rendre tout luisant , puis ses doigts longs se sont engouffrés à l'intérieur de ma foufoune avec brutalité mais c'était tellement bon que je n'ai pas eu envie de lui dire d'arrêter. Il se servait de ses deux mains et j'avais l'impression que plusieurs mecs touchaient ma chatte et mon cul.

    Devant ma mine enjouée, il m'a rendu mon sourire et s'est accaparé de mes lourds nichons. Pendant une dizaine de minutes j'ai fermé les yeux et je me suis laissée "téter" les mamelons par sa grosse bouche goulue. On n'aurait dit un enfant affamé et glouton. Quand il a retirer sa bouche, mes auréoles d'habitude très claires, étaient violettes d'echymoses, à cause de la sensibilité de la peau à cet endroit là, mais je m'en foutais car c'était très très bon et rarement j'avais ressentit un plaisir aussi complet uniquement avec mes mamelles.

    Depuis le début j'avais évité de regarder son sexe mais là j'avais faim de sa bite alors je l'ai dabord touché et me suis rendue compte qu'elle était monstrueuse. J'ai remouillé direct, en grande quantité d'ailleurs et je l'ai porté à ma bouche, super émoustillé par ce nerf de boeuf. Grosse, sombre, et obscène sa bite n'entrait qu'à moitié dans ma bouche pourtant écartelée mais c'était divinement bon. Pendant que j'essayais tant bien que mal de sucer sa grosse saucisse, il tirait sur mes bouts de seins si fort que je ressentit un plaisir hors du commun. Sensations inconnues pour moi. Il semblait plus nerveux et très chaud quand il m'a mise à quatre pattes sur le rebord du canapé.

    Il s'est dabord contenté de claquer légérement mes fesses, puis mes lèvres de chatte puis a faire balloter mes seins par en dessous. Enfin j'ai senti son gros gland se faufiler entre mes cuisses.
    Je l'ai supplié d'aller doucement en lui faisant comprendre que son sexe était énorme, mais il n'a pas pu se contenir longtemps, et m'a rempli la chatte avec les trois quart de sa bite. J'avais trop mal dans cette position, alors j'ai décidé de le chevaucher, pour m'empaler à mon rythme sur lui car en levrette je souffrais trop avec un tel engin.

    Assise sur lui, c'était la position la meilleure et là je me suis donnée à fond. Jamais je n'aurais cru que ce pieu énorme entrerait entièrement dans ma petite chatte mais l'excitation et la mouille aidant, mes muscles se sont écartelés pour laisser passer la queue très loin dans mon vagin. La douleur a vite fait place à un feu d'artifice, la sensation d'être complètement remplie, le moindre mouvement et hop la grosse queue s'enfonçait chaque fois un peu plus, heureusement il a joui très vite pratiquement au même moment que moi parce que je ne crois pas que j'aurais pu garder ce gros serpent très longtemps en moi, surtout après avoir joui.

    Ensuite j'ai expulsé doucement sa bite de ma chatte car elle était encore à demi dure. Nous nous sommes douchés l'un après l'autre et avons pris un café avant qu'il me serre la main et rentre chez lui. Ce que j'ai apprécié d'ailleurs car à contrario des autres mecs, il ne m'a pas bassiné avec des questions à la con, ne m'a rien promis et n'a pas essayé de m'embrasser avant de partir.

    C'était ma première fois avec un black, je pense qu'il va revenir prendre le café et regarder des films d'actions ou autres chez moi et peut être que de temps en temps il me remplira la chatte avec sa monstrueuse bite . Si c'est le cas je reviendrais vous en parler, aujourd'hui ce n'était qu'une mise en bouche en attendant le plat de résistance.

    à très bientôt
    Véro

Tu veux parler avec une coquine ?

Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.

Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)
Tu veux parler avec une coquine ?
Alors viens découvrir le profil de nos coquines par téléphone.
Ou, compose directement le
Télephone rose chaud
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
oups
Posté le par Anonyme :
je valide l'histoire
Posté le par tictac :
waaaaw, j'en veux moi aussi
Posté le par Pasc45 :
Pas mal
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact