Infidèle

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 130 30

    Infidèle

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Bon j'ai un truc énorme à raconter et je crois qu'ici c'est le meilleur endroit pour raconter tous ses petits secrets inavouables alors, je me lance.
    Je m'appelle Claude, j'ai 36 ans et je suis mariée depuis 6 ans. Avec mon mari ça va, je n'ai pas encore d'enfants mais ça viendra peut-être.
    Je travaille dans l'ingénierie énergétique, oui je sais, c'est rare pour une femme mais ça m'a toujours intéressé.
    En fait, j'aide à implanter des usines françaises dans d'autres pays et des usines d'autres pays en France, en gros quoi...
    Et récemment, j'ai travaillé en Jordanie. La journée, nous bossons comme des fous dans des grandes salles de réunion avec traducteurs et vidéo conférence à tout va, donc lorsque c'est fini, je suis pour ainsi dire pressée de rejoindre mon hôtel!
    Je profite des buffets délicieux et de la piscine.
    Bref, lors de mon dernier voyage, il m'est arrivé un truc incroyable. J'arrive à la réception de mon hôtel habituel en descendant de l'avion, je demande les clés de la chambre que j'ai réservée et je monte avec ma valise me changer en vitesse. Là, j'entre dans ma chambre et je tombe sur un type, assis sur le lit, en train de regarder MA télé!!!
    "-Non mais vous êtes qui???
    -Mais vous, vous êtes qui??
    -Ben moi j'ai réservé cette chambre et vous êtes dedans!
    -Pareil pour moi. Bon attendez, c'est complètement dingue cette histoire, j'appelle la réception."
    Au bout d'un quart d'heure de tractation, on comprends où est le souci, on a le même nom et le même prénom!! Non mais c'est complètement dingue, du coup, on nous a réservé la même chambre, enfin je ne sais pas trop ce qu'ils ont foutu mais il se trouve que c'est un beau bazar!!
    Le type en question est très sympa, à peu près de mon âge, et le temps que les gérants de l'hôtel trouvent une solution, on discute dans "notre" chambre.
    On parle de notre boulot respectif, un peu de nos vies, de ce qu'on aime... de tout et de rien en fait. J'apprends qu'il est Canadien (en même temps je m'en doutais à son accent) et qu'il est là pour le boulot comme moi.
    Je sens bien que je lui plaît, enfin il a une façon de me regarder qui veut tout dire, j'ai l'impression d'être belle dans ses yeux et j'avoue que ça me change un peu de mon mari qui me considère comme acquise...
    Au bout d'un moment, nos estomacs affamés crient famine et il m'invite à rejoindre le restaurant de l'hôtel pendant que le personnel tâche de nous trouver une chambre en plus.
    Le dîner est charmant. A plusieurs reprises, nos mains se frôlent et je ressens un agréable frisson de plaisir. J'avoue qu'il me trouble un peu. Je ne m'attendais pas vraiment à passer la soirée en compagnie d'un homme charmant, drôle et tellement séduisant...
    Au moment de rejoindre notre chambre nous passons voir à la réception voire où ça en est.
    Et là, on nous annonce que la situation est arrangée.
    Je suis presque un peu déçue, tous mes sens étaient en éveil et ce petit moment de folie, ce jeu de séduction commençait à me plaire je crois;
    Je récupère ma nouvelle clé et je monte après avoir salué mon nouvel ami.
    En même temps, je me dis que vis à vis de ma situation, ce n'est pas plus mal... je suis mariée, merde!
    Mais au fond de moi, je sens une frustration qui sommeille.
    Au moment de me mettre au lit, j'hésite à faire la connerie de ma vie et à aller frapper à la porte de mon ancienne chambre quand tout à coups, un bruit me fait sursauter. On frappe à ma porte.
    Je tente un "qui est-ce?" bien que je sache très bien de qui il s'agit.
    "-Bonsoir, j'espère que je ne vous dérange pas, c'est Claude. Je n'arrête pas de penser à vous depuis tout à l'heure et je me demandais si vous aviez envie de discuter ou... je sais pas..."
    Je ne le laisse pas terminer sa phrase et j'ouvre la porte, fébrile, impatiente, anxieuse...
    Dès que sa main frôle mon bras, toutes mes pensées disparaissent et la seule chose qui m'anime encore c'est du désir pour lui. Vous devez me prendre pour une traînée mais je ne suis pas comme ça. Je ne comprends pas ce qui m'a pris, c'était plus fort que moi, sur le moment j'en avais autant besoin que de respirer.
    Il m'a pris le bras, m'a attiré vers lui et a refermé la porte.
    Je tremblais de partout et lorsqu'il a posé mes lèvres sur les miennes, j'ai cru m'évanouir tellement c'était bon et agréable.
    J'ai ouvert ma bouche, tout doucement et il a insinué sa langue et moi, caressant mes dents et ma bouche avec douceur.
    Il m'embrassait avec passion mais tout en délicatesse. J'étais totalement abandonnée à ses baisers.
    Il m'a reculée jusqu'à ce que j'arrive jusqu'au lit où je me suis étendue.
    Je ne portais pas grand chose et il ne lui a pas fallut longtemps pour faire glisser mes vêtements. Il contemplait mon corps ferme et doux. Il promenait ses doigts, dans mon cou, soulevant mes cheveux blonds et bouclés.
    Il parcourait les creux et les bosses avec des yeux admiratifs, lorsqu'il s'arrêta sur mes seins, il les prit à pleine main et les embrassa, aspirant mes larges tétons entre ses lèvres. Il descendit sa langue jusqu'à mon nombril puis entre mes cuisses. Il les caressait et les embrassait, longuement, tendrement, comme si il m'aimait depuis toujours.
    Soudain ses baisers se firent plus insistants lorsqu'il les promena vers mon sexe, béant, ouvert à lui et à ses caresses. Il lécha avec application mon clitoris, mes petites et mes grandes lèvres, puis le rebord de mon sexe. Sa langue me faisait un bien fou et je me tordais de plaisir.
    Lorsqu'il estima que j'étais suffisamment excitée, il approcha son pénis de moi, et tout en douceur l'introduit dans mon vagin humide de désir.
    Il me souleva avec une main et commença des mouvements de va et viens puissants et décidés qui me faisaient pousser un cri de plaisir à chaque fois. J'étais agrippée à lui et les ongles que je plantais dans son dos ne le déviaient pas de son objectif. Il entrait en moi avec toujours plus de puissance et de force.
    Il ne cessait de m'embrasser, de lécher mes tétons durs et fiers, de caresser mon corps tandis qu'il continuait sans relâche à me faire l'amour.
    Ses mains parcouraient tout mon corps et s'arrêtèrent sur la croupe de mes fesses pour caresser l'orifice de mon anus dilaté. Il lécha ses doigts pour les introduire un à un dans mes petites fesses fermes.
    J'aimais ça comme rien d'autre au monde et je jouissais encore plus fort, enfouie au creux de ses épaules puissantes.
    Je sentis monter l'orgasme, incomparable, magique, profond comme je n'en avais jamais connu.
    Mon corps tout entier était secoué par vagues, se spasmes de plaisir infini.
    Mon partenaire, lui aussi laissa son plaisir s'exprimer en moi.
    J'étais en extase totale.
    Je n'avais jamais rien connu de tel, et le matin et me réveillant contre lui, je continuais de penser que j'avais vécu un rêve.

    J'espère de tout coeur que toutes les femmes pourront un jour connaître un moment comme celui que j'ai vécu cette nuit là. Je sais bien que du point de vue de la morale, ce que j'ai fait est condamnable, mais, si un jours on vous fait l'amour comme si c'était la dernière fois, croyez moi, vous ne le regretterez pas!

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par james :
Clara,

Suite à mon précédent message, je voulais rajouter que depuis quelques années,j'ai une insatisfaction charnelle avec ma femme qui ne me touche plus depuis longtemps, j'ai décidé depuis 3 ans de lui être infidèle donc je succombe aux femmes qui viennent me courtiser car je suis timide malgré mon âge d'homme mature.
Toutes vos histoires de sexe sont très bien racontées.
james
Posté le par james :
Clara,

j'ai lu attentivement le récit de cette belle jeune femme qui a eu des relations charnelles avec un inconnu dans l'hotel qu'elle avait réservé, c'est vrai que c'est si bon pour une femme de s'épanouir sexuellement avec son homme si celui-ci est à la hauteur de satisfaire sa belle.
La moralité de cette relation comme dit Claude c'est immorale mais quand on a une insatisfaction charnelle chez soi, que cela soit pour un homme ou une femme, notre instinct sexuel nous demande d'aller voir ailleurs. C'est ce ue j'ai f
Posté le par cavacool :
on sent qu'il y a du vrai dans cette histoire...il nous arrive tous et toutes de faiblir un moment et de vivre des instants de plaisir inédits...on espère te relire car j'imagine que c'est pas ta seule aventure...quand on a goutté au miel, on a souvent envie d'y replanter le doigt...
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact