Femme mature et célibataire

Toutes nos histoires :
Télephone rose récits érotiques
  • 308 41

    Femme mature et célibataire

    Corrigé et résumé par Dialogue69 le

    Publié le

    Je suis divorcée depuis presqu'un an et pourtant j'ai l'impression d'être vraiment libre depuis seulement quelques jours. Une collègue du bureau, Julie, également divorcée m'a proposé de sortir un soir dans un pub sympa et moderne du centre ville et j'ai accepté. Depuis quelques temps, je suis en manque de sexe et j'ai surtout des envies coquines . Je me suis mariée très jeune et suis restée fidèle à mon époux durant vingt huit ans, aujourd'hui j'ai envie de rattraper le temps perdu et de m'éclater telle une libertine. La proposition de Julie tombe à pic, quoi de mieux qu'une soirée entre copines pour faire des rencontres masculines... Emballée à l'idée de sortir de ma routine et surtout de me faire plaisir, j'ai décidé de m'offrir une robe noire ultra sexy, que j'ai repéré dans la galerie marchande près du bureau. Je m'appelle Marianne, je suis une femme mature de 48 ans aux formes pulpeuses mais sans excès , je mesure 1 m 70 pour 70 kilos , aux cheveux mi longs et bruns , avec un regard noisette . Féminine et coquette, j'aime les vêtements et encore plus les sous -vêtements. J'espère que cette histoire vous plaira et que vous ne m'en voudrait pas d'employer parfois des mots très crus ...

    La veille de mon rendez vous j'ai complété mes achats avec une paire de bas de soie noire et une paire de sandales à très hauts talons pour mettre en valeur mes mollets et mes cuisses girondes. Le jour venu, j'ai pris un soin tout particulier à me préparer car j'étais d'humeur coquine et j'avais très envie de séduire. Le jet puissant de la douche sur mes mamelons sensibles me rappela que je devais me presser si je voulais être à l'heure. Au saut de la douche, j'ai épilé chacun de mes endroits intimes avec de la cire orientale afin que ma peau soit douce et sucrée comme un fruit mûr, puis j'ai passé une couche de vernis couleur cerise sur les ongles de mes pieds. La robe noire moulante et courte révèle mon décolleté généreux et dessine bien mes fesses plantureuses et rebondies . Pour les sous vêtements j'ai choisi un tanga minuscule en dentelle transparente , mais je décide de ne pas porter de soutien gorge car j'aime sentir le regard des hommes sur mes seins lourds, sensation de plaisir toute nouvelle car avant je ne m'en préoccupais guère. J'avais r-v vers 21 h 30 et comme j'étais un peu en avance j'ai préféré prendre les transports en communs. Tout le long du trajet, à plusieurs reprises , je sens des regards masculins sur mon buste plein et mes cuisses potelées et ca me rassure.

    Julie n'a pas menti, dans le pub règne une atmosphère sympathique et chaleureuse qui me met immédiatement à l'aise. Je commande une téquila en attendant Julie mais au bout de trente minutes je comprends qu'elle doit être retenue ailleurs car elle n'arrive toujours pas. Dix minutes plus tard, un homme séduisant d'une trentaine d'années vient m'aborder d'une facon sympa et j'accepte de prendre un verre avec lui car pour ma première sortie depuis quatre mois il est hors de question que je fasse tapisserie. De fil en aiguille j'apprends que ce jeune homme de 30 ans s'appelle Arnaud et qu'il travaille dans une boite de pub . Il m'explique qu'il en ville pour deux jours et qu'il profite de ce petit voyage d'affaires pour rendre visite à son frère ainé qui doit le rejoindre. Arnaud est galant, gentil , et sa conversation est agréable, pour un peu , je me laisserais bien aller à quelques confidences , mais son frère arrive et nous faisons connaissance. Luc a dix ans de plus que son frère et lui ressemble beaucoup physiquement . Très vite les deux hommes discutent en se donnant des bourrades,se taquinent puis commencent à s'intéresser à moi, voulant connaitre mon métier, mes passions , mes envies. Je me sens flattée par leurs regards gourmands et coquins et je comprends très vite qu'ils ne sont pas indifférents à mon charme. Ca parait étrange de dire cela mais j'avoue qu' ils me plaisent autant l'un que l'autre . La conversation prend un aspect plus intime et je décide de jouer le jeu car j'ai vraiment envie que les choses s'accélèrent un peu. Quand Luc qui habite deux rues plus loin nous propose d'aller diner chez lui j'accepte avec enthousiasme , des envies plein la tête et le corps avide de caresses . Le diner n'est qu'un prétexte, nous avons tous trois très faim certes, mais pas de nourriture . L'appartement de Luc est confortable et bientôt je me retrouve assise sur un large canapé moelleux, une coupe de champagne à la main, assis près de moi à ma droite Luc et à ma gauche Arnaud. On plaisante, on échange des regards complices et quand Arnaud se penche sur ma bouche pour me rouler une pelle, je réponds naturellement à son baiser très excitée et aussi dans l'attente de ce qui va suivre ...Je sens qu'ils sont eux aussi très excités et vu la façon dont je les ai allumés au pub, il n'y a pas d'équivoques. Les doigts de Luc font glisser la fermeture éclair de ma robe, et je me dis intérieurement que cette nuit m'offre l'occasion que j'attendais : pouvoir me lâcher un max, sans tabous, sans limites. Je les embrasse avec fougue,et je vois leurs regards allumés par le désir se poser sur mon corps épanoui , sur la dentelle sexy de mon tanga, sur mes bas en soie noire.

    Très rapidement nous nous retrouvons nus sauf que je décide de conserver mes bas et mes talons car ca me plait , j'ai envie de mettre en pratique tous mes fantasmes ; je mouille de désir en voyant devant moi deux belles queues raides qui attendent ma bouche . Naturellement je m'agenouille devant ces superbes queues offertes et je les suce amoureusement en donnant de grands coups de langue sur leurs glands gonflés, puis je crache sur leurs couilles remplies de foutre que j'enroule de salive et que je fais rouler sous ma langue vicieuse ; je sens la bouche de Luc qui malmènent mes mamelons durcis qui pointent fièrement tandis qu' Arnaud enfoncent ces doigts dans ma chatte qui commence à s'inonder de l'intérieur. Je gémis de plaisir et je sens leurs queues tapoter mon visage, leurs mains palper chaque centimètre de ma peau douce, et je n'ai qu'une seule idée en tête: sentir ces deux queues épaisses s'engouffrer dans chacun de mes trous humides.Je sens une langue tourmenter mes tétons ,une autre descendre à l'intérieur de mes cuisses pour mordiller mon clitoris en feu, et je me lâche complètement, me cambrant sous chaque coup de langues , gémissant et couinant à chaque nouvelle caresse, et nos gémissements mêlés aux mots crus nous échauffent encore un peu plus .

    Moi qui durant des années m'était contenté d'un petit rapport sexuel de dix minutes une fois par semaine, sans fantaisie, j'étais bien décidée à m'offrir tout le plaisir dont j'avais envie, après tout je l'avais bien mérité . Arnaud s'installe alors sur le canapé et m'assois sans ménagement sur sa bite qui à cet instant me parait énorme , il suce bruyamment mes tétines gonflées pendant que mes mains écartent mes cuisses et entrent son dard dans ma chatte que je constate dégoulinante de mouille transparente et chaude ; je ne me souviens pas avoir autant mouiller dans ma vie ; Arnaud attrape mes hanches et me fait faire de longs va et vient sur sa queue ; je ferme les yeux concentrée sur mon plaisir et je sens la chaleur de Luc qui viens se coller contre mon dos et ouvre mes belles fesses charnues à la recherche de mon anus tout dilaté de désir ; sans plus de formalités il enfonce profondément sa queue épaisse dans mon cul jusqu'aux couilles. J'ai juste senti une légère douleur transformée très vite en plaisir . Je ne peux plus réfléchir ni penser, je suis devenue leur joujou sexuel et j'adore ça, et leurs multiples assauts et coups de bites me font gémir plus fort, d'ailleurs eux aussi ont du mal à retenir leurs cris de plaisirs, leurs respirations saccadées . Commence alors une chevauchée fantastique ou chacun des deux hommes s'arrange pour s'enfoncer en moi le plus profondemment possible, je sens mes fesses rougir sous les claques qu'ils me donnent à chaque nouveau coup de hanches ; je me sens remplie, comblée et au bord de l'extase ; les coups de butoir dévastent mon trou de balle et mon vagin qui nous entrainent dans un tourbillon de plaisir jusqu'au moment ou nous jouissons ensemble en lâchant des sons rauques .

    Plus tard, après une douche commune, ils me déposent devant chez moi le sourire aux lèvres en me remerciant chaleureusement et en me promettant de me rappeler dès qu'Arnaud sera de retour en ville. Le lendemain en voyant Julie se morfondre en excuses pour n'avoir pas pu se libérer et me rejoindre à temps au pub, je souris intérieurement , car j'ai passé une super bonne soirée. Et si en effet c'est la première, une chose reste certaine, ce ne sera pas la dernière.

Cette histoire de cul t'a excité ?

Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !

Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)
Cette histoire de cul t'a excité ?
Alors écoute maintenant toutes nos histoires racontées d'une manière très sensuelle !
Pour cela, compose le
Télephone rose récits érotiques
et fais-toi plaisir ;)

Les commentaires pour cette histoire érotique

Commentaires

Envoie un commentaire à , cela lui fera très plaisir !

Posté le par mimi lov :
j'ai les tétons qui pointent !
Posté le par acier2010 :
tres belle histoire et honnetement j aurais bien voulu etre a leurs place je te laisse mon adresse mail au cas ou !! xxxxxx@live.fr bises partout
Posté le par humeuristique :
histoire bien excitante ! Merci
Pour commenter une histoire, il faut être membre.
S'inscrire gratuitement / Se connecter

Les autres aventures coquines de Anonyme

Anonyme

Inscription auteurs certifiés | Contactez-nous | Contact