Depucelage d'une jolie vierge

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 255 156

    Depucelage d'une jolie vierge

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    «- Ma chère Amélie, nous avons préparé une grande fête pour tes 18 ans ! Il est temps pour toi de devenir une femme ! Montes dans ta chambre, j’ai déposé ta tenue sur ton lit !
    -Marie !
    - Oui maître ?
    -Accompagnez Mademoiselle Amélie dans sa chambre pour l’aider à se préparer ! »

    Amélie est une très jolie jeune fille de 18 ans brune aux cheveux longs. Ses yeux verts font chavirer les cœurs de tous ceux qu’elle rencontre. Mais elle est bien trop naïve pour s’en rendre compte.
    Elle vit chez monsieur le comte depuis le décès de ses parents dans un accident, il y a 2 ans.
    Monsieur le comte préfère se faire appeler « maître » ! ^^

    Amélie est toute surprise de découvrir sur son lit une longue robe noir très fine et totalement transparente et un string…

    « - mais il doit y avoir une erreur ! Je ne vais pas me montrer nue devant nos invités ! »
    « - Mademoiselle Amélie, laissez vous faire ! Aujourd’hui c’est une fête très importante ! Le maître va faire de vous une femme ! C’est un grand honneur ! Ne vous avisez pas à lui désobéir, ou sa colère sera grande ! »

    Amélie acquiesça. Le maître s’était toujours montré gentil avec elle, mais elle savait qu’il pouvait vite entrer dans une colère folle.

    Alors que Marie finissait de maquiller Amélie, on entendait les invités arriver.

    Ils s’installèrent sur les sofas dans le grand salon auprès du Maître.
    Une fois que le majordome avait servi une coupe de champagne à tout le monde, le conte se leva et fit sonner une cloche.

    « Vous devez descendre Mademoiselle ! Tout le monde vous attend ! »

    Non sans hésitation, Amélie descendit les escaliers !
    Un spectacle magnifique ! Tel un ange, pas à pas, sans un bruit.
    Ses petits seins en forme de poire pointés en avant.

    «- Mes chers amis, voici Amélie ! Viens ici ma petite ! »
    «- Oui Maître ! »

    Il lui tendit une coupe « spéciale », histoire d’aider la demoiselle à se détendre.

    «- Bois ! »

    Comme une enfant qui n’avait jamais bu d’alcool, elle fit la grimace, mais se dépêcha de tout boire.

    Alors qu’elle écoutait les conversations à droite, à gauche, elle commençait à se sentir toute légère, détendue…L’alcool lui rougissait les pommettes.

    «- Que la fête commence ! » s’exclama le conte.

    Le majordome ouvrit un grand rideau, et l’on pu découvrir un immense lit à baldaquin dans une pièce remplie de bougie.

    Le conte pris la main d’Amélie et l’emmena s’allonger sur le lit !
    Comme pour assister à une pièce de théâtre, les invités s’installèrent sur des chaises en face du lit.

    Amélie ne comprenait absolument pas ce qu’il se passait. Une soudaine envie de pleurer la submergea…elle reteint ses larmes par peur de fâcher son Maître.

    Une jeune femme alla vers elle. Lui retira sa robe et lui banda les yeux avec un foulard. Puis l’embrassa sur la bouche, et enfonça sa langue !
    Le premier baiser d’Amélie ! Un peu surprise, mais trouva ceci agréable.
    Pendant que la jeune femme continuait à l’embrasser, une autre lui caressé les cuisses, et retira son string.
    Amélie sentit une chose humide et fraîche se poser sur son sexe …Une langue ! Très coquine !

    «- Marie! »
    «- Oui maître? »
    «- Venez ! Vous avez l’honneur de pouvoir me sucer ! »

    Pendant que Marie suçait son maître, Amélie commençait à découvrir les plaisirs du sexe !
    La jeune fille pas farouche, appréciait énormément cette langue inconnue.

    Les spectateurs se touchaient entre eux ! Certains se masturbaient en regardant ce spectacle, alors que d’autres préféraient s’amuser avec le sexe de leur voisine ! :)

    Une fois le conte bien excité, il alla vers Amélie. Les deux jeunes femmes reculèrent et lui laissa la place.

    Il prit soin de bien écarter ses cuisses et entra tout doucement sa bite dans son vagin. Ce n’était pas très agréable, mais Amélie compris qu’elle devenait femme.

    Le conte alla de plus en plus vite ! Ce corps nu était si beau ! Il était le premier à jouir au creux de ce vagin !
    Une fois terminé, il se leva…l’embrassa…

    Il appela une jeune fille pour lécher le sexe de sa belle. Cette nouvelle langue adoucit sa douleur et lui donna beaucoup de plaisir.

    «- Mes chers amis, une nouvelle femme vient de naître ! Allons fêter cette joie au tour d’un grand festin ! »

    Pendant que Marie aidait Amélie à se rhabiller, celle-ci resta un moment troublé par ce qui venait de se passer…Elle se sentait femme, mais elle a encore beaucoup de choses à apprendre…. !

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par Anonyme :
Plus de détails rendrait plus excitant mais c'est un bon début bravo à l'auteur
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact